Vue générale de l’école secondaire du Rocher

Des jeunes nous parlent

École du Rocher : une école aux mille projets

Alors qu’une nouvelle année scolaire vient de sonner pour les élèves de l’école secondaire du Rocher, c’est un nouveau départ qui s’annonce pour plusieurs les jeunes. On se découvre, on fait connaissance, on se retrouve comme partout ailleurs. Par contre, ici, on a choisi d’évoluer sous le signe de la persévérance et de l’autonomie..

Souvent reconnue comme un établissement scolaire sportif et impliqué dans son milieu, l’école secondaire du Rocher située dans le secteur Grand-Mère a bien plus à offrir à ses 490 élèves avec des concentrations scolaires et des projets adaptés à leurs besoins. 

Que se soit des programmes scolaires régionaux tels que le basketball, la création numérique, le rabaska, la natation, le hockey ou encore des concentrations à saveur locales, dont l’anglais enrichi, l’espagnol, l’art plus ou les travaux manuels, tous savent y trouver leur compte. 

La réussite scolaire au coeur des préoccupations

Si les 490 élèves de l’école du Rocher peuvent s’épanouir pleinement dans leur milieu scolaire, c’est en grande partie en raison de 35 enseignants, six professionnels et 18 membres de soutien qui s’affairent à véhiculer la mission de l’établissement jour après jour. 

Axée principalement sur la réussite scolaire, la persévérance et l’autonomie de ses élèves par le biais de projets pédagogiques et par la mise en place de concentrations scolaires, c’est cette mission que s’est donnée la direction de l’établissement pour assurer l’épanouissement de tous. 

En plus d’être une école très impliquée et reconnue dans le domaine sportif, on peut dire que les élèves de l’école secondaire du Rocher ont l’habitude de faire parler d’eux, mais cette fois-ci, grâce à leur implication dans de nombreux projets à saveur entrepreneuriale, sportive et culturelle.

«Avec nos projets, on réussit à créer des liens avec la communauté », souligne la directrice de l’école secondaire du Rocher, Carolyn Rouillard.


« Les jeunes sont très engagés dans notre école. Chaque année, ceux qui s’impliquent peuvent d’ailleurs participer à la Marche Monde à Montréal pour souligner leur implication. J’y vais avec eux et je peux vous dire que c’est vraiment un beau moment pour eux. »
Nancy Leblanc, enseignante de français, 4e secondaire

Des valeurs inculquées pour la vie

En quittant l’école secondaire du Rocher, les élèves qui y ont passé cinq ans de leur vie ne devraient pas partir les mains vides. En effet, le respect d’autrui et la rigueur devraient faire partie de leur bagage futur. C’est du moins les valeurs que tente d’inculquer l’établissement scolaire à chaque élève.

«Les jeunes ne le savent peut-être pas, mais on travaille avec eux pour leur inculquer des valeurs précises. Le tout se travaille assez aisément avec eux dans le dynamisme et la bonne humeur»,avoue Mme Rouillard.

À propose de cette série

La réalité des élèves des écoles secondaires vous intéresse ? Ce qu’ils pensent sur ­différents sujets actuels ? Ce que certains feraient s’ils étaient ­ministre de l’Éducation ? Le Nouvelliste et tous les journaux du Groupe Capitales Médias vont à la rencontre d’élèves cet automne. 

Prochain rendez-vous : le 3 novembre.