L’auteure de cette lettre souhaite une révision des salaires des fonctionnaires du monde de la santé pour un partage équitable avec ceux qui s’occupent des patients.

CIUSSS: salaires faramineux et inéquitables

Au bulletin de nouvelles télévisé de TVA Trois-Rivières, récemment, j’apprenais que le total des salaires pour huit hauts fonctionnaires du CIUSSS se chiffre à 1 748 386 dollars pour 2015 et 2016. Le journaliste nous apprend que le salaire du PDG, monsieur Martin Beaumont, pour cette même période est de 274 112 $. Le salaire des autres postes de cadres se chiffre à plus de 200 000 $ chacun.

Le salaire de Gaétan Barrette est de 158 988 $ et celui de Philippe Couillard est de 186 243 $. Ils sont respectivement ministre et premier ministre! En plus, monsieur Beaumont a eu une augmentation de salaire de 25 000 $ pour l’année suivante!

Pour digérer cette nouvelle, j’ai voulu en savoir plus sur le CIUSSS. Ce sigle veut dire Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec. Il est écrit sur le site internet: «Le CIUSSS MCQ, créé au 1er avril 2015, est issu des 12 établissements publics de santé et de services sociaux de cette région sociosanitaire.»

Parmi ces établissements on retrouve les centres hospitaliers, les CLSC et les CHSLD. Toujours selon le site internet du CIUSSS, on y apprend que les valeurs sont: respect, engagement, imputabilité, transparence, solidarité, équité, excellence, qualité et innovation. J’y lis aussi que monsieur Beaumont est détenteur d’un doctorat en santé publique de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, avec une spécialisation en administration des services de santé; on ajoute à cela divers titres et compétences.

Il y a plusieurs questions qui se bousculent dans mon petit cerveau de salariée payeuse de taxes. Qui décide de la masse salariale de ces fonctionnaires? Le conseil d’administration du CIUSSS ou le ministre de la Santé?

Monsieur Barrette a souvent déclaré qu’il avait dégagé des gros montants d’argent pour le domaine de la santé. Si c’est vrai, est-ce que cet argent est investi dans les salaires de ces cadres? Qu’est-ce qui reste pour le personnel qui travaille dur pour donner les meilleurs soins de santé que le ministre Barrette nous promet? Des miettes?

Je comprends que ces fonctionnaires ont des diplômes à ne plus finir, mais, pour moi, ça ne justifie pas leurs salaires faramineux! Ce ne sont pas eux qui donnent les soins aux personnes qui en ont besoin, qui changent les couches aux bénéficiaires dans les CHSLD, qui aident la personne qui est en détresse et j’en passe!

Est-ce que c’est normal d’attendre 12 heures et plus dans une salle d’urgence d’un hôpital quand on est malade et qu’on ne se sent pas bien? Est-ce que c’est aussi normal que le personnel qui œuvre dans ces centres de santé soit à bout de souffle? J’espère que cette nouvelle ne découragera pas les jeunes qui veulent faire leurs études dans le domaine de la santé!

Je termine en levant bien haut mon chapeau, à vous, qui travaillez au détriment de votre propre santé avec le peu que vous avez pour donner les meilleurs soins possible à ceux qui en ont besoin! Je fais le souhait qu’il y ait une révision sur la masse salariale des fonctionnaires pour faire un partage équitable avec les êtres humains qui travaillent vraiment sur le plancher avec des vrais patients et bénéficiaires. Plus d’un million de dollars! En attendant, je vais aller prendre un peu d’air frais, j’ai mal au cœur!

Sylvie Teasdale

Trois-Rivières