35e Coop. forestière Haut Saint-Maurice

Projet BELT: des résidus de coupe forestière pour produire du diesel renouvelable

Qui aurait cru il y a de cela quelques années que les résidus de coupe forestière produits au quotidien par la Coopérative forestière du Haut Saint-Maurice pourraient éventuellement connaître une seconde vie? C’est pourtant ce qui pourrait éventuellement se produire grâce au projet novateur de Bioénergie La Tuque. Le projet BELT consiste ainsi à implanter une bioraffinerie alimentée par les résidus de coupe forestière pour la production de carburants renouvelables à même la Ville de La Tuque. La Coopérative forestière du Haut Saint-Maurice serait donc partie prenante du projet BELT en étant le partenaire numéro 1 pour l’approvisionnement de la biomasse.

Si tout se déroule comme prévu, la bioraffinerie serait en mesure de répondre à 4,5 % des besoins québécois en diesel, pour tous les types de véhicules confondus. Lorsqu’il est question de réduction de gaz à effet de serre (GES), les chiffres sont encore plus éloquents. En effet, à terme, cela représenterait l’équivalent de retirer 150 000 voitures carburant au diesel fossile par année des routes du Québec.

L’ouverture de la bioraffinerie est prévue en 2023.