Trop fatiguée pour avoir de la libido

CHRONIQUE / Bonjour à vous, possible superwoman! Comme pour plus d’une, est-ce que je me trompe en supposant que vous êtes du type multifonctionnel, efficace, productif, voire même performant? Une réponse par l’affirmative me confirmerait possiblement cette sensation de déjà-vu meublant les quatre murs de mon bureau, mais aussi votre niveau de fatigue. Je vous comprends!

Dans ce cas, pas étonnant que le corps abdique en commençant par remercier cette libido qui, disons-le, n’est pas essentielle à votre survie ici et maintenant.

Les 14 besoins fondamentaux

La voici cette base essentielle. En épousant mon premier rôle qu’est celui d’infirmière, les 14 besoins fondamentaux dictés par Virginia Henderson illustrent à quel point vous êtes probablement à mille lieues d’une quelconque envie sexuelle. Pas le temps, pas le moment!

Tout est une question de priorité pour cette machine qu’est votre corps. Au-delà des besoins physiologiques essentiels, tels que respirer, boire, manger, éliminer, bouger, viennent immédiatement ceux de dormir et de se reposer.

Est-ce un passe-temps pour lequel vous vous adonnez, «maman-cadre-conjointe-fille-sœur-amie»? Après deux bébés, plus un job de forcené, permettez-moi d’en douter! Un manque à long terme de calme et de repos nécessite une longue récupération que vous seule pouvez vous permettre en lâchant-prise, ici et là. Un défi en soit.

Vient ensuite, à quelques égards près, le besoin de se réaliser. Pas dans ces seules sphères que sont la parentalité et le professionnalisme, mais bien aussi dans celle de faire des choses pour soi et soi seule!

Avoir sa bulle, son univers, ses solitudes, une parcelle de vie propre signifie de quitter le giron familial et conjugal pour mieux y revenir. Rien de tel que l’ennui pour retrouver le désir endormi. Des trucs pour vous, en faites-vous?

Charge mentale

Suivant la femme comme son ombre, la charge mentale se voit aussi l’ennemi juré de la sexualité. Les bas sales, le rôti de porc dans la mijoteuse, le rendez-vous chez le dentiste, les devoirs, la carte de crédit à payer ne laissent plus place aux idées grivoises souvent instigatrices du grand frisson corporel! Une parcelle de votre cerveau se doit d’être soulagée.

Une pilule, une petite granule…

Ce produit miracle moussant la libido se démarque davantage par le changement, que par ses vertus pharmacologiques ou naturelles. Tel Thomas, les résultats constatés à long terme m’ont prouvé qu’il s’agissait certainement de la meilleure option à envisager. Les miracles médicamenteux ne sont pas réservés à la libido proprement dite.

De ce fait, après plusieurs années sans initier le pas afin d’avoir une relation sexuelle, un petit coup de main, vous pourriez demander. La consultation pourrait vous aider. Bonne continuation.