Opinions

Les cobayes du pot

OPINIONS / L’auteur, Sylvain Charlebois, est professeur en distribution et politiques agroalimentaires à l’Université Dalhousie et directeur scientifique à l’Institut des Sciences analytiques en agroalimentaire.

Les produits comestibles à base de cannabis deviendront légaux d’ici l’automne. Selon toute vraisemblance, ces produits feront leur entrée quelques jours avant les élections fédérales. Nous avons déjà une bonne idée du cadre réglementaire que Santé Canada veut superviser et imposer à l’industrie. L’ensemble de cette réglementation s’inspire des erreurs médiatisées survenues aux États-Unis depuis quelques années. Bonbons infusés de cannabis trop attrayants pour les enfants, emballages stimulants et campagnes publicitaires agressives, le Canada ne tolérera rien de tout cela. La population s’attend probablement à cette rigueur, mais assistera-t-elle aussi à un relâchement des règles d’ici quelques années? Tout dépend de la perception que les Canadiens ont en général du cannabis et des produits comestibles.

Opinions

Un petit rappel au nouveau maire de Trois-Rivières

OPINIONS / À la suite de l’élection du nouveau maire de Trois-Rivières, le collectif La planète s’invite à l’Université – UQTR (LPSU-UQTR) tenait à réagir à ce changement au sein du conseil municipal dans un contexte d’urgence vis-à-vis des changements climatiques.

Des membres du collectif ont remis au maire élu un document contenant nos revendications ainsi que des témoignages de citoyens et citoyennes de Trois-Rivières recueillis à l’occasion du rassemblement de la semaine de la terre tenu le 27 avril dernier. Le collectif souhaite, par cette action, réitérer qu’il continuera à mettre de la pression sur tous les paliers de gouvernement et annoncer au nouveau maire que nous suivrons avec attention les travaux du conseil municipal.

Opinions

Le voile islamique et sa portée idéologique

OPINIONS / On sait d’ores et déjà que certains éminents légistes musulmans conseillent aux femmes musulmanes d’enlever leur voile parce qu’elles doivent respecter les lois de leur nouveau pays. Toutefois, connaît-on la signification du voile islamique et sa portée idéologique?

Précisons que le voile chez les religieuses chrétiennes symbolisait les «noces mystiques» de la religieuse avec Dieu. Il signifiait le renoncement et la lutte spirituelle pour se soumettre à la volonté de son Seigneur. Tandis que le voile islamique a un autre but: la séparation des femmes des hommes. Pour les islamistes, le hidjab sert de protection contre le désir sexuel et le regard dégradant de certains hommes. Notons que l’Islam impute à la femme la concupiscence de l’homme comme ce fut le cas jadis chez les catholiques.

Opinions

Les Patriotes

OPINIONS / L’auteur, Jean-Luc Jolivet, est originaire de Grand-Mère et habite maintenant à L’Ancienne-Lorette. Il tient un blogue, les Jolivetismes, que l’on peut consulter à l’adresse http://jolivetismes.blogspot.com.

Aujourd’hui, je me secoue un peu.

Opinions

La Chine joue «cochon»

OPINIONS / L’auteur, Sylvain Charlebois, est professeur en distribution et politiques agroalimentaires à l’Université Dalhousie et directeur scientifique à l’Institut des Sciences analytiques en agroalimentaire.

Les sanctions imposées par la Chine ont commencé avec le canola, puis les pois et le soya, mais voilà maintenant qu’on y ajoute le porc. Cette semaine, les autorités chinoises ont décidé de donner du fil à retordre au Canada en exigeant de nouveaux documents aux exportateurs de porc.

Depuis quelque temps, la Chine met le blâme sur le Canada pour toute sorte de raisons, par exemple la salubrité, la mauvaise documentation, etc. Depuis l’arrestation de Meng Wenzhou, la fille du fondateur d’Huawei à Vancouver en décembre, les choses vont de mal en pis. On assiste à l’une des pires démonstrations diplomatiques depuis très longtemps et la Chine a jeté cette fois-ci son dévolu sur les producteurs agricoles canadiens.

Opinions

Les changements climatiques ont le dos large

Plusieurs riverains sont actuellement aux prises avec des inondations printanières. Est-ce vraiment un phénomène nouveau au Québec? La réponse est non.

Les dommages matériels et humains sont actuellement d’une telle importance qu’il convient de se questionner sérieusement sur ce phénomène naturel en évitant les raccourcis dans notre raisonnement, notamment en identifiant les changements climatiques comme étant la source du problème. C’est déplorable et cela nous évite de remettre en cause notre laxisme en matière d’environnement et d’aménagement du territoire.

Opinions

L’Ontario se déniaise tandis que le Québec surprend

OPINIONS / L’auteur, Sylvain Charlebois, est professeur en distribution et politiques agroalimentaires à l’Université Dalhousie et directeur scientifique à l’Institut des Sciences analytiques en agroalimentaire.

Depuis quelque temps, le gouvernement Ford en Ontario multiplie les mesures de libéralisation de l’alcool et du cannabis. Avec le nouveau budget présenté dernièrement, les Ontariens pourront désormais acheter un permis pour vendre de l’alcool sur un terrain privé. Les produits alcoolisés seront désormais vendus dans les supermarchés et dépanneurs, tandis que le cannabis se vend déjà dans plusieurs magasins privés. Sur ce front, la province reine du Canada vit une véritable révolution sociale depuis quelque temps. On ne reconnaît plus la province ontarienne ennuyeuse des années passées.

Opinions

40 km/h: une victoire citoyenne!

OPINIONS / En novembre 2018, le conseil municipal de Trois-Rivières adoptait, sans consultation préalable, la philosophie Vision zéro impliquant l’abaissement des limites de vitesse à 40 km/h sur l’ensemble des rues locales et collectrices.

Rapidement, un mouvement citoyen s’est mis en place afin de démontrer qu’en imposant cette mesure, non seulement les élus qui avaient initié le projet ne représentaient aucunement leurs citoyens, mais qu’ils avaient également omis une étape importante: soit celle de les consulter. Que ce soit par la signature d’une pétition – geste qui fut d’ailleurs fait plusieurs milliers de fois –, la publication de multiples lettres d’opinion, la réalisation de dizaines d’entrevues médiatiques, des présences aux séances du conseil, l’implication sur les réseaux sociaux, le port de triangles jaunes, la participation à un sondage web ou encore par une présence aux séances d’information, les citoyens se sont mobilisés et les actions se sont multipliées.

Opinions

5G... car même sur l’autoroute électronique, la vitesse peut tuer

OPINIONS / La technologie envahit nos vies à une vitesse folle et elle veut le faire encore plus mais sans vous dire que cela risque très fort de se faire aux dépens de votre santé et peut-être même de votre vie. Les grandes compagnies de télécommunications veulent nous imposer la technologie baptisée de 5G, et ce, sans vraiment respecter le «principe de précaution» même le plus élémentaire.

La technologie 5G est synonyme d’ultra hautes fréquences et d’ultra haute intensité. Fondamentalement, la radiation que nous serons constamment en train d’absorber sera beaucoup plus puissante qu’avant et les sources d’émissions de radiation seront aussi beaucoup plus proches de nous, car il faut beaucoup plus de tours à cellulaires pour que la 5G fonctionne efficacement.

Opinions

ProjetBécancour: des questions aux candidats à la mairie de Trois-Rivières

OPINIONS / C’est en tant que citoyen que je souhaite aujourd’hui vous interpeller au sujet de l’usine d’urée et de méthanol ProjetBécancour.ag.

S’il voyait le jour, ce projet d’envergure alimenté au gaz naturel (énergie fossile) serait émetteur de 630 000 tonnes de GES annuellement, soit l’équivalent de 180 000 véhicules supplémentaires sur la route.