Des ressources pour les victimes de violence sexuelle

Opinions

Des ressources pour les victimes de violence sexuelle

OPINIONS / À toutes les personnes victimes ayant vécu de la violence sexuelle,

Nous, les intervenantes du CALACS de Trois-Rivières, profitons de cette vague historique pour nous adresser à toute personne ayant vécu des violences sexuelles. Nous saluons votre courage et nous vous entendons.

La Ville pédale dans le mauvais sens!

Opinions

La Ville pédale dans le mauvais sens!

OPINIONS / Lorsqu’on implante une piste cyclable, c’est pour ajouter un aspect pratique à un projet ou simplement pour plaire aux amateurs de cyclisme et aux jeunes familles. 

Dans le cas présent, le retranchement de deux voies sur le boulevard Sainte-Madeleine pour faire place à une piste cyclable est tout simplement un gros non-sens. Imaginez-vous, une piste cyclable au beau milieu d’un boulevard malheureusement abandonné par un conseil de ville et par les propriétaires de commerces depuis fort longtemps...

Un peu de couleur dans toute cette grisaille

Opinions

Un peu de couleur dans toute cette grisaille

OPINIONS / J’ai bien fait de suivre les conseils de mes amis les Gnomes quand ils ont insisté pour que je fasse pousser de la monarde... 

Mon jardin reçoit la visite de nombreux oiseaux-mouches qui viennent s’abreuver de leur nectar! Je pourrais également fabriquer du beurre de monarde mais je préfère utiliser les pétales en les incorporant dans les soupes.

Culture, quand tu nous tiens

Opinions

Culture, quand tu nous tiens

OPINIONS / Plus étendues dans le temps cette année s’étaleront les Journées de la culture.

En effet, l’organisme qui en est à la tête, Culture pour tous, nous dit que celles-ci se dérouleront sur tout un mois, du vendredi 25 septembre au dimanche 25 octobre.

ECHL: un nom d’équipe et un hommage

Opinions

ECHL: un nom d’équipe et un hommage

OPINIONS / Une équipe affiliée aux Canadiens de Montréal, peut-être, va voir le jour à Trois-Rivières. Il va falloir y donner un nom à cette équipe; certains pensent déjà aux Lions ou aux Draveurs pour nommer que ceux-là.

Mais si on suit une logique, établie par les Canadiens de Montréal, on devrait s’aligner ailleurs comme vous allez le voir dans cet article.

STTR: paye-t-on en double?

Opinions

STTR: paye-t-on en double?

OPINIONS / La Ville de Trois-Rivières vient de nommer (le jeudi 9 juillet dernier) le nouveau président de la STTR et celui-ci est entré en fonction le lendemain.

J’aimerais savoir, dans ces circonstances, si les conseillers municipaux vont arrêter de recevoir la prime de salaire qu’ils se partagent pour la présidence de la STTR alors que c’était un conseiller municipal qui la présidait.

Oka: trente ans plus tard

Opinions

Oka: trente ans plus tard

OPINIONS / Lettre ouverte du chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador, Ghislain Picard, au premier ministre du Québec, François Legault.

Monsieur le premier ministre,

Le projet de loi 39 réformant le mode de scrutin doit avoir toutes les chances d’être amélioré

Opinions

Le projet de loi 39 réformant le mode de scrutin doit avoir toutes les chances d’être amélioré

Lorsque l’Assemblée nationale reprendra ses travaux le 15 septembre prochain, le gouvernement Legault entreprendra la seconde moitié de son mandat. Des rumeurs circulent quant à la possibilité d’une nouvelle session qui débuterait par un discours d’ouverture, Nous souhaitons vivement que le menu législatif que le premier ministre annoncerait alors inclut le projet de loi 39 visant à remplacer le mode de scrutin majoritaire actuel par un système mixte à finalité proportionnelle. Nous l’incitons également à renoncer à tenir un référendum sur ce sujet qui aurait lieu en même temps que les élections de 2022.

L’exode qui pourrait tout changer

Opinions

L’exode qui pourrait tout changer

L’auteur, Sylvain Charlebois, est professeur en distribution et politiques agroalimentaires à l’Université Dalhousie et directeur du Laboratoire de recherche en Sciences analytiques agroalimentaires.

Bien mal avisé l’élu qui menace ses concitoyens

Carrefour des lecteurs

Bien mal avisé l’élu qui menace ses concitoyens

OPINION / En réaction à la lettre de Michel Angers, maire de Shawinigan, intitulée «Contrôle des insectes piqueurs: une mise au point s’impose», publiée dans notre édition du 4 juillet dernier.

Le 2 juillet dernier, une citoyenne de Shawinigan, Chantal Caron, exprimait son opinion dans le journal Le Nouvelliste au sujet de l’administration du programme de «contrôle des insectes piqueurs» dans sa ville. Dans la lettre en question, on sent très bien l’exaspération de cette citoyenne envers le premier magistrat de la Ville.

Les finissants et les «refinissants»

Carrefour des lecteurs

Les finissants et les «refinissants»

Oui, j’en conviens avec vous: drôle d’expression! Je me confesse: je viens de finir pour une deuxième fois à l’École secondaire le Tremplin de Sainte-Geneviève-de-Batiscan. La première en 1985 et la deuxième en 2020.

La première fois, j’avais 16 ans et maintenant j’en ai 52. Cette fois-ci, je suis finissant à titre de parent. Depuis déjà un bon nombre d’années, je m’implique au sein du conseil d’établissement du «secret le mieux gardé» de la Commission scolaire – maintenant le Centre des services scolaires du Chemin-du-Roy – soit l’École le Tremplin. Mes trois filles ont été finissantes au cours des dernières années à cette institution scolaire qui, ma foi, vieillit très bien depuis 45 ans.

COVID-19, femmes et travail

Opinions

COVID-19, femmes et travail

OPINIONS / «Détresse», «insécurité», «essoufflement» et «peur» sont des mots qui résument bien le mal-être vécu par plusieurs femmes qui travaillent dans différents secteurs d’emploi depuis les derniers mois. 

La pandémie a frappé durement les travailleuses québécoises et cela n’est pas le fruit du hasard. Que ce soit sous l’angle de la conciliation travail-vie personnelle, de la santé et de la sécurité ou de l’économie, la COVID-19 a exacerbé plusieurs inégalités basées sur le genre.

Peur de la mort...

Opinions

Peur de la mort...

OPINIONS / Au fond de chacun de nous se cache une peur, consciente ou non.

Et celle-ci influence nos pensées et notre quotidien, bien qu’il suffit de «s’arrêter» pour y voir plus clair...

Le voile, l’institution et la laïcité

Opinions

Le voile, l’institution et la laïcité

OPINIONS / «Le voile, première condition pour islamiser une société». Cette phrase, émise par Pascal Hubert, un universitaire de Bruxelles, est une phrase lourde de sens.

En Europe et chez nous, de plus en plus d’églises «ferment» alors que des mosquées s’implantent. Le nombre de femmes voilées a augmenté. Des femmes musulmanes, éduquées et pour certaines nées en Occident, ont été, par des imams et autres, sensibilisées et sollicitées pour répondre aux arguments des féministes déplorant ce port du voile qui pénalise la femme et la rend inférieure aux hommes. Certaines féministes non averties, ainsi que les partis politiques de gauche, les appuient en pensant ainsi rendre justice au multiculturalisme mal interprété. Il n’est jamais trop tard pour remédier à une situation ou la changer; il n’en tient qu’au gouvernement. Heureusement, le nôtre de la CAQ, prend ses responsabilités pour le bien commun de la société québécoise en prenant position pour la laïcité et le bannissement du port de signes religieux en certaines fonctions d’autorité.

Simon Le Moyne au lieu de John A. MacDonald: une statue pour un illustre résident de Cap-de-la Madeleine

Opinions

Simon Le Moyne au lieu de John A. MacDonald: une statue pour un illustre résident de Cap-de-la Madeleine

OPINIONS / Une place de Montréal honore un individu peu digne de mémoire. 

Le retrait de la statue de John A. Macdonald s’impose comme affirmation d’une culture ouverte à la diversité. Cet homme dont le racisme est connu n’a guère contribué à notre qualité de vie.

COVID-19: plaidoyer pour un vaccin libre de droits gratuit et accessible à tous

Opinions

COVID-19: plaidoyer pour un vaccin libre de droits gratuit et accessible à tous

OPINIONS / La pandémie de COVID-19 nous a brutalement ramenés à la réalité. Il a suffi d’un être aussi microscopique qu’un virus pour nous rappeler que l’avenir de l’humanité tient non pas à la compétition, mais au travail commun solidaire. 

Nos grands acteurs économiques, qui hier encore décriaient le surendettement de nos gouvernements, aujourd’hui implorent ces mêmes gouvernements de les aider financièrement. Pour avoir voulu ignorer les mises en garde contre une pandémie annoncée, c’est l’humanité tout entière qui a été mise en pause.

Le Canada a de plus en plus faim

Opinions

Le Canada a de plus en plus faim

POINT DE VUE / L’agence Statistique Canada a confirmé ce que la plupart d’entre nous savaient déjà. Le Canada a de plus en plus faim. Selon une enquête menée par l’agence fédérale en mai, près d’un Canadien sur sept (14,6 %) a indiqué vivre dans un ménage qui a connu l’insécurité alimentaire au cours du dernier mois. En 2017-2018, une enquête similaire avait été menée et révélait alors que 10,5 % des ménages canadiens connaissaient une situation d’insécurité alimentaire.

Puisque nous comptons environ 12,5 millions de ménages canadiens, cela signifie que depuis deux ans, près de 512 000 ménages de plus au Canada vivent dans l’insécurité alimentaire. Cela représente plus que le nombre de familles dans la ville d’Ottawa.

Les résultats de Statistique Canada concordent avec ceux d’une autre enquête menée récemment par le Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie qui indiquait que 61 % des Canadiens estimaient avoir suffisamment de nourriture et ne considéraient pas l’accès à la nourriture comme un problème. L’an dernier, ce même sentiment atteignait 72,6 %. On assiste donc à une baisse d’au-delà de 12 points de pourcentage. Dans cet ordre d’idées, l’Alberta a connu la plus forte baisse entre les deux périodes, avec 21,2 %. Le Québec se situe à peu près dans la moyenne, avec une baisse de 13 %. Depuis à peine un an, plus de 4,1 millions de Canadiens considèrent maintenant qu’accéder à une nourriture abordable représente un défi. Ce sont des nombres ahurissants. Et fort probablement que la situation empirera une fois que cette foutue pandémie se terminera.

Réflexion sur le racisme systémique

Opinions

Réflexion sur le racisme systémique

OPINIONS / En cette période de remise en question sur le racisme à travers la crise de la COVID-19, je pose la question suivante: le problème du racisme est-il ce que l’on croit être? Loin de moi l’idée de nier l’existence même d’iniquités dans notre société. Je salue les manifestations qui visent à dénoncer la brutalité policière et je salue également les efforts de certains politiciens qui soulèvent la question et remettent à l’avant-plan ce problème qui dure depuis la nuit des temps. Je pense cependant qu’à défaut de mieux en comprendre la cause, nous risquons bien de mettre des énergies dans la mauvaise direction. Le problème n’est peut-être pas le racisme.

À la base du problème actuel se trouvent la peur et l’inconfort face aux changements. Qu’il s’agisse d’une peur justifiée ou non importe peu. Cette peur elle existe, elle est viscérale, elle se renouvelle sans cesse et à la moindre perturbation dans l’équilibre social. L’idée même qu’un groupe de personnes, peu importe la couleur de leur peau ou leurs origines, puisse penser différemment de nous, qu’il ait un système de valeurs différent, un Dieu différent ou des aspirations différentes nous fout la trouille tout simplement et c’est là que s’installe le jugement défavorable envers quiconque annonce cette perturbation dans le tissu social québécois. Il y a nous et il y a eux.

Nous n’avons pas à payer pour le Cirque du Soleil

Opinions

Nous n’avons pas à payer pour le Cirque du Soleil

OPINIONS / Les payeurs de taxes du Québec n’ont pas à payer pour le laisser-aller, la désinvolture et la mauvaise gestion des dirigeants du Cirque du Soleil.

Nous apprenions que le gouvernement du Québec, par son ministre de l’économie Pierre Fitzgibbon, avait prêté plus de 270 millions $CAD à l’entreprise qui a demandé la protection des tribunaux contre ses créanciers. Auparavant le gouvernement du Québec via la caisse de dépôt avait racheté les derniers 10 % des actions que Guy Laliberté détenait.

Hommage à un homme d’exception

Opinions

Hommage à un homme d’exception

L’auteure de ce texte est la fille de Fernand Bédard (notre photo), à qui la Ville de Trois-Rivières avait rendu hommage en 2002 en attribuant son nom au stade du terrain de l’Exposition. Elle se demande entre autres pourquoi le comité de toponymie de la Ville demeure muet sur les changements de nom du stade en échange d’une commandite aux Aigles de Trois-Rivières.

OPINIONS/  J’aimerais aujourd’hui rendre un hommage à un homme d’exception. J’entends et je lis plein de nouvelles le concernant directement et indirectement et j’aimerais juste émettre une opinion vue de l’intérieur.

La perte des Forges

Opinions

La perte des Forges

OPINIONS/ Dans le cadre de la fête du Canada, le Festivoix a fait preuve de créativité en proposant une programmation virtuelle au lieu historique national des Forges du Saint-Maurice. Trois artistes ont interprété chacun une chanson à différents endroits sur le site.

Les prises de vue des artistes et des lieux sont magnifiques. Naturellement, le site est impeccable. Au niveau patrimonial, c’est quasi désastreux. Pour y avoir marché à quelques reprises depuis le printemps, les vestiges, principale source de commémoration, tombent en ruines. Pour certaines parties, les pierres s’affaissent une à une et sur les autres, la mousse recouvre pratiquement la totalité de la construction. D’ici quelques mois, ces vestiges seront irrécupérables, surtout avec le climat québécois. Il n’y a pas à dire, nous sommes en train de perdre les Forges. Comment pouvons-nous prétendre appeler cela un lieu historique national si nous ne faisons même pas attention à ce que l’on appelle patrimoine?