L’Echo Plus de deuxième génération possède un design beaucoup plus raffiné que son prédécesseur.

Alexa veut séduire le Québec [VIDÉO]

CHRONIQUE / Les assistants vocaux font désormais partie du quotidien d’un nombre croissant d’utilisateurs. Apple et Amazon tentent de percer ce marché dominé outrageusement par Google.

Amazon est d’ailleurs le dernier en lice à adapter spécifiquement pour le Québec son assistant vocal Alexa. Cette semaine, je fais une pierre deux coups en essayant les nouveaux haut-parleurs intelligents Echo d’Amazon, qui utilisent le système Alexa.

L’assistant vocal Alexa s’exprime désormais en québécois, certes, mais de manière moins fluide que les assistants Google Home ou Siri d’Apple. La voix est parfois saccadée entre les enchaînements de mots, conférant un air robotique rendant Alexa beaucoup moins attachante que ses rivaux.

L’application Alexa pour téléphone intelligent est complète et simple d’utilisation, vous permettant de configurer dans les moindres détails tous les réglages de vos produits compatibles Alexa, que ce soit les haut-parleurs, les Amazon Tv ainsi qu’une kyrielle d’appareils de domotique. Avec l’application, vous pouvez exploiter au maximum vos produits par exemple pour créer une routine le matin vous permettant – d’un simple « Alexa bon matin » – d’écouter vos nouvelles, la météo ou encore de consulter votre agenda avant de partir au boulot.

Echo Input : La carte cachée !

Si vous voulez ajouter une plus-value à votre système de son ou haut-parleur Bluetooth existant, l’Echo Input est alors le produit idéal pour vous. Si vous souhaitez donner une seconde jeunesse à votre système de son ou cinéma maison classique, il est possible de relier celui-ci à l’Echo Input à l’aide d’un simple câble 3,5 mm. Cet ajout transforme en haut-parleur intelligent Alexa tous les dispositifs sonores existants. Fait intéressant, vous pouvez appliquer la même recette à un haut-parleur Bluetooth existant en le reliant sans fil au Echo Input. Pour 45 $, votre vieux « kit de son » donne probablement une meilleure qualité sonore que la majorité des haut-parleurs intelligents sur le marché ! J’ai d’ailleurs branché le Echo Input à une vieille paire de moniteurs de studio et le résultat est tout simplement phénoménal, reléguant aux oubliettes tous les haut-parleurs Bluetooth ou intelligents de ce monde !

L’Echo Dot de troisième génération est un produit qui est en concurrence directe avec le très populaire Google Home Mini. D’apparence beaucoup plus soignée que ses prédécesseurs, l’Echo Dot intègre une finition en tissu délaissant ainsi l’aspect plastique bon marché. La qualité sonore est supérieure au Google Home Mini, mais ne dispose pas d’une plage étendue de fréquences ! Tout comme l’Echo Input vous avez la possibilité de le brancher sur un système sonore existant via la prise 3,5 mm ou par Bluetooth. Le coût : 70 $.

Echo Plus

Ce produit vient cette fois-ci en compétition directe avec le Google Home, offrant un son similaire sans artifice. Il répond bien aux commandes vocales, même quand le volume de la musique est au maximum. Une prise 3,5 mm permet de brancher une source externe sur le haut-parleur afin d’écouter un CD par exemple. Vous pouvez utiliser la même prise afin de brancher votre haut-parleur sur un système de son conventionnel, tout comme le fait si bien l’Echo Input. Pour un peu moins que 200 $, il ne faut pas s’attendre à un son haute fidélité, mais vous en aurez néanmoins pour votre argent. Amazon propose pour 440 $ un ensemble composé de deux Echo Plus ainsi que d’une petite enceinte de basses fréquences communément appelé Subwoofer. Je n’ai pas eu la chance d’essayer cette configuration, mais je suis persuadé qu’elle doit donner un bon résultat !

Amazon vous écoute

Afin de peaufiner l’efficacité du système Alexa, de nombreux employés d’Amazon écoutent des enregistrements triés sur le volet. Sachez que les enregistrements en question sont envoyés de manière anonyme et que les employés chargés d’en faire l’analyse ne peuvent en aucun cas retracer quels en sont les auteurs. Cette méthode, bien qu’elle soit intrusive, n’est néanmoins pas celle qui récolte le plus grand échantillon de votre vie privée. En effet, dès que vous êtes sur Internet, les géants du Web se font un devoir de collecter vos moindres déplacements sur la toile afin de faire avec vous le plus de profits possible.

Être sur Internet c’est s’exposer inévitablement et dans ce cas, il faut savoir lâcher prise ou se déconnecter !