Des jeunes nous parlent

Une vie super active dans notre école !

L’école secondaire le Tremplin en est la preuve bien vivante, alors qu’il est difficile de trouver un élève qui ne s’est pas impliqué au cours de son cheminement scolaire. C’est donc à travers de comités variés que les 332 élèves tentent de rendre leur passage au secondaire le plus mémorable possible, en s’impliquant dans divers comités.

L e comité du bal, l’équipe technique de l’école, la radio étudiante, le conseil étudiant, ce ne sont en effet pas les choix qui manquent lorsqu’on parle de projets et de comités à l’école secondaire le Tremplin.

En plus de s’impliquer dans de nombreux projets et de faire face à quelques défis, plusieurs élèves réalisent des exploits lors de leur cheminement scolaire, qu’ils garderont en mémoire toute leur vie.

«Ce qui est intéressant avec les comités, c’est que ça permet de nous mélanger avec d’autres personnes qui n’étaient pas nos amis auparavant. Ça nous ouvre donc sur notre milieu», explique Emmie Lavoie-Marchand, une élève de troisième secondaire.

Sans être obligatoire, les enseignants de l’école secondaire le Tremplin se font un devoir de promouvoir l’implication au sein des comités à leurs élèves. Chose qui n’est toutefois pas difficile, puisque certains comités doivent faire une sélection en raison du fort taux de participation.

Par ailleurs, dès la rentrée scolaire, une foire des comités a lieu à la place d’accueil, afin d’intégrer les nouveaux venus.   


« En m’impliquant dans le comité de l’équipe technique de l’école, j’ai découvert dans quel domaine je souhaiterais travailler plus tard, soit dans le domaine de l’éclairage. »
Damian Moore, secondaire 4

Des défis surmontables

Qui dit projets et implications dit certainement défis. Et des défis, les élèves de l’école le Tremplin ne cachent pas qu’ils ont dû en surmonter plusieurs lors de leur parcours scolaire.

Charles Giroux, un élève de cinquième secondaire qui est vice-président du conseil des élèves en sait quelque chose. «Parfois, je dois participer à des forums à la commission scolaire. Je ne m’attendais pas à ça, de me retrouver devant les commissaires et faire des présentations  devant les autres écoles. Mais finalement, c’est super valorisant», mentionne-t-il.

Félix Boisvert, un élève de deuxième secondaire a lui aussi réussi à surmonter un défi avec brio, grâce aux encouragements de ses professeurs. «L’année dernière,  un humoriste est venu faire un spectacle. On m’a alors demandé d’écrire un texte une semaine avant le spectacle. Ç’a été très difficile à faire pour moi, mais finalement, tout a bien été et j’étais fier de moi», soutient-il.


« Je suis responsable de la radio étudiante. Depuis que je m’implique, j’ai pris conscience du fait qu’il faut que je travaille fort pour avoir de bonnes notes si je veux continuer à m’impliquer. »
Gabriel Leduc St-Arnaud, secondaire 4

Des exploits et des dépassements de soi

Même si le passage au secondaire peut être difficile et rempli de défis pour certains, c’est toutefois de la fierté qu’ils éprouvent lorsqu’ils sont en mesure de se dépasser et d’effectuer des exploits. L’école secondaire le Tremplin a d’ailleurs pu constater plusieurs exploits chez leurs élèves au fil des années. Mahély Lafournaise en est d’ailleurs la preuve bien vivante.

«Je me suis impliquée dans le cadre d’une activité parascolaire à la course «Fillactive». Je n’avais pas fait de course avant, donc c’était un gros exploit pour moi d’avoir terminé la course.»