Les amateurs de vélo de montagne sont bien servis en Haute-Mauricie avec Mauricycle, encore plus depuis l'ajout de pistes de fatbike.

La Tuque, Vitalité et Prospérité

Mauricycle, on n'a rien à envier aux autres.

Avec plusieurs dizaines de kilomètres de pistes, les amateurs de vélo de montagne sont bien servis en Haute-Mauricie. Mauricycle fait partie du paysage latuquois depuis déjà plusieurs années. L’organisme est depuis un bon moment établi sur quatre saisons avec l’ajout des sentiers de fatbike.

Le fatbike s’est ajouté il y a quatre ans. On est partis de rien. J’ai acheté la motoneige, on a fait des tests pour taper la neige. Au bout de plusieurs essais et erreurs, après un an environ, on a fabriqué notre propre patente. C’est environ 120 heures de tapage de pistes par hiver», a mentionné le président de Mauricycle, Daniel Ricard.

Ce dernier ne s’en cache pas: la Haute-Mauricie n’a rien à envier aux autres. Les pistes sont accessibles directement du centre-ville, les paysages sont à couper le souffle et les pistes sont de grande qualité.

«L’hiver, je me promène un peu partout et on n’a définitivement rien à envier aux autres. L’entretien est sur la coche, on est établis sur un long territoire et le circuit est long», note-t-il.

Les adeptes sont aussi nombreux. Une soixantaine de membres parcourent les pistes de façon régulière durant la saison froide. «C’est énorme pour une place comme La Tuque. Il y a des gens de 12 ans à 70 ans. Les sentiers sont pensés en conséquence. […] On reçoit également des touristes, on les rejoint majoritairement par la page Facebook. D’ailleurs, on a eu une augmentation des ventes de passes journalières l’an passé. On est chanceux, à La Tuque, il est possible de louer des fatbikes pour pas cher», indique le président.

L’organisme est mené à bout de bras par des bénévoles dévoués qui s’occupent de l’entretien du circuit et des différentes tâches que cela implique. Les bénévoles sont d’ailleurs accueillis à bras ouverts par Mauricyle.

«Nous sommes cinq bénévoles sur le comité, mais beaucoup plus lors des corvées. Dans l’année, on peut parler d’une quinzaine de bénévoles, un peu plus l’été», indique-t-il.

L’organisme offre également des sentiers pendant les trois autres saisons pour les amateurs de vélo de montagne. On tente de s’ajuster le plus possible à la demande des cyclistes. C’est pourquoi il offre depuis peu des «singles tracks». 

«Ici à La Tuque, on ne vise pas un seul type de clientèle parce qu’on a un peu de tout. Ça reste quand même du vélo de montagne», a conclu Daniel Ricard.

EN BREF

Des kilomètres de plaisir en ski de fond

Le club de ski de fond La Tuque rouge entamera bientôt une nouvelle saison. La prévente des cartes de saison 2018-2019 aura lieu chalet du Club les 17 et 18 novembre. Situé à quelques pas du centre-ville de La Tuque, le club de ski de fond propose une trentaine de kilomètres de pistes faciles, intermédiaires, ou difficiles. Rappelons également que l’accès aux pistes est gratuit pour les jeunes de 17 ans et moins.

Majestueux sentiers de raquettes

Depuis sa création en 2007, le Club des 3 Raquettes est passé d’une dizaine de kilomètres de sentiers à près d’une centaine. Deux refuges sont mis à la disposition des raquetteurs, en plus du Gazebo qui offre une vue sur la ville. Des dirigeants du Club seront au Chalet de ski pour la vente de cartes de membre du 29 novembre au 1er décembre. 

Un centre de ski au cœur du centre-ville

Une autre saison prendra bientôt son envol à Ski de La Tuque. La prévente des abonnements pour la saison 2018-2019 bat son plein. Jusqu’au 23 novembre, la prévente à 50 % de rabais a lieu au bureau administratif du parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonnais. Elle se poursuivra ensuite au chalet de ski le jeudi 29 novembre et le vendredi 30 novembre, ainsi que le samedi 1er décembre.