La basilique Notre-Dame de Montréal se distingue par un décor intérieur époustouflant avec ses teintes de bleu et ses détails dorés.

Montréal

Basilique Notre-Dame de Montréal: découvrir un joyau de la métropole

La basilique Notre-Dame de Montréal attire chaque année presque un million de visiteurs, principalement des touristes internationaux. Ce lieu phare de Montréal, véritable joyau architectural où se sont tenus plusieurs événements religieux et culturels importants, a tout pour séduire les Québécois.

Chaque soir, du mardi au samedi, une file se forme devant la basilique Notre-Dame de Montréal. Les visiteurs accourent pour assister à AURA, l’expérience lumineuse créée par la firme montréalaise réputée internationalement Moment Factory afin de mettre en valeur les trésors de la Basilique. 

AURA invite d’abord le public à explorer le lieu en découvrant ses œuvres magnifiées par des installations multimédias. Puis, les visiteurs prennent place au centre de la Basilique. Ils y vivent une expérience immersive alors que le sanctuaire et tous les détails de sa décoration réalisés avec des feuilles d’or brillent de mille feux. 

Plusieurs Québécois font une première visite à la Basilique grâce à AURA, puis cette expérience lumineuse leur donne envie de revenir par la suite le jour pour voir l’église au naturel et en apprendre davantage sur son histoire.

Première église de style néo-gothique construite au Canada, elle a été élevée au rang de basilique mineure en 1982 par le pape Jean-Paul II. On a ainsi reconnu l’importance religieuse, historique et artistique de ce joyau du patrimoine québécois. 

C’est d’ailleurs la basilique Notre-Dame, véritable œuvre d’art, que Céline Dion a choisie pour célébrer son mariage avec René Angélil en 1994. On y a aussi tenu les funérailles de grandes personnalités du Québec telles que Maurice Richard, Pierre-Elliot Trudeau et Jean Drapeau. 

Le décor intérieur de la basilique Notre-Dame de Montréal magnifié par Moment Factory.

La fondation de Montréal célébrée

L’histoire de la Basilique est aussi intimement liée à celle de la fondation de Montréal. Les Sulpiciens, venus dans le Nouveau Monde pour évan­géliser, ont aussi fait venir ­plusieurs colons, dont Jeanne Mance et Paul de Chomedey de Maisonneuve. Ils ont pris possession de Montréal en 1642. Les Sulpiciens ont lancé les travaux de construction de l’église ­Notre-Dame en 1672. C’était
l’une des premières à Montréal. Devenue trop petite malgré des agrandissements, elle a fina­lement été reconstruite en face du premier bâtiment, entre 1824 et 1829. La Fabrique de Notre-Dame voulait construire la plus belle église d’Amérique qui pourrait accueillir jusqu’à 8000 fidèles. 

Son décor intérieur a été réalisé par de nombreux artistes québécois et, contrairement à plusieurs églises dans le monde qui s’en tiennent à représenter des scènes de la vie liturgique, plusieurs œuvres de la Basilique illustrent des scènes de la fondation de Montréal. Par exemple, un tableau montre Marguerite Bourgeoys, fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame de Montréal, en train d’enseigner aux Amé­­rin­diens. Une série de vitraux, réalisée pour le centenaire de Notre-Dame en 1929, représente également l’histoire de la fondation de Montréal. 

Le majestueux orgue Casavant.

Une église bien vivante

Tous les jours, il est possible de faire des visites guidées d’une vingtaine de minutes pour découvrir les éléments les plus importants de l’histoire de la paroisse Notre-Dame et les détails artistiques et architecturaux à ne pas manquer dans la Basilique. Les plus curieux réservent le Grand Tour d’une heure pour accéder à des lieux privi­légiés, comme la crypte et le deuxième balcon.  Le Grand Tour, de plus en plus demandé par les Québécois, donne accès à des points de vue uniques et permet de passer devant l’orgue. Construit en 1891 par l’entreprise Casavant et frères à Saint-Hyacinthe, cet orgue majestueux a été restauré quelques fois. Il comprend 7000 tuyaux allant de dix mètres à six millimètres!

Plusieurs après-midis par semaine pendant l’été, l’événement Prenez place à l’orgue propose une expérience unique à proximité de l’instrument et permet de voir à l’œuvre l’organiste Pierre Grandmaison. De plus, les dimanches soirs, du 8 juillet au 12 août, le 15e Festival des grandes orgues accueillera des organistes de partout dans le monde. 

Toutes ces initiatives développées pour les touristes se réalisent chaque jour en harmonie avec la tenue de messes et d’activités de pastorale, à la basilique Notre-Dame de Montréal. Un précieux équilibre qui permet de garder ce lieu bien vivant et de mieux le faire rayonner. 

 La basilique Notre-Dame de Montréal sur la Place d’Armes.

BASILIQUE NOTRE-DAME DE MONTRÉAL
Vieux-Montréal
514 842-2925
basiliquenotredame.ca