Atteint de la «bêtamorphose»?

On sait tous qu’un jour, la chenille va se transformer en papillon. On connaît aussi le changement évolutif du têtard qui devient grenouille. Ce phénomène de mutation radicale se nomme métamorphose.

Ce type de modification d’apparence ne touche pas que les animaux; une nouvelle coiffure, un nouveau maquillage ou une nouvelle tenue vestimentaire saura nous métamorphoser… pour le mieux espérons-nous! Voilà ce qu’il en est de la métamorphose.

Et la «bêtamorphose» alors?

Ce mot n’existait pas jusqu’à hier; il est créé pour enfin nommer un phénomène, pourtant bien connu, mais jamais qualifié de cette façon.

Si vous avez regardé les nouvelles télévisées ou si vous avez écouté la radio ou si vous avez lu les journaux des derniers jours: «Nos sympathies pour sa famille […]» et «Je tiens à offrir mes sympathies à la famille […]» disaient respectivement Philippe Couillard, premier ministre, et André Fortin, ministre des Transports, lorsqu’un présumé chauffard ivre a fauché une équipe de travailleurs sur un chantier routier.

L’ironie du sort que mourir en réparant une glissière de sécurité? Non! La «bêtamorphose» d’un quelconque individu qui, après sa journée de travail, s’est arrêté au restaurant… pour y passer la soirée et retourner chez eux… saoul! Oui!

Qu’est-ce donc que la «bêtamorphose» et quelles en sont les causes, les conséquences et comment l’éviter? La «bêtamorphose»: c’est un mélange d’alcool et de jugement à travers le cerveau. L’alcool rendant alors l’homme inapte à conduire… comme la bête!

Les causes de la «bêtamorphose»: tout est en cause; la bête en nous s’éveille! Nos facultés du «gros bon sens» s’endorment alors!

Les conséquences de la «bêtamorphose»: imprévisibles, quoique généralement catastrophiques! Un gars (une fille aussi!) qui est saoul… n’est plus l’homme ou la femme qu’on connaît: bon, gentil, aimable et sans reproche! Il est un conducteur saoul»! Il est un criminel! Elle est une criminelle.

Comment éviter la «bêtamorphose»? Ne consommez pas d’alcool lorsque vous prenez le volant! Pas bête… hein! Retenez l’équation suivante: alcool au volant = vol en alcool… et ce vol, en «éclats d’ébriété» peut être celui de la vie d’autrui!

Un gars (une fille aussi !) qui est saoul; c’est criminel! Comprenez-vous? Cela est criminel!

En espérant, qu’après la lecture de ce texte, vous éviterez d’être atteint, un jour ou un soir, de la «bêtamorphose».

Ne soyez pas la prochaine bête humaine: ne buvez pas au volant!

À la bonne vôtre et… à notre santé!

Jean Paquette

Trois-Rivières