Opinions

La nécessaire régionalisation de l’immigration

L’auteur, Jacques Demers, est maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et président de la Fédération québécoise des municipalités.

Pour plusieurs, le Québec des régions a longtemps été associé à un taux de chômage élevé et à une dépendance à l’État. Aujourd’hui, nous retrouvons des milliers d’emplois dans nos municipalités en milieu rural et périurbain qui demeurent malheureusement non comblés. Le taux de chômage de certaines régions, telles Chaudière-Appalaches, l’Estrie et la Montérégie est maintenant inférieur à 4 %, une situation inusitée qui frise le plein emploi.

Opinions

Autopsie du conflit Riyad–Ottawa

La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland a-t-elle commis un impair? Rappelons ses paroles: «Très alarmée d’apprendre l’emprisonnement de Samar Badawi, la sœur de Raïf. […] Le Canada appuie la famille Badawi et nous appelons à la libération immédiate de Raïf et de Samar Badawi.»

Elle a employé des termes peu diplomatiques, offensants comme si un élève voulait faire la leçon à son mentor. Or, on ne connaît rien des motifs de l’arrestation de la sœur de Raïf. On sait toutefois que Raïf Badawi a été arrêté parce qu’il a écrit que la femme devrait s’affranchir de la tutelle de l’homme. Il a dit aussi que pour la religion musulmane les croyants des autres religions sont des apostats et que l’Islam est une culture de mort et d’ignorance. Ses propos publiés sur internet ont heurté de front certaines convictions profondes de l’Islam, enracinées dans l’âme arabe, et cela dans un des pays arabes des plus rigoristes et conservateurs et qui prend au sérieux son rôle de berceau du mahométisme. On n’y badine pas avec la religion! Ni avec le statut de la femme, car, selon le Coran, la femme dans la famille doit être soumise à l’homme.

Opinions

Un premier ministre économique?

En fin de semaine dernière, le chef de la Coalition avenir Québec est venu nous promettre que s’il est élu, il sera un «premier ministre économique». Quelque temps avant, dans une intervention, il demandait: «Est-ce que vous préférez un premier ministre médecin ou un premier ministre homme d’affaires?»

Opinions

L’avenir du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap passe aussi par un lent travail d’évangélisation

La fête de l’Assomption a été célébrée le 15 août. Cette journée amène chaque année des milliers de pèlerins à se diriger vers le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap pour prier la Vierge Marie. L’affluence à cette grande fête religieuse est due depuis plusieurs années à la présence massive de la communauté haïtienne en provenance de Montréal et du nord des États-Unis. Leur présence rend cet événement hautement festif. S’il ne s’agissait que de la seule présence des Québécois dits de souche, la fête de l’Assomption serait une petite fête en termes de fréquentation. La situation est semblable dans les autres grands sanctuaires du Québec soient Saint-Anne-de-Beaupré et l’Oratoire Saint-Joseph.

Opinions

Les dix commandements du candidat

Maintenant que la campagne provinciale est annoncée, voici un petit rappel de mes dix commandements aux candidats. Bonne campagne à tous et surtout, merci d’être là!

1- Ne me fais pas de promesses que tu ne saurais tenir;

Opinions

Lettre ouverte aux Québécois

L’auteur, Denis Lebel, est président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec.

«Là où certains ne voient que des arbres, je vois plutôt une forêt de possibilités.»

Opinions

La «Fête des voisins» revisitée au parc Armand-Charbonneau

Le 29 juillet dernier se déroulait la première édition de la Fête d’été du district de Richelieu au parc Armand-Charbonneau.

Le comité organisateur et sa présidente, Mme Ginette Bellemare, conseillère municipale, a su regrouper les familles, émerveiller le coeur de nombreux enfants et réjouir les parents grâce aux activités offertes. Je tiens à exprimer ma reconnaissance à Madame Bellemare pour cette excellente initiative de relancer une fête d’été dans ce parc.

Opinions

Mes deux coups de cœur de la fin de semaine

Premièrement, je souhaite féliciter l’organisation du Grand Prix de Trois-Rivières et Loto-Québec pour le magnifique spectacle pyrotechnique qu’il nous a été donné de voir à travers cette foule immense au parc portuaire, samedi soir dernier. Encore une foule record!

Mon autre coup de coeur va à la Ville de Trois-Rivières pour la superbe place du flambeau et surtout d’avoir illuminé cet endroit en allumant un des symboles de la ville d’une belle flamme scintillante et naturelle.