Au diable les résolutions!

OPINIONS / Parce qu’elles sont pernicieuses, nocives, coquines et plus souvent qu’autrement irréalistes, je jette au feu toutes résolutions ou promesses que j’aurais souhaité faire aux autres ou à moi-même pour 2020!

Wow! Mais ça fait du bien. Ha! Je vous «emmerde», dames résolutions! Avec vos allures de «je sais tout» et de «je suis meilleure que toi», je vous tourne le dos! Vous voilà bien désabusées, seules sur votre chemin parsemé de bonnes intentions!

J’ai une sainte horreur des promesses, quelles qu’elles soient. Qui a le contrôle sur ses promesses? Personne. Parce que tant de facteurs étrangers à soi ou son désir d’accomplissement entrent en compte… J’ai horreur des promesses, parce que lorsque je promets je m’attends à réaliser ce que je promets. Et oh! gare à la culpabilité si cela devient mission impossible.

J’ai horreur des promesses parce que si quelqu’un s’engage envers moi, j’y crois mordicus et je ne peux qu’être déçue… Car l’attente, grande amie des promesses, me rappelle à l’ordre plus souvent qu’autrement! Bref, au diable toutes les résolutions et promesses de ce monde et passons au mode action!

Un petit pas à la fois, dans des chemins tortueux, décorés de doutes et d’obstacles, mais qui ne peuvent faire autrement que de donner des résultats… Un petit gain ici, une amélioration là… Tiens le croisement environnement, développement durable, exercices, habitudes de vie saines, etc. Et voici l’amitié, l’amour, l’engagement, le travail… Tant de croisements, tant de chemins… Et le seul moteur utilisé devient celui du: «je fais ce que je peux et ce que je peux je le fais bien, avec tout mon cœur, mes forces, mes faiblesses, ma fragilité». Et ce «faire se peut» devient l’action. Le jour après jour. La vie…

Alors au diable les résolutions et bonjour 2020!

J’emprunterai tes chemins un petit pas à la fois et je ne peux que souhaiter tracer des petits bouts de bien dans le sillon de ton année… Mais sans promesses et sans résolutions.

Je nous souhaite à tous une merveilleuse année, sans promesses mais remplie de réalisations!

Marjolaine Cloutier

Trois-Rivières