C’est quoi le problème du colisée?

OPINIONS / J’ai lu plusieurs textes dans Le Nouvelliste à propos de la saga concernant le choix d’une équipe de hockey qui deviendrait l’occupant du nouveau colisée de Trois-Rivières.

Il y a certainement quelque chose que je ne comprends pas dans l’attitude du maire Lamarche et de son conseil de ville, qui semble vouloir trancher pour un au détriment de l’autre. À ce que je sache, deux clients pour occuper le nouvel aréna sont beaucoup plus profitables qu’un seul.

Le colisée de Québec a profité de la présence de deux équipes pour assurer sa profitabilité pendant de nombreuses années. Les AS de l’ancienne ligue sénior du Québec faisaient bon ménage avec les Citadelles de la ligue junior du Québec. La bonne entente s’est poursuivie avec les Nordiques de l’AMH et les Remparts de la LHJMQ, de même qu’entre les Nordiques de la LNH et les Remparts.

Depuis que les Nordiques ont quitté pour le Colorado, les Remparts sont la seule équipe de sport à utiliser leur nouvel amphithéâtre et celui-ci accumule les déficits.

Quelqu’un pourrait-il nous éclairer un peu plus sur le sujet ?

Jacques Desmeules

Ex-directeur de l’administration des Nordiques de Québec

Trois-Rivières