DÉPUTÉS DE LA MAURICIE

Jean-Denis Girard... Un homme engagé pour Trois-Rivières

Homme enraciné dans son milieu et près de la population, le député de Trois-Rivières Jean-Denis Girard a fait beaucoup de chemin depuis son élection en avril 2014. En effet, c’est spontanément et avec un réel désir d’apporter sa contribution à l’avancement et au développement de Trois-Rivières qu’il accepte de faire le saut en politique active. M. Girard n’a pas perdu de temps et a su prouver à tous qu’il avait bel et bien sa place au sein de l’équipe libérale.

Nommé ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, ainsi que ministre responsable de la région de la Mauricie en début de mandat, il a rapidement dû s’adapter à cette nouvelle réalité et mener à bien les dossiers et projets qui lui ont été confiés.

« Depuis mon arrivée en poste en 2014, j’ai appris à un rythme accéléré, car nouvellement élu, je devais sans tarder saisir et apprivoiser ce rôle pour répondre à la confiance que venait de m’accorder la population. Dès mon assermentation, j’ai été animé par un profond désir de servir et de mettre mes connaissances au profit de mes concitoyens. Aujourd’hui, je suis extrêmement satisfait des résultats obtenus. Au départ, je n’aurais pas cru être en mesure de réaliser autant de projets, mais grâce à un travail soutenu, en toute humilité, je crois avoir réussi », avoue Jean-Denis Girard.

En plus de défendre corps et âme des enjeux d’importance pour la région de Trois-Rivières dans les domaines de la culture, de l’économie, de l’éducation, de la santé et au plan social, M. Girard s’est aussi beaucoup intéressé à la vie parlementaire. Il a participé activement à de nombreuses Commissions à l’Assemblée nationale, dont à la vice-présidence de la Commission de l’administration publique, un travail qu’il qualifie de stimulant et extrêmement important dans le rôle de législateur que doit assumer le député pour représenter ses concitoyens auprès du gouvernement. 

En bref

Au cours des quatre dernières années, ce ne sont pas les investissements et les projets d’envergure qui ont manqué dans la circonscription de Trois-Rivières. Mentionnons seulement :

Investissement majeur pour la conversion de la machine no 10 à l’usine Kruger ;

Déploiement de la stratégie maritime se traduisant par d’importants projets d’infrastructure au Port de Trois-Rivières ;

Plus de 40 projets soutenus grâce au Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, générant des investissements de plus de 103 millions de dollars et permettant de créer ou sauvegarder 515 emplois ;

Investissement de plus de 18 millions de dollars pour l’agrandissement de l’école spécialisée Marie-Leneuf ;

Ouverture à Trois-Rivières de la première super-clinique en Mauricie ;

Soutien au milieu culturel dont le maintien des activités du Conservatoire de musique de Trois-Rivières et plusieurs actions concrètes pour nos Musées ;

Engagement financier renouvelé du gouvernement pour soutenir les familles victimes de la pyrrhotite.


Bilan positif pour Trois-Rivières

L’aide provinciale accordée pour soutenir la relance et la diversification des activités de carton et d’emballage de la société Kruger est certes l’un des projets phares qui fait partie des grandes réalisations de M. Girard à Trois-Rivières. Cet investissement a ainsi permis à l’ancienne machine à papier journal d’être entièrement modernisée pour y intégrer des technologies parmi les plus avancées dans le domaine de la fabrication de carton et du même coup sauvegarder 270 emplois et assurer la pérennité de l’entreprise pour les années à venir.

Important levier de développement économique, le port de Trois-Rivières a bénéficié largement d’investissements dans le cadre de la stratégie maritime mise de l’avant par le gouvernement lors de la campagne électorale de 2014. C’est d’ailleurs à Trois-Rivières que le coup d’envoi de cette mesure a été lancé démontrant notre capacité à tirer profit de notre savoir-faire.

Les projets en santé ont aussi été à l’avant-scène des dossiers menés par Jean-Denis Girard. L’ouverture d’une première super-clinique et l’inauguration récente de l’agrandissement du centre hospitalier de Trois-Rivières sont au cœur d’une meilleure accessibilité aux services médicaux. D’ailleurs, depuis mars 2015 on constate une diminution de 62,3 % des patients en attente d’un médecin de famille à Trois-Rivières.

C’est un bilan extrêmement positif que dresse le député de Trois-Rivières de son premier mandat, affirmant être particulièrement fier du travail de collaboration initié avec les divers intervenants du milieu. « Il faut travailler ensemble pour se développer comme Ville et comme région, c’est ce qui a guidé mes premières actions dès mon arrivée en fonction. Les résultats de cette nouvelle concertation sont éloquents avec de bons emplois disponibles, une diversification du tissu industriel bien amorcée, un taux de chômage à son plus bas et une qualité de vie des plus enviables » mentionne M. Girard.

Un homme de terrain

Soucieux de bien saisir les enjeux et les préoccupations de la population, le député de Trois-Rivières se déplace constamment à la rencontre des citoyens, des organismes et des entreprises de sa circonscription. On le voit omniprésent à Trois-Rivières, participant aux divers événements avec un intérêt et un enthousiasme soutenus et constants.

« Être parmi les gens, participer à des œuvres caritatives et pouvoir apprécier les nombreuses initiatives issues de la communauté sont une grande source de motivation pour moi. Au cours des quatre dernières années, j’ai été et je suis présent partout, accessible et disponible, je me fais un devoir d’être près des citoyens de Trois-Rivières. C’est de cette façon que j’estime pouvoir le mieux cerner et défendre mes dossiers » conclut Jean-Denis Girard.