Sexologie

Encore une séparation…

CHRONIQUE / Vous aviez donné une seconde chance à ce couple qui perdurait. Après avoir refait votre vie, cru encore une fois aux rouages de l’amour, donné cette prise deux à Cupidon et tous les autres, vous voilà séparé, encore...

Une fois, ça va, se diront les plus cartésiens, s’appuyant probablement sur un ratio statistique approximatif voulant qu’un couple sur deux en vienne à cette conclusion. Mais quand l’histoire se répète deux fois, voire trois, et pourquoi pas même quatre, « ça fera », se diront les autres. Mettre un terme, à nouveau, à la vie de couple, une réalité à considérer ? Voyons-y.

Sexologie

Sous un drap d’étoiles

CHRONIQUE / C’est l’été ! Parce qu’il fait beau, parce qu’il fait chaud, parce que c’est confortable, êtes-vous de ceux qui congédient la chambre pour faire place à l’exotisme ? Je parle, bien entendu, des joies de faire l’amour ici, là, dehors, dans cet environnement gravitant bien au-delà de cette pièce trop souvent redondante. Patios, piscines, parcs, terrains vagues, zones portuaires, cabanes de baseball, stationnements désertés ; le sexe dans ces endroits hors normes, le pratiquez-vous ? L’occasion faisant le larron, tel que l’indique le dicton. S’épivarder sexuellement, une bonne idée ? Pourquoi pas !

Pour tous et toutes
Le sexe au-delà de quatre murs est souvent associé à ce jeune couple fougueux, nouvellement formé et contraint de s’écarter, faute de ne pouvoir contenir cette envie pressante de copuler. Mais de « vieux couples » adeptes du sexe en plein air, ça existe.

Chroniques

Ces petites bêtes qui nous parasitent

CHRONIQUE SEXOLOGIE / Morpion. Ce seul mot suffira peut-être à conduire votre main direction pubis, histoire de soulager une possible démangeaison psychosomatique. Du moins, à l’image de la mère que je suis, raclant son cuir chevelu de ses ongles au gel en lisant cette lettre maudite précisant la présence de poux dans la classe de mes filles, j’ose croire que oui.

Pourtant, c’est un mal nécessaire d’en discuter. Inutile de vous référer au vaisseau de Jacques Cartier, aux maisons closes de Ville-Marie ou encore aux soldats du Vietnam, les poux de pubis sont une réalité bien présente encore en 2018, le saviez-vous ? De ce fait, puisqu’un homme averti en vaut deux, ou une femme, pour les plus frileux, ce sont les mains dans vos poches que je vous invite à poursuivre votre lancée littéraire avec ce dossier sur les pédiculoses pubiennes !