À propos du bon sens et de la religion

OPINIONS / En réaction à la lettre de Maurice Milot intitulée «Le bon sens et la religion», publiée le 24 janvier.

Récemment, Maurice Milot a écrit une lettre d’opinion sur la religion, article digne d’être mis en exergue dans son traité d’athéologie. Il affirme à la fin de son texte que les religions partagent une série de mépris identique: haine de la raison, de l’intelligence, de la liberté, de la vie, etc.

Je voudrais simplement lui signifier que sa compréhension des religions et du christianisme est carrément fausse et qu’il ne connaît pas le message central de la Bible.

Être chrétien, nous dit l’évangile, c’est essentiellement adhérer à une personne, le Christ. Et qu’est-ce que le Christ enseigne aux chrétiens? «Aimez-vous les uns les autres». «On reconnaîtra que vous êtes mes disciples si vous vous aimez les uns les autres». «Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime».

Je pourrais également vous citer Pierre, Paul et Jean qui nous parlent de l’importance de cet amour. Je vous invite donc fortement, monsieur Milot, à lire ces messages, à les méditer et les mettre en pratique. Vous comprendrez alors que la religion n’est pas un poison pour l’esprit mais un nouvel éon qui vivifie!

Georges Croteau

Trois-Rivières