Pharmaciens propriétaires, Affiliés à Brunet

LES VITAMINES

Les vitamines sont-elles vraiment utiles? Durant la saison froide, y a-t-il des vitamines qui sont incontournables pour se prémunir des ennuis de santé qui y sont associés? Voici ce qu’il faut savoir sur les deux vitamines qui suscitent le plus de questions en pharmacie.

La vitamine C

Bien des gens prennent de la vitamine C sur une base quotidienne durant l’automne et l’hiver. La dose recommandée par jour est d’environ 60 à 90 mg, soit l’équivalent de deux oranges, sauf pour les fumeurs, qui ont besoin d’environ 35 mg de plus par jour.

Or, la majorité des suppléments de vitamine C en contiennent 500 mg, voire 1000 mg! La dose retrouvée dans les suppléments est donc beaucoup plus élevée que nécessaire. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les fruits et légumes sont aussi une source importante de vitamine C.

La vitamine C est-elle efficace pour prévenir ou traiter le rhume? Jusqu’à maintenant, les études montrent que des doses élevées ne sont pas efficaces à titre préventif. Quant au traitement, certaines études  controversées suggèrent qu’une dose de 1000 mg par jour peut diminuer la durée et l’intensité des symptômes.

Cela dit, il faut savoir que les gens enrhumés qui prennent quatre à cinq comprimés de 1000 mg de vitamine C par jour dans l’espoir de guérir plus rapidement peuvent avoir des effets indésirables, comme des troubles gastro-intestinaux. Mieux vaut donc éviter de dépasser la dose maximale recommandée, qui est de 2 000 mg par jour.

La vitamine D

Outre ses bienfaits sur la santé osseuse, la vitamine D jouerait aussi un rôle dans la prévention de certains cancers et de certaines maladies auto-immunes. Cela dit, on recommande aujourd’hui des doses plus élevées qu’auparavant dans les pays nordiques, parce que la population ne bénéficie pas des mêmes conditions d’ensoleillement que dans les pays tropicaux.

Notre peau a en effet la capacité de synthétiser la vitamine D sous l’action des rayons du soleil. Les gens de 50 ans et plus devraient idéalement prendre un supplément de vitamine D. Quant aux personnes souffrant d’ostéoporose, elles doivent suivre les dosages recommandés par leur médecin.

Pour le reste de la population, l’idéal est de s’exposer régulièrement au soleil. On consomme également au quotidien des aliments enrichis en vitamine D, comme le lait (au moins 500 ml par jour). Si on pense que nos besoins ne sont pas comblés, on ne doit pas hésiter à demander conseil, car la vitamine D est l’un des rares nutriments dont la carence peut être observée chez les Québécois.

Par Isabelle Baril, pharmacienne affiliée à Brunet