Au secours! Sortez-nous de la zone grise…

J’ai planifié ma retraite depuis un bon nombre d’années et j’ai acheté une jolie maison, dans un beau quartier, projet clé en main, en 2003. Puis voilà qu’en 2013, la pyrrhotite est venue tout gâcher de mon beau rêve de vivre en paix et sans tracas.

Il me fait froid encore dans le dos de dire que je fais partie des victimes de la zone grise, 0,19 % de pyrrhotite, comme beaucoup d’autres et aucune fissure par surcroît.

Le silence, aucun espoir, pas d’aide gouvernementale, mince possibilité de poursuite, impossibilité de faire réparer nos fondations…

Et évidemment, l’impossibilité de vendre sinon qu’à prix dérisoire. Et qui voudra acheter? Qui voudra réparer? Y en a un, le même, celui qui en tirera profit à notre détriment… encore.

Je plaide et nous plaidons non-coupable, zéro responsabilité. Comme une tornade passée de l’intérieur, dans tous les sens du mot, nous nous sommes retrouvés enterrés vivants et ce, depuis trop longtemps. Et personne de nos élus pour nous sortir de là… L’incompréhension totale nous habite quant à l’absurdité de temps pour régler ce dossier.

Puis un beau jour, comme par magie, le silence est rompu par nos élus qui se pavanent à nouveau dans cette campagne électorale pour nous annoncer leur soutien aux victimes de la pyrrhotite tout simplement pour se faire réélire.

Mais dites-moi avant: qu’avez-vous fait de concret messieurs Girard, Plante, Giguère et Auger pour nous sortir du pétrin au cours de ces quatre dernières années comme élus libéraux de notre région au sein du gouvernement Couillard?

En d’autres termes, comme toutes les maisons de la Mauricie étiquetées et à venir «zone grise» et leur occupants, nous sommes réellement prisonniers de nos maisons depuis trop longtemps, que ferez-vous de vraiment concret?

Pour qui voterons-nous, à qui accorderons-nous notre confiance?

À des des élus qui sont restés plutôt inactifs à notre cause des plus légitimes et à notre désarroi humain… ou bien, à des chefs de partis et des candidats qui auront a cœur de nous libérer de nos chaînes et boulets et qui prendront officiellement des engagements clairs pour nous sortir de cette zone grise et faire en sorte que nous puissions retrouver espoir!

Lequel de vous se montrera loyal pour nous sortir de là? Il n’y a plus d’air, il y a urgence…

Marie-Line Beaudoin

Pyrrhotite zone grise

Trois-Rivières