Une trentaine de minutes avant votre réveil, une faible lueur surgie de la lampe, s’intensifiant graduellement en passant du rouge à l’orange, pour ensuite faire place au jaune soleil.

Pour un réveil ensoleillé [VIDÉO]

CHRONIQUE / C’est dimanche que nous revenons à l’heure normale, c’est-à-dire que nous devons ajuster la cuisinière, et c’est aussi en fin de semaine que la radio de ma voiture affiche la bonne heure (je suis lâche de même). Dans la thématique du changement d’heure et de la baisse de luminosité, j’ai essayé pour vous une lampe de réveil de la compagnie Philips.

La lampe de réveil Philips est un objet qui semble directement issu d’un film de science-fiction des années 1960. Avec sa forme aux allures d’écran cathodique muni d’un affichage à cristaux liquides au bas, la lampe de réveil ne laisse décidément personne indifférent. Ce type de lampe est conçu afin d’offrir un réveil naturel, s’inspirant du lever du soleil en permettant du même coup au corps de s’acclimater au manque de luminosité occasionné par le raccourcissement des journées. Selon Philips, cette lampe peut véritablement vous réveiller de façon naturelle et énergisante. Elle est d’ailleurs actuellement la seule du genre dont l’efficacité est cliniquement prouvée. La lampe permet deux réglages différents d’alarmes ainsi que cinq sons naturels, venant ajouter une touche zen à votre réveil. Or, si vous n’êtes pas du genre à apprécier le chant des oiseaux ou le paisible son des vagues, vous pouvez vous réveiller en syntonisant votre station FM favorite. Un mode simule le coucher du soleil pour vous permettre de vous endormir comme si vous étiez sur le bord d’une plage du lac Saint-Jean en juillet et, ici, j’exagère à peine! Il est également possible de l’utiliser comme lampe de lecture.

La configuration de la lampe se fait via des boutons tactiles au bas de l’affichage à cristaux liquides.

La configuration de la lampe ne se fait pas avec autant d’aisance que la majorité des produits technologiques contemporains, c’est-à-dire que les réglages ne sont pas intuitifs et la configuration nécessite de jeter un coup d’oeil attentif sur le manuel d’instructions. Je dois vous avouer que ma configuration initiale n’a pas fonctionné du premier coup et, vous en conviendrez, je ne suis généralement pas le moins doué pour ce genre de trucs. L’ensemble manque cruellement d’ergonomie avec la panoplie de boutons disposés sur le tour de l’appareil et des menus non intuitifs. J’avais l’impression de programmer un magnétoscope des années 1980. Un écran tactile avec des menus clairs et précis, ou tout simplement une application mobile, serait le bienvenu dans ce cas-ci. Pour une lampe dont le prix avoisine les 200$, Philips aurait pu nous offrir un produit avec des fonctionnalités au goût du jour, comme un haut-parleur Bluetooth ou une application mobile.

Comment ça fonctionne?

La lampe a pour but de faire une simulation de l’aurore afin de procurer au corps humain le bonheur qu’inspire une belle journée ensoleillée estivale! Une trentaine de minutes avant votre réveil, une faible lueur surgit de la lampe, s’intensifiant graduellement en passant du rouge à l’orange pour ensuite faire place au jaune soleil pile-poil à l’heure où vous devez sortir de vos chaudes couvertures. Vous avez la possibilité de sélectionner cinq ambiances sonores, soit des chants d’oiseaux, des chants d’oiseaux en forêt, un jardin zen, une mélodie de piano ou le son des vagues et de la mer.

Une trentaine de minutes avant votre réveil, une faible lueur surgie de la lampe, s’intensifiant graduellement en passant du rouge à l’orange, pour ensuite faire place au jaune soleil. 
Avec un écran cathodique qu’on croirait directement sorti d’un film de science-fiction des années 1960, la lampe de réveil Philips manque cruellement d’ergonomie avec ses boutons disposés sur son pourtour.

Une fois l’épreuve de la configuration derrière vous, il ne vous reste qu’à dormir sur vos deux oreilles jusqu’au moment où le gazouillis des oiseaux combiné à une lueur jaune fort agréable prennent possession de votre chambre à coucher. Le réveil est étonnamment doux et paisible et cet émule de Galarneau fait vachement bien son travail. En saison estivale, cette lampe perd un peu de son utilité, mais j’imagine que pour des travailleurs de nuit, ça peut s’avérer une belle solution afin d’obtenir un meilleur équilibre lors de la routine du sommeil de jour. Après quelques nuits d’utilisation, je dois vous avouer que j’aime bien le réveil doux et paisible qu’apporte cette étrange lampe. Pour ce qui est du mode crépuscule, il a pour but de préparer le corps au mode sommeil en simulant le coucher du soleil, réduisant progressivement l’intensité lumineuse qui passe alors du jaune au orange, avant de s’éteindre dans un rouge profond. Malgré tous les défauts d’ergonomie du produit, il n’en demeure pas moins que sa mission première s’effectue avec brio et efficacité. Pour ce qui est de la radio FM, le petit haut-parleur derrière la lampe nous offre une qualité sonore comparable à un radio-réveil classique des années 1980!

Philips nous propose un produit dont la mission première s’effectue avec brio, mais son prix suggéré de 190$ risque d’en refroidir plusieurs, d’autant plus qu’au niveau technologique, ce n’est qu’une lampe avec la radio FM. L’ajout de fonctions connectées comme un assistant vocal et le Bluetooth feraient de ce produit un incontournable pour affronter la grisaille de nos rigoureux hivers !