Mariannick Mercure

Bravo, Madame Mercure!

OPINION / L’auteur, Luc Tremblay, est conseiller municipal du district de Châteaudun à Trois-Rivières. Il réagit ici à la lettre d’opinion de M. Roger Drouin intitulée «Pour les Vieilles-Forges, c’est Zéro vision!», parue dans notre édition du 7 mars.

À la suite de la lecture de votre lettre, je tenais à rectifier certaines choses puisque je trouve que vous évitez trop facilement de mentionner tout le travail qui a été fait dans ce dossier, ce qui participe à propager de la mauvaise information aux citoyens.

En effet, c’est grâce à Mariannick Mercure que le projet de développement résidentiel sur l’ancien terrain de golf des Vieilles Forges a été modifié pour correspondre le mieux possible aux besoins des gens du secteur. Grâce à son travail acharné et ses rencontres avec les citoyens, elle a réussi à doubler le pourcentage d’espaces verts sauvegardés plutôt et à obtenir une voie de contournement pour les camions durant la réalisation des travaux.

C’est grâce à sa négociation avec le promoteur que ces changements ont pu être réalisés. De plus, et ceci est un élément très important de ce dossier, je vous ferai remarquer que le projet avait passé sous le radar de l’ancien conseiller du district et que tout était déjà ficelé avant même l’arrivée en poste de Mme Mercure. À votre place M. Drouin, je remercierais Madame Mercure et je la féliciterais d’avoir su écouter les citoyens et d’avoir réussi à convaincre le promoteur de céder plus de terrain à la Ville.

Merci, Madame Mercure!