Le Nouvelliste
Martine Biron en faveur du troisième lien!? Ridicule!

Opinions

Martine Biron en faveur du troisième lien!? Ridicule!

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
Carrefour des lecteurs / Jamais je n’aurais cru qu’une femme des médias aussi intelligente et avisée que Martine Biron puisse accorder son appui au troisième lien, un projet aussi insensé, inutile que dévastateur pour l’écosystème des plantes et des citoyens.

Jean Isabelle en rappel

Jean Isabelle en rappel
Jean Isabelle

Jean Isabelle en rappel

Jean Isabelle en rappel
Jean Isabelle
Plan d’action sur l’amiante: victimes oubliées et risques minimisés

Carrefour des lecteurs

Plan d’action sur l’amiante: victimes oubliées et risques minimisés

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
L’auteur, Gilles Mercier, est président de l’Association des victimes de l’amiante au Québec (AVAQ).Déposé de façon très discrète le 16 juin dernier, le Plan d’action sur l’amiante du gouvernement déçoit énormément l’Association des victimes de l’amiante du Québec (AVAQ) parce qu’il occulte totalement la réalité des victimes de maladies causées par l’amiante et qu’il minimise les risques en n’indiquant pas clairement que la destruction de la fibre d’amiante est préalable à toute valorisation des résidus amiantés.
De la «boucane» chez Ti-Toine

Carrefour des lecteurs

De la «boucane» chez Ti-Toine

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
POINT DE VUE / Connaissez-vous Ti-Toine? Antoine Gauthier alias Ti-Toine?Je vous le présente brièvement. Dans la nuit du 7 au 8 juin 1776, Antoine Gauthier, cultivateur de Pointe-du-Lac, a été forcé de conduire les troupes américaines à Trois-Rivières en vue d’une invasion.
Cré Oncle Sam!

Point de vue

Cré Oncle Sam!

Claude Moreau
Claude Moreau
Québec
POINT DE VUE / Jeune, on me disait: «Sais-tu comment les Américains sont devenus riche? En se mêlant de leurs affaires». Je dois être saprément vieux car je ne me souviens pas d’avoir déjà vu l’application de  cette belle phrase.
Le Grand Prix fait la loi!

Opinions

Le Grand Prix fait la loi!

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
Carrefour des lecteurs / Chez nous, à Trois-Rivières, du moins sur les terrains de l’Exposition et autour, ce n’est pas le conseil municipal qui fait la loi, mais bel et bien le Grand Prix! À preuve, cette odieuse fermeture de la piscine municipale de l’Expo durant deux fins de semaine, et au profit de qui? À l’avantage exclusif de la gang du Grand Prix. Déjà, en 2016, je dénonçais cette situation dans Le Nouvelliste et réclamais la construction «d’une passerelle pour traverser le boulevard du Carmel afin de permettre aux Trifluviens et à leurs familles d’accéder à leur grande piscine municipale durant ces deux fins de semaine». Précisons que ce bouclage vient s’ajouter à la fermeture d’autres piscines publiques cet été.
Pourquoi la culture du silence?

Point de vue

Pourquoi la culture du silence?

Frankie Bernèche
Frankie Bernèche
Ph.D., professeur de psychologie
POINT DE VUE / Qu’ont en commun les pensionnats autochtones, Hockey Canada, la fonderie de Rouyn-Noranda et Philippe Bond? Il s’agit de quatre événements qui ont pris leurs essors grâce à la culture du silence qui les supportait.

Jean Isabelle en rappel

Jean Isabelle en rappel
Jean Isabelle

Jean Isabelle en rappel

Jean Isabelle en rappel
Jean Isabelle

Jean Isabelle en rappel

Jean Isabelle en rappel
Jean Isabelle

Isabelle en rappel

Isabelle en rappel
Jean Isabelle

Isabelle en rappel

Isabelle en rappel
Jean Isabelle
J’ai quitté Facebook

Point de vue

J’ai quitté Facebook

Paul Pelletier
Paul Pelletier
Québec
POINT DE VUE / Je ne crois pas qu’un exode massif de Facebook ou Twitter puisse résoudre nos problèmes avec l’économie de l’attention. Cependant, j’ai personnellement décidé de quitter le réseau social Facebook. De toute façon, je ne mettais plus rien sur mon mur depuis environ un an. Je n’utilisais plus que Messenger et chaque fois, j’avais l’impression de m’éloigner de plus en plus de mes amis parce que mes interventions s’y apparentaient plus à un travail de relations publiques qu’à des rapports d’amitié.
Demander pardon au nom de l’Église catholique…Et si on s’y attardait?

Point de vue

Demander pardon au nom de l’Église catholique…Et si on s’y attardait?

Monique Khouzam Gendron
Montréal
POINT DE VUE / Le pape François est arrivé au Canada en humble pèlerin de la paix pour écouter, pour demander pardon et pour prier avec les peuples autochtones marqués par la tragédie des pensionnats. Il tenait à faire ce pèlerinage pénitentiel malgré ses ennuis de santé et ses douleurs au genou. Ce geste en soi est très significatif de sa compassion et de son désir sincère de s’excuser pour mettre un baume sur les souffrances vécues par les Autochtones.
C’est le temps des excuses

Carrefour des lecteurs

C’est le temps des excuses

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Il y a quelques décennies, Pierre Lalonde chantait : «C’est le temps des vacances». Ces jours-ci, plusieurs autochtones et non-autochtones, incluant le pape, chantent: «C’est le temps des excuses». Je n’ai Jamais entendu ce mot prononcé autant de fois!

L'actualité selon Jean Isabelle

L'actualité selon Jean Isabelle
Jean Isabelle
Projet 40-55: éteindre, encore une fois, notre désarroi

Opinions

Projet 40-55: éteindre, encore une fois, notre désarroi

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
Carrefour des lecteurs / Quand j’étais jeune, j’ai fait partie des clubs 4-H. Quand j’étais jeune, je ne savais pas vraiment pourquoi je faisais partie des 4-H; aujourd’hui, je le sais. C’est bien pour dire qu’on ne fait jamais des choses pour rien; une suite à nos actions ne se perd pas comme ça. Les clubs 4-H n’ont pas fait de moi un «grand», mais ils m’ont éveillé à la grandeur de la nature.
Manque de jugement

Point de vue

Manque de jugement

Frankie Bernèche
Frankie Bernèche
Ph.D., professeur de psychologie
POINT DE VUE / Le juge Poliquin qui a accordé l’absolution conditionnelle à Simon Houle, reconnu coupable d’agression sexuelle, choque et indigne la population. Et pour cause. En fait, ce jugement dérange, car il semble reposer sur des considérants à l’avantage de l’abuseur et ne tient pas compte du vécu de la victime.
D’une autre époque

Opinions

D’une autre époque

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
Carrefour des lecteurs / À l’époque de l’Empire romain, le loisir préféré des Romains était les spectaculaires courses de chars et les divertissants combats de gladiateurs. Les courses de chars avaient lieu au centre de l’arène et on s’assurait que nombre de chars soit supérieur à la capacité réelle de la piste. Les conducteurs de char étaient fort bien payés et adulés. Les enjeux sont alors tels que les accidents sont nombreux et souvent mortels.
Non au Grand Prix de Trois-Rivières!

Opinions

Non au Grand Prix de Trois-Rivières!

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
Carrefour des lecteurs / Trois-Rivières devrait cesser tout financement pour le Grand Prix. La Ville dépenserait au-delà d’un million de dollars chaque année pour le Grand prix en subvention et travaux de toutes sortes, installation d’estrades, réparation de la piste, des murets, l’asphaltage, déplacement de barrières de béton ou de pneus et je ne sais quoi encore!
Émile, un garçon différent

La Voix des lecteurs

Émile, un garçon différent

LA VOIX DES LECTEURS / Émile est un garçon différent des autres, nous le savons depuis longtemps, bien avant cet évènement. Émile à ce qu'on appelle un TSA aussi appelé autisme. D'autres vont plutôt dire être neuroatypiques. Les personnes qui sont ainsi sont souvent vues comme différentes et même bizarres.

L'actualité selon Jean Isabelle

L'actualité selon Jean Isabelle
Jean Isabelle

L'actualité selon Jean Isabelle

L'actualité selon Jean Isabelle
Jean Isabelle