Clément Vincent, député d’exception

Il avait une notion élevée du service public. Elle s’exprimait dans toutes les interventions auxquelles il participait. Représenter avec fierté et un dévouement remarquable ses concitoyens, voilà ce qui l’animait. Que ce soit au niveau municipal, provincial ou fédéral, il était là pour nous! Je l’ai régulièrement vu faire valoir les opinions des personnes qu’il représentait avec fierté et éloquence au premier plan de son action politique. Clément Vincent a servi avec une grande efficacité et éloquence la population dont il avait obtenu la confiance.

Il serait trop long de faire ici le bilan d’une carrière politique fructueuse. Je me limiterai à signaler la réalisation qui me semble majeure, celle de la transformation du Séminaire de Nicolet en École nationale de police du Québec, avec la précieuse collaboration de Mgr Albertus Martin. Tout un changement de vocation pour une institution d’enseignement plus que centenaire! La nouvelle école de formation en techniques policières va se développer avec brio et devenir un modèle d’organisation. Il lui faut aujourd’hui relever de nouveaux défis: mieux s’intégrer au réseau universitaire, établir des liens inspirants avec d’autres centres similaires, apprendre à déjouer les activités terroristes, contrôler avec intelligence et sécurité la consommation du cannabis et combattre la corruption politique. Toute une mission!

Clément Vincent

En conclusion, j’aimerais exprimer notre reconnaissance à Yvette Thibodeau, sa fidèle compagne de vie et sa meilleure collaboratrice. Les Vincent ont entretenu avec la population des rapports chaleureux et leur présence aux multiples activités était recherchée et appréciée. Toutes nos sympathies à madame Vincent et à la nombreuse famille Vincent pour des mandats bien remplis et toutes ces années d’un service public exemplaire.

Gilles Carignan

Québec