Carrefour des lecteurs

De belles lectures des Fêtes!
Au cours des derniers jours, 
Le Nouvelliste nous a offert deux rendez-vous de lecture fort intéressants: le récit de "Noël 1978" en cinq épisodes de Martin Lemay dans les pages d'Opinions, de même que le conte à relais écrit par des journalistes des six journaux du groupe Capitales Médias, dont fait partie Le Nouvelliste.
D'abord, le récit de Martin Lemay nous plongeait dans cette époque de la fin des années 70. Jeune homme, je ne vous connais pas mais combien j'ai apprécié vos textes, me rappelant de doux souvenirs de la paroisse Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle. 
Au début des années 70, j'ai fréquenté un jeune homme qui demeurait sur la rue Barthe avec sa famille. Vous m'avez ramené à cette époque-là avec vos écrits. Mille mercis.
Merci aussi aux six journalistes qui ont délaissé leur écriture journalistique pour nous offrir un conte de Noël avec des enfants d'une autre époque qui n'ont rien perdu de leur coeur d'enfant.
Je le conserve précieusement, c'est la première fois que je lis un conte de Noël avec des enfants de cet âge.
Lucie Camirand
Trois-Rivières
Un conte de Noël très apprécié
J'aimerais faire une mention toute spéciale au conte à relais que vous avez diffusé dans Le Nouvelliste.
C'est une belle initiative qui nous a ravis, mon mari et moi. Nous avions hâte chaque matin de lire la suite de cette jolie histoire. Bravo aux auteurs qui ont su avec brio développer une histoire de vie qui a su nous charmer jusqu'à la fin.
Ça serait bien pour l'an prochain de lancer un concours de conte de Noël. Un conte par jour pourrait être publié dans le journal. Du talent dans notre région, ce n'est pas ça qui manque. Bonne année à toute l'équipe de rédaction et à tous les lecteurs du Nouvelliste.
Thérèse Moisan
Trois-Rivières
Merci au Nouvelliste
Merci aux journalistes des différents quotidiens qui se sont associés, avant Noël, pour nous partager un magnifique conte à relais.
Félicitations pour cette idée. C'était un réel plaisir d'attendre la suite à chaque matin. J'imagine qu'il y aurait pu y avoir au moins cinq autres finales selon le dernier journaliste à participer à ce conte.
Merci aussi à Martin Lemay qui nous a partagé «Noël 1978» échelonné sur cinq matins.
Bravo et bonne année 2017 à chacun de vous. À l'an prochain j'espère!
Cécile Lavergne
Saint-Mathieu-du-Parc