Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Kathryne Gervais a mis sur pied son entreprise Momki Bouge au mois d’avril dernier.
Kathryne Gervais a mis sur pied son entreprise Momki Bouge au mois d’avril dernier.

Momki Bouge: une première entreprise de mise en forme pour les futures et nouvelles mamans à Trois-Rivières

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Au cours des dernières années, plusieurs futures mamans qui souhaitaient maintenir la forme pendant leur grossesse ont dû se résigner à suivre des cours traditionnels d’aquaforme ou de yoga qui disait-on, étaient plus appropriés pour elles. Depuis le mois d’avril toutefois, l’entreprise Momki Bouge (m.o.m pour: maman objectif mouvement) qui est la première du genre en Mauricie à être entièrement consacrée à la mise en forme des futures et nouvelles mamans, leur offre une nouvelle possibilité.

Bouger de manière sécuritaire, par le biais d’exercices qui travaillent le renforcement musculaire et le volet cardiovasculaire, voilà ce que propose la kinésiologue Kathryne Gervais, par le biais de cours semi-privés.

Oubliez toutefois le phénomène des «fitmoms», puisque ce n’est pas ce type de cours que la jeune maman souhaite offrir. Il s’agit plutôt de cours qui permettent d’abord et avant tout de bouger de façon sécuritaire et d’atteindre sainement les recommandations en matière d’activité physique.

«Il y a une statistique qui dit qu’une femme enceinte sur deux n’atteint pas les recommandations en matière d’activité physique. Avec mon entreprise, je veux vraiment leur faire sentir qu’elles ne sont pas toutes seules là-dedans et qu’il est important de prendre soin d’elles pendant la grossesse. En fait, plusieurs femmes voudraient le faire, mais elles ne savent pas comment y arriver réellement. Je suis donc là pour les aider», précise la kinésiologue accréditée, Kathryne Gervais.

Ouvrir une entreprise en pleine pandémie

D’ailleurs, bien que le projet ait été longuement mûri par la jeune maman, notamment en 2018 lors son deuxième congé de maternité, c’est toutefois en pleine pandémie qu’elle a fait le choix de lancer officiellement son entreprise Momki Bouge.

«Le domaine de la périnatalité m’est venu en tête après avoir eu mon premier enfant en fait, puisque ça ne s’est pas super bien passé, alors que je pensais être préparée. J’ai donc commencé par la suite à prendre des formations en périnatalité pour mieux comprendre tout ça. Mais c’est vraiment après mon deuxième accouchement qui s’est très bien passé que j’ai compris que la préparation physique et mentale peut faire une grande différence pour l’accouchement. Je me suis alors dit que je ne pouvais pas garder ça pour moi et que je devais partager mes connaissances. J’ai donc commencé en 2018 à bâtir des plans de cours sur le sujet et j’ai proposé des cours du genre dans une clinique privée par la suite, jusqu’à sa fermeture définitive en avril», explique-t-elle.

L’entreprise Momki Bouge préconise la pratique de l’activité physique par le biais d’exercices de type renforcement musculaire et cardiovasculaire.

Puisqu’il était hors de question pour elle de laisser tomber sa communauté de femmes enceintes et mamans qu’elle entraînait, Kathryne Gervais s’est donc lancée dans l’aventure d’ouvrir sa propre entreprise.

Pour ce faire, elle a notamment créé des cours exclusifs en Mauricie qui combinent à la fois la théorie et les exercices spécifiques, soit mise en forme 3e trimestre pour les femmes enceintes en fin de grossesse, ainsi que rééducation postnatale que les mamans peuvent suivre dès la deuxième semaine post-accouchement, dans le respect du corps en guérison évidemment.

De plus, elle offre également d’autres cours qui regroupent des femmes enceintes de tous les trimestres, ainsi que des mamans ayant accouché dans les deux dernières années.

«Le but de mes cours est premièrement pour les femmes d’atteindre les recommandations au niveau de l’activité physique, mais également de permettre de comprendre la grossesse et le processus de guérison à la suite de l’accouchement, ainsi que la posture pour soulager les tensions. Et puisqu’une maman bien dans sa peau et bien mentalement fait du bien à toute une famille, j’aborde aussi le sujet des problèmes mentaux en lien avec la maternité.»

Un réel besoin dans la région

Alors que des entreprises de mise en forme pour les futures et nouvelles mamans existent déjà dans certaines régions, dont à Québec et à Montréal notamment, lorsque Kathryne Gervais s’est intéressée à l’offre accessible dans la région pour faire bouger les femmes enceintes, à son grand étonnement, elle a constaté que peu de cours existaient pour ce type de clientèle.

«C’était un réel besoin dans la région, car les femmes n’avaient pratiquement aucun choix autre que faire des cours de yoga pendant leur grossesse. C’était donc important pour moi de partager mon expérience concernant les problématiques que la grossesse et l’accouchement peuvent engendrer si on saute des étapes dans sa remise en forme prénatale et postnatale par exemple. D’ailleurs, actuellement, je peine à suffire à la demande», souligne-t-elle.

Kathryne Gervais propose aux femmes enceintes et aux futures mamans des entraînements adaptés à leur condition.

À l’heure actuelle, les cours se font évidemment de manière virtuelle afin de respecter les mesures sanitaires en vigueur. Si la situation le permet éventuellement, des cours en présentiel pourraient également être offerts.