En imposant de nouvelles conditions dans la pratique de la médecine d'urgence, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, veut rappeler aux jeunes médecins qu'ils sont «en médecine de famille».

Bye bye Barrette... trop, c'est trop!

Je le répète et j'en suis de plus en plus convaincu (particulièrement après avoir discuté avec un pharmacien réputé), le ministre dieu-Barrette doit quitter son poste le plus rapidement possible.
Il ne fait plus de doute qu'il ne sait pas où il s'en va et que l'attribut de «bulldozer» s'avère très justifié. Le corps médical et les corps des citoyens ont besoin rapidement d'un autre ministre de la Santé.
Je souhaite qu'une pétition panquébécoise prenne forme à court terme.
Je serai le premier à la signer!
Imaginez, il brise tout à droite et il propose des supercliniques à gauche.
À peu près tous les divers spécialistes de la santé au Québec crient leur désarroi; idem pour les patients québécois. Cette décision confirme son incompétence, arrogance en sus.
Bye bye Barrette.
Trop, c'est trop! Et je ne crains pas de le redire.
Jacques Lambert
Saint-Barnab