Le lieutenant-colonel Charles Ross Whitehead, commandant du Three Rivers Regiment et président de la Wabasso Cotton Company.

100e anniversaire du scoutisme à Trois-Rivières

L'anniversaire de Robert Baden-Powell du 22 février de chaque année nous rappelle qu'il y a exactement 110 ans naissait un mouvement qui allait devenir le phénomène jeunesse le plus important et le plus répandu à travers la planète.
Souvent copié, souvent comparé par le monde de l'enseignement, souvent jalousé, toujours perçu comme une menace par les régimes dictatoriaux, mais aussi toujours invité à défendre les valeurs les plus nobles d'une nation et à reconstruire les sociétés libérées du joug de l'oppression, le scoutisme aura traversé bien des tumultes au cours du siècle dernier et cette résilience est liée au simple fait que ce mouvement offre aux jeunes un espace de liberté où ils peuvent affirmer leur appartenance pleine et entière à la société dans laquelle ils évoluent.
En plus de cet anniversaire qui est célébré de maintes façons par tous les scouts de la planète, l'année 2017 revêt une importance toute particulière pour les scouts trifluviens, car ils soulignent cette année le 100e anniversaire de création de leur première unité scoute.
En effet, l'acte de création de la première unité scoute à Trois-Rivières fut signé le 17 novembre 1917 sous la bannière de la Boy-Scout of Canada, aujourd'hui nommée Scouts Canada, et sous la présidence de monsieur Charles Ross Whitehead, alors qu'il était à ce moment-là PDG de la Wabasso Cotton Co, cofondateur de la papetière Wayagamack et commandant du Three Rivers Regiment, aujourd'hui nommé 12e Régiment blindé du Canada à Trois-Rivières.
Des documents montrent toutefois que le scoutisme à Trois-Rivières est antécédent à la création officielle de la première unité scoute et des photos, prises dès 1914 et trouvées dans les archives du musée McCord à Montréal, montrent un jeune scout du nom de Frank Sutcliffe posant dans le quartier Sainte-Cécile, près de la rivière Saint-Maurice.
D'autres documents qui se trouvent dans les archives de la Ville de Trois-Rivières montrent quant à eux des demandes formulées par monsieur Whitehead, notamment celle concernant l'usage gratuit de la salle du marché pour les exercices des «Boy Scouts» ainsi que pour le club de tir de la «Home Guard», qui est acceptée en date du 21 décembre 1914 dans la mesure où il s'engage à payer les surplus de la prime d'assurance s'il s'avère nécessaire de le faire. 
Cela ne change toutefois en rien le choix de l'année 2017 pour souligner le 100e anniversaire du scoutisme à Trois-Rivières, mais cette information nous amène à nous poser la question suivante à savoir de quelle façon monsieur Whitehead a-t-il connu si tôt le mouvement scout et l'hypothèse persistante, à l'effet qu'il ait personnellement connu Robert Baden-Powell lors de la Seconde Guerre des Boers, devient plausible et mérite qu'on s'y penche sérieusement.
Tout au long de l'année 2017, différentes activités viendront souligner ce 100e anniversaire et certaines ont déjà eu lieu à l'automne 2016 dont celle de la montée des couleurs qui s'est déroulée à l'école Val-Marie dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Mais un tel anniversaire ne saurait être célébré dignement sans qu'un jalon important vienne le souligner.
C'est ainsi que, sous la présidence d'honneur du lieutenant-colonel à la retraite Pierre Bruneau, une plaque commémorative sera dévoilée en mai prochain au parc Jean-Béliveau, visant à souligner ce 100e anniversaire, mais aussi pour rendre hommage au président fondateur du scoutisme trifluvien Charles-Ross Whitehead.
Un souper de gala, qui se tiendra en septembre prochain au manège du 12e Régiment blindé du Canada à Trois-Rivières, viendra enfin clôturer cet anniversaire et les invitations seront envoyées dans les prochains mois à tous les scouts actuels et anciens scouts de la Ville de Trois-Rivières qui manifesteront leur intention de se joindre à ce souper de gala.
Après ce parcours de 100 ans, Robert Baden-Powell serait aujourd'hui fier de voir ce qu'est devenu ici même à Trois-Rivières ce mouvement dédié à la jeunesse. Pour en savoir plus sur ce 100e anniversaire, nous vous invitons à visiter régulièrement la page Facebook du 100e du groupe Scouts 1er Trois-Rivières
Guy Bordeleau
Trois-Rivières