Les six brasseries finalistes étaient, par la suite, invitées à promouvoir leur candidature sur les réseaux sociaux et inviter leurs consommateurs à voter pour leur bière. Un concours de popularité qui a élu les brasseries Brasseurs du Monde, Belgh’Brasse et À la Fût à titre de fournisseurs officiels du spectacle de la fête nationale de ce 23 juin 2018.

Un pari réussi

En février dernier, le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) lançait un concours destiné aux microbrasseries du Québec, « Les bières du Québec, notre fierté nationale ». L’objectif : devenir le brasseur officiel d’une des trois bières qui seront vendues sur les plaines d’Abraham pendant le spectacle de la Fête nationale, le 23 juin. Des dizaines de brasseries ont répondu à l’appel.

Devant plus de 35 bières, un jury composé de gens du MNQ et de professionnels de la bière — dont votre chroniqueur — a présélectionné six finalistes en fonction d’un barème basé sur le dossier de candidature et le type de bière proposé. On cherchait des « bières de soif », complices idéales d’une soirée que le MNQ espérait chaude et sans pluie — qu’il a eue d’ailleurs.

Les six brasseries finalistes étaient par la suite invitées à promouvoir leur candidature sur les réseaux sociaux et à convier leurs consommateurs à voter pour leur bière.

Un concours de popularité qui a élu les brasseries Brasseurs du Monde, Belgh’Brasse et À la Fût à titre de fournisseurs officiels du spectacle de la Fête nationale de ce 23 juin 2018. Un pari osé, mais pas encore gagné.

• Belgh’Brasse proposait la Bitt à Tibi Amos Lager Blonde, une blonde douce titrant 4,6% alc/vol. Très douce, elle est une alternative aux bières blondes douces très populaires dans la catégorie « bière de soif ».

• À la Fût vous invitait à découvrir sa P’tite Cocotte, une session India Pale Ale titrant 3,8% alc/vol, houblonnée au Citra – Simcoe – Azacca – Golden Hop. Son indice d’amertume IBU est de 40.

• Brasseurs du Monde y allait de son « Interdite 60 ». Une India Pale Ale titrant 6% alc/vol, bien houblonnée avec un indice d’amertume de 60 IBU.

Le vrai jury, ce n’était pas moi et mes collègues autour d’une table à évaluer les dossiers de candidatures. Ce n’était pas le public, derrière son clavier qui a voté pour sa bière préférée. C’était le consommateur, sur les plaines d’Abraham, qui avait le choix entre trois bières, toutes d’un profil différent.

Et bien, il semble que la réponse du public fut très positive. La Bitt à Tibi a été la bière la plus vendue sur le site — pas étonnant si on se fie à son profil aromatique et gustatif qui ressemble beaucoup à la catégorie de bières la plus consommée par les Québécois.

Mais la P’tite Cocotte et l’Interdite 60 ont également réussi à se tailler une place non négligeable. Les consommateurs ont très bien répondu à l’offre de bières houblonnées et l’organisation considère l’opération comme un succès.

Des IPA sur les plaines d’Abraham pendant le spectacle de la Fête nationale, un pari osé !