Jocelyne Houle-LeSarge, présidente-directrice générale et secrétaire de l’Institut québécois de planification financière (IQPF)

Planification financière

Une vision d’ensemble propre au planificateur financier

La gestion des finances personnelles est une source d’inquiétude chez bien des gens et plusieurs se demandent à qui faire confiance pour les aider à faire les bons choix. Pour mieux vous y retrouver, Le Soleil a demandé à Jocelyne Houle-LeSarge, présidente-directrice générale et secrétaire de l’Institut québécois de planification financière (IQPF) de répondre à trois questions qu’on se pose souvent sur les planificateurs financiers.

Q. Pourquoi devrait-on consulter un planificateur financier et à quel moment devrait-on le faire? 

R. On devrait toujours consulter un planificateur financier! Cette profession est la seule qui exige une formation universitaire dans sept domaines : l’assurance et la gestion des risques, les aspects légaux, les finances, la fiscalité, la retraite, les placements et la succession. Pour pratiquer, il faut réussir l’examen de l’IQPF et obtenir un permis de l’Autorité des marchés financiers. Le planificateur financier a vraiment une vue d’ensemble pour accompagner son client et réaliser un plan intégré qui touchera à tous les aspects de sa situation financière. On devrait avoir un planificateur financier dans sa vie comme on devrait avoir un médecin de famille. Il peut aussi y avoir un élément déclencheur qui pousse les gens à consulter rapidement un planificateur financier, comme un mariage, un divorce, le lancement d’une entreprise, l’achat d’une propriété, l’arrivée d’un héritage, etc. 

Q. En quoi le rôle du planificateur financier diffère-t-il de celui du conseiller?

R. Des conseils, tout le monde peut en donner. Mais seul le planificateur financier peut faire un plan intégré selon la situation et les besoins de son client. Il a une vision d’ensemble et offre tout un accompagnement. Il fonctionne d’ailleurs en réseau et peut recommander d’autres professionnels pour compléter le travail, comme un notaire pour rédiger le mandat de protection et le testament.

Q. Faut-il avoir de grands moyens financiers pour consulter un planificateur financier?

R. Pas du tout! On peut même consulter un planificateur financier parce qu’on est trop endetté et qu’on veut trouver une façon de s’en sortir en évitant la faillite. Le planificateur financier est excellent pour accompagner les gens qui doivent revoir leur situation financière, faire un budget, trouver une façon de gérer leurs dettes ou créer un plan pour réaliser leurs rêves. Si on peut faire des portions de ce travail soi-même et en ligne grâce à l’intelligence artificielle, la planification financière demeure un domaine complexe où le contact humain restera toujours important. Le planificateur financier cherche vraiment à comprendre ce que le client lui dit (et même les non-dits) pour lui offrir un accompagnement qui lui permettra d’accomplir ses rêves.

Pour en savoir plus, consultez le site de l’IQPF: www.iqpf.org