MOIS DE L'ARBRE ET DES FORÊTS

Un organisme au service des producteurs de bois

Le Syndicat des producteurs de bois de la Mauricie a été formé en 1967 afin d’établir un rapport de force et ainsi obtenir des conditions supérieures de mise en marché de leurs produits. Le Plan conjoint des producteurs de bois de la Mauricie a été adopté, par les producteurs, en 1970 et le Syndicat a reçu, dès lors, l’administration de ce plan. Son objectif principal étant de promouvoir et sauvegarder les intérêts économiques, sociaux et moraux de ses membres.

Vers la fin de l’année 2013, suite à une demande du Syndicat des producteurs de bois de la Mauricie à la Régie des Marchés Agricoles et Alimentaires du Québec (RMAAQ) et à la déstructuration du Syndicat des propriétaires forestiers du Sud-Ouest du Québec, la région administrative de Lanaudière fut incorporée dans le Plan conjoint des producteurs de bois de la Mauricie. Depuis, le Syndicat représente environ 14 000 propriétaires forestiers, dont 7 547 inscrits auprès du Syndicat et près de 2 700 d’entre eux sont membres. Le territoire couvre 117 municipalités situées à l’intérieur des MRC et villes suivantes : 

. Les villes de La Tuque, de Trois-Rivières et de Shawinigan;

. Les municipalités de La Bostonnais et du Lac-Édouard;

. La MRC de Mékinac excluant les municipalités d’Hervey-Jonction, 

. Lac-aux-Sables et Notre-Dame-de-Montauban;

. Les MRC des Chenaux, D’Autray, de Joliette, de l’Assomption, de Maskinongé, de Matawini, de Montcalm et Les Moulins.

Le territoire est traversé par deux axes routiers substantiels : l’autoroute 40 traversant du nord-est vers le sud-ouest et l’autoroute 55 allant du sud vers le nord. Ces deux grands axes permettent de faciliter le transport du bois autant à l’intérieur de la région que pour l’exportation du bois à des usines hors du territoire.

Le Syndicat s’occupe principalement de mettre en marché le bois qui est produit par les propriétaires de forêt privée de son territoire. On peut séparer le bois en deux grandes catégories, soit le bois destiné aux marchés de trituration (pâtes et papiers, panneaux, métallurgies, etc.) et le bois destiné aux marchés du sciage et du déroulage. Le Syndicat négocie pour les marchés de trituration, le prix du bois livré à l’usine et le prix du transport ce qui garantit par le fait même le prix qui sera payé à l’ensemble des producteurs. Ces derniers peuvent donc produire, en toute quiétude, leur bois, en étant certains que celui-ci sera vendu et payé. Au niveau du marché du bois de sciage, les producteurs peuvent utiliser les informations fournies par notre organisme afin de déterminer le façonnage de leur bois afin d’optimiser la rentabilité de leurs opérations forestières. Ils peuvent également déterminer, en fonction des spécifications demandées par les acheteurs, l’usine offrant les meilleures conditions de vente. 

Au cours de l’année 2017, les propriétaires couverts par le Syndicat ont mis en marché près de 1,15 million de mètres cubes apparents de bois, soit la livraison de plus de 19 000 camions à des usines de transformations.

Le Syndicat offre également un service d’aide technique et d’aide à l’exécution pour les propriétaires désirant effectuer des travaux d’aménagement forestier.  Ce service est offert par le biais du programme d’aide à la mise en valeur des forêts privées du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Il offre une aide financière aux propriétaires qui souhaitent améliorer leurs boisés par la mise en œuvre de travaux sylvicoles. Suite à la demande et à l’intérêt grandissant des propriétaires, d’autres services se sont également greffés aux activités du Syndicat comme des conseils sur l’agroforesterie, la culture intercalaire ainsi que sur la production de produits forestiers non ligneux tels que les champignons, bleuets et autres. Le Syndicat coordonne également les activités réalisées par la Filière mycologique de la Mauricie.

Parallèlement à ces activités principales, des formations sont offertes aux propriétaires forestiers sur l’aménagement forestier, l’utilisation sécuritaire de la scie mécanique ou d’une débroussailleuse, l’abattage contrôlé, la fiscalité, la mise en marché des bois, l’agroforesterie, les produits forestiers non ligneux, etc.  Les propriétaires, pour un coût de 20 $ par formation, peuvent acquérir des connaissances nécessaires pour aménager leur boisé et  travailler en forêt en toute sécurité.    

Le bois et les différentes ressources (champignons, petits fruits et autres) qu’offre la forêt sont des produits écoresponsables. De plus, une forêt aménagée est un milieu de vie en santé qui bénéficiera à la grande diversité de plantes et d’animaux qui y vivent. Vous pouvez faire de votre forêt un environnement riche, aux usages multiples
et la mettre en valeur de façon pérenne tout en y retirant un revenu! Pour vous aider dans votre projet, vous pouvez communiquer avec le Syndicat des producteurs de bois de la Mauricie au 819 370-8368 ou consulter notre site Internet au www.foretprivee.ca/ma-region/mauricie/.