La rénovation du quai Catherine-Legardeur symbolise la vitalité de Sorel-Tracy

Mission [+] L'Union des municipalités du Québec

Sorel-Tracy: l’eau et le tourisme stimulent l’économie

Statera, la 104e île, le nouveau complexe industrialo-portuaire, le quai Catherine-Legardeur, sans oublier l’entrée de la réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre : Sorel-Tracy est en pleine effervescence. La ville bouge, se transforme et offre des occasions incroyables. Elle valorise son emplacement au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Richelieu.

«Depuis mon arrivée à la mairie, Sorel-Tracy se réinvente autour du fleuve et de la rivière Richelieu. Nos axes de développement tournent autour de l’eau tant sur le plan purement économique que récréotouristique», explique Serge Péloquin. Le maire qui dirige Sorel-Tracy depuis 2013 parle avec enthousiasme de sa ville. 

«La qualité de vie dans un décor exceptionnel est largement reconnue. Les gens sentent que ça bouge, que Sorel-Tracy est dynamique, que la ville s’embellit année après année, que les projets sont multiples», poursuit Serge Péloquin. Tant les inves­tisseurs que les travailleurs ont toutes les raisons de se joindre à ce mouvement.

Serge Péloquin, maire de Sorel-Tracy

Nouveau complexe industrialo-portuaire

Sept millions de pi2 directement connectés au fleuve prêts à accueillir des services portuaires ou de nouvelles entreprises, ­l’occasion est rare sur la voie maritime du Saint-Laurent. «Nos entreprises auront une porte ouverte sur le monde grâce au fleuve. Il renforce les liens de Sorel-Tracy avec l’eau et ouvre de multiples possibilités d’affaires», précise le maire de la ville.

Les activités de transbordement de marchandises tout comme les entreprises déjà installées ou qui viendront s’installer dans la région bénéficieront d’atouts indéniables grâce à ces nouveaux accès au fleuve. Les voies feferroviaires autoroutières qui passent par la ville complètent les avantages de Sorel-Tracy.

Statera, la 104e île

«Le feu, la terre, l’air et, bien évidemment, l’eau, les quatre éléments sont au cœur de l’expérience Statera, la 104e île. Ce projet récréo­touristique présente aux visiteurs l’atmosphère magique des îles de Sorel-Tracy.» Serge Péloquin décrit avec passion l’expérience multimédia immersive unique présentée depuis cet été aux abords de l’archipel du lac Saint-Pierre à Sorel-Tracy.

Si les îles de Sorel-Tracy sont réputées être au nombre de 103, la 104e vous propose une aventure en trois volets: une pro­jection à 360o sous un dôme, un parcours sur les îles la nuit et une croisière pour partir à la découverte des autres îles, une exposition éphémère, une murale citoyenne et le Biophare complètent cette expérience à ne manquer sous aucun prétexte.

«Depuis quelques années, Sorel-Tracy connaît de nombreux changements. Nous avons rénové le quai Catherine-Legardeur, restauré le marché qui est devenu le Marché des arts Desjardins, accueilli le siège social du Centre des arts contemporains du Québec, la Société des traversiers a refait son embarcadère et amélioré l’accès au fleuve», énumère Serge Péloquin.

Le maire de Sorel-Tracy n’est pas au bout de ses projets. Le dynamisme de la ville, qui vit au rythme des eaux du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Richelieu, est contagieux et la cité qui ouvre la porte de la réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre reconnue par l’UNESCO poursuit sa renaissance pour offrir aux investisseurs, aux entrepreneurs, aux travailleurs et à tous ses hôtes de passage ses meilleurs atouts économiques et touristiques.

www.ville.sorel-tracy.qc.ca