Le temps de vivre 50+

Être proche aidant quand on est un homme

Pour les proches aidants de la génération de nos aînés, l’homme était traditionnellement reconnu comme étant le pourvoyeur. Il s’impliquait généralement peu dans les tâches domestiques et les soins aux proches. Le modèle masculin, alors centré sur la force, la fierté et le contrôle, s’oppose à la demande d’aide, qui sous-entend de la vulnérabilité, de l’humilité et une certaine dépendance aux services.