Le Centre national de vérification et de recouvrement.

Bilinguisme: un dur coup pour Shawinigan

Le Québec peut bien devenir bilingue car le gouvernement du Canada fait des changements obligatoires. Des changements qui ont des conséquences ici, dans la région.
Au centre fiscal de Shawinigan, on est 300 personnes «purs Québécois» avec beaucoup d'ancienneté et même permanents qui ont été mis à la porte au mois de juin, pour laisser la place à des bilingues de partout au Canada, car on ne parlait pas anglais. 
De nouveaux postes permanents pour eux, qui garantissent l'avenir pour ce nouveau centre national, mais de grosses pertes d'emplois pour nous, les citoyens de Shawinigan. 
Même si cette mesure amène plusieurs nouveaux arrivants, c'est un dur coup pour Shawinigan, qui a passé inaperçu aux yeux de bien des personnes en autorité.
Denise Laneville
Shawinigan