Contenu commandité

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Poste de traite Desbiens

Le Poste de traite de Desbiens, situé à l’embouchure de la rivière Métabetchouane, est établi sur un site plusieurs fois millénaire où la plupart des nations amérindiennes du nord-est de l’Amérique se rencontraient durant l’été.

Ce centre d’interprétation au riche parcours historique présente des expositions, des activités, des simulations de fouilles archéologiques et différents ­ateliers immersifs qui font revivre le choc entre la culture amérindienne et européenne. 

Le Poste de traite, qui a été érigé à l’endroit même où le père Jean de Quen découvrit le lac Saint-Jean, en 1647, profite d’un site exceptionnel d’où l‘on peut contempler le majestueux Piékouagami. On peut aussi accéder au lac Saint-Jean et à la Véloroute des Bleuets à partir de cet endroit. Ce lieu ancestral a donc beaucoup à offrir!

POSTE DE TRAITE MÉTABETCHOUAN
Desbiens 
418 346-5341
www.lepostedetraite.com

Saguenay–Lac-Saint-Jean

L’Odyssée des Bâtisseurs

Situé dans la ville d’Alma, au cœur même du Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’Odyssée des Bâtisseurs invite ses visiteurs à découvrir le riche patrimoine de son territoire.

Le développement industriel de la région passant principalement par son hydrographie, ce sont des expositions et des activités axées sur l’eau, sa puissance, son exploitation et les possibilités extraordinaires qu’elle offre, que l’on prend plaisir à y découvrir. À l’exposition permanente Au-delà de l’eau, qui, à l’aide de maquettes, d’une carte géante au sol et de nombreux objets électriques d’époque, raconte l’histoire hydroélectrique du Saguenay–Lac-Saint-Jean, s’ajoutent des expositions temporaires telles que Dans l’œil de Krieber, Une année dans la vie d’Alma et Femmes de papier. Cette dernière exposition, réalisée par Boréalis, propose une incursion dans le quotidien de femmes issues de l’industrie papetière. L’Odyssée des Bâtisseurs, c’est aussi un parcours extérieur comprenant un sentier pédestre d’environ 500 mètres ainsi qu’une piste d’hébertisme, un film multisensoriel 360° présenté dans un château d’eau et autres activités qui sauront ravir petits et grands.

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Moulin des Pionniers

Le Moulin des Pionniers, bâtiment érigé en 1889, est le seul moulin datant de cette époque encore en fonction au Québec. Visiter ce lieu, c’est faire un retour dans le temps.

Des personnages d’époque veillent à l’animation du site et font découvrir aux visiteurs les éléments les plus importants: le moulin, l’atelier mécanique Félix Trottier, la chapelle des Pionniers, la tour du garde-feu, le barrage du moulin, la petite ferme et ses animaux et, bien sûr, la fameuse Forêt enchantée. 

À ces activités s’ajoute un service de restauration à saveur locale. La Maison de Marie propose aux vacanciers une cuisine typi­quement régionale des plus savoureuses. 

Le Moulin des Pionniers de La Doré est ouvert du 9 juin au 16 septembre.

MOULIN DES PIONNIERS
La Doré
418 256-8242
www.moulindespionniers.com

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Village historique de Val-Jalbert

Val-Jalbert, berceau des usines de pâte à papier, est un musée à ciel ouvert. Lorsqu’on entre dans ce village fantôme qui a servi de modèle aux villes de compagnies, on est projeté un siècle en arrière.

Deux mots caractérisent l’endroit: authentique et spectaculaire. Val-Jalbert est authentique parce que ce n’est pas une reconstitution, et spectaculaire en raison de la nature environnante et, surtout, de la majestueuse chute. Une balade en téléphérique permet d’ailleurs de contempler ce somptueux paysage. 

L’histoire de Val-Jalbert est racontée aux visiteurs par le biais de comédiens incarnant des personnages historiques. À cela s’ajoute le spectacle immersif présenté au cœur de l’usine. Pour prolonger cette expérience historique unique, des maisons d’époque ont été transformées en service d’hébergement.

VILLAGE HISTORIQUE DE VAL-JALBERT
Chambord
418 275-3132 • 1 888 675-3132 (sans frais)
www.valjalbert.com

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Musée Louis-Hémon

Le Musée porte le nom de l’écrivain breton, Louis Hémon, et fait découvrir son œuvre «Maria Chapdelaine». Ce roman, écrit en 1912, figure parmi les classiques de la littérature québécoise. L’exposition permanente et la Maison Samuel-Bédard, que l’homme de lettres a habité durant son séjour à Péribonka, transportent les visiteurs dans l’univers de l’écrivain et les plongent dans le monde de «Maria Chapdelaine».

Le Musée, situé à Péribonka, offre diverses activités, dont ­plusieurs sont destinées aux familles. Entre autres, les ­ateliers-découvertes proposent d’en apprendre davantage sur les savoir-faire de nos ancêtres et La légende du carcajou permet aux jeunes de découvrir le musée sous forme de jeu.

En plus de son exposition permanente, le Musée Louis-Hémon présente l’exposition itinérante Matshinanu – Nomades, réalisée par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

MUSÉE LOUIS-HÉMON
Péribonka
418 374-2177
www.museelh.ca

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Site de transmission culturelle ilnu – Uashassihtsh: au cœur des traditions des Pekuakamiulnuatsh

Situé aux abords du Pekuakami (lac Saint-Jean), Uashassihtsh – Site de transmission culturelle ilnu est un endroit unique en son genre dont le principal objectif est de favoriser le partage des connaissances et des traditions de la communauté des Pekuakamiulnuatsh.

Depuis des millénaires, les Pekuakamiulnuatsh se partagent culture et savoir. Le tannage des peaux, l’artisanat, la cuisine traditionnelle et la pêche au filet ne sont que quelques-unes des activités qu’ils pratiquent et dont ils se transmettent les techniques et les connaissances de génération en génération.

Au site de transmission, les visiteurs sont invités à en découvrir davantage sur l’histoire de ce peuple nomade, mais aussi à plonger au cœur même de leur mode de vie à travers sept plateaux d’animation mettant de l’avant leurs occupations quotidiennes.

Le site extérieur, qui accueillera encore cette année le Grand rassemblement des Premières Nations, se veut l’endroit idéal pour découvrir la réalité des Ilnuatsh. Sur place, ce sont d’ailleurs de véritables artisans et membres de la communauté de Mashteuiatsh qui accueillent les touristes dans un esprit de camaraderie.

Dans un décor naturel bordé par les eaux du lac Saint-Jean, ils les renseignent d’abord sur leurs traditions, leur histoire et leur culture avant de partager avec eux quelques-uns des enseignements de leurs ancêtres: tannage de peau d’orignal, fabrication d’objets en écorce, recettes traditionnelles, fabrication de haches et autres objets en bois, réparation de canots, pêche au filet, commerce de la fourrure et plus encore.

Chaque plateau d’animation est propice à la découverte, aux échanges et, surtout, aux réjouissances. C’est d’ailleurs avec grand plaisir que les Ilnuatsh racontent leurs histoires, démontrent leur savoir-faire et partagent leur culture à travers la fabrication d’objets utilitaires destinés à un usage quotidien.

Uashassihtsh – Site de transmission culturelle ilnu est ouvert tous les jours à compter du10 juin, et ce, jusqu’au 3 septembre. Bien que le site d’interprétation en soit un extérieur, en cas de pluie, les activités ont lieu à l’intérieur des campements.

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Musée amérindien de Mashteuiatsh: une culture unique et vivante

Après d’importants travaux de revitalisation au cours de la période hivernale, le Musée amérindien de Mashteuiatsh est fin prêt à rouvrir ses portes. C’est le 10 juin que les visiteurs pourront découvrir les nouvelles installations ainsi que les expositions proposées pour 2018.

Fièrement établi à Mashteuiatsh, là où l’on trouve la seule communauté amérindienne du Saguenay–Lac-Saint-Jean, les Pekuakamiulnuatsh, le Musée amérindien de Mashteuiatsh veille à faire connaître la culture et la riche histoire de ce peuple autochtone.

C’est par le biais d’expositions et d’activités destinées à toute la famille que le Musée y parvient. Pour la saison estivale 2018, l’établissement culturel propose notamment trois nouvelles expositions temporaires et autant d’activités de création et d’exploration. Une façon dynamique d’entrer en contact avec une culture unique et toujours bien vivante.