Carrefour des lecteurs

Jean Chrétien: l'autre côté de la médaille
La récente chronique de Jean-Marc Beaudoin sur M. Jean Chrétien, devrait s'intituler «Jean Chrétien, partie I». M. Beaudoin pourrait poursuivre avec la partie II. 
Il est difficile de nier ce que M. Beaudoin rapporte dans cette première partie: M. Chrétien s'est tenu debout devant l'administration américaine, tout en sauvegardant nos liens commerciaux. Et à son crédit, il faut mettre deux victoires référendaires. Sans parler de ce qu'il a fait pour sa ville et sa région, sans parler de la bonne gestion des finances publiques (pour ce faire, il a coupé les transferts en santé).
Dans une deuxième chronique, M. Beaudoin pourrait maintenant parler de la manière Chrétien.
Il a gagné le premier référendum en promettant des changements aux Québécois. Avec M. Trudeau, il mit son siège en jeu. De façon unanime, l'Assemblée nationale du Québec a rejeté les changements constitutionnels imposés par le gouvernement de M. Trudeau. M. Chrétien n'a pas démissionné, il considérait avoir tenu ses promesses. 
Pour rester sur le dossier constitutionnel, il a fait son possible pour torpiller l'accord du Lac Meech, pour remporter le second référendum, toujours à la manière Chrétien, et il a mis en place le programme des commandites. Et pour reprendre le pouvoir, il promit d'abolir la TPS et s'est opposé au libre-échange.
Grâce à lui, le Parti libéral a passé dix ans au purgatoire et le Canada a dû supporter l'ère Harper.
En matière d'éthique, j'aimerais lire M. Beaudoin sur des affaires comme le Shawinigate et le Peppergate.
Pierre Martin
Trois-Rivières
Visite très appréciée 
Le Centre d'action bénévole (CAB) Laviolette innove cette année en organisant des sorties en groupe pour ses bénéficiaires. La première excursion a eu lieu le 12 juillet, au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Pour l'occasion, une équipe formée de 9 bénévoles et 2 employées du CAB a assuré le transport et l'accompagnement de 19 aînés qui vivent au quotidien une grande solitude. Ils ont pu assister à la messe de 11 h au petit sanctuaire et partager un bon dîner par la suite, au restaurant du sanctuaire. Les témoignages d'appréciation de la journée ont été positifs et chaleureux . Le CAB est impatient d'organiser, dès l'automne, les prochaines sorties! 
Un merci spécial à Céline, bénévole et instigatrice de ce nouveau service qui verra le jour à l'automne.
Geneviève Roy et les responsables du maintien à domicile au CAB Laviolette
Trois-Rivières