Acceptez M. Bouchard, ce bien bref hommage

En réaction au texte de Gaétan Bouchard intitulé «Ma génération passée aux rayons X», publié dans notre édition du 9 mars dernier.
Cher Gaétan,
Certes, tu appartiens à cette génération, mais heureusement tu n'en as pas l'esprit et c'est le moins qu'on puisse dire. Je te remercie de nous avoir partagé tes observations lucides au sujet de l'idiotie, quasi générale d'une génération de crétins.
Dans le contexte social actuel où l'abrutissement atteint des proportions dignes du roman de Herbert G. Wells (The Time Machine, 1895); les Veilleurs de nuit comme monsieur Bouchard seront toujours considérés par les «braves gens» comme des hommes inutiles. Ainsi, dans cette société du divertissement où la majorité des gens vivent leur vie par procuration, seuls les éveilleurs de conscience et les pamphlétaires pourront empêcher les imbéciles de tourner en rond.
Je suis donc très heureux de constater qu'il existe toujours des personnes ayant le courage de s'indigner devant l'inertie générale d'une société d'insignifiants «Éloïs».
Merci mille fois Gaétan!
Denis Audet
Gatineau