Contenu commandité

Députés de la Mauricie

Julie Boulet... La force d’une femme en politique

Le 1er octobre prochain, après 17 années passées à l’Assemblée nationale, une page d’histoire se tournera pour la ministre et députée libérale de Laviolette Julie Boulet qui quittera la vie politique pour de nouvelles aventures. Voici un bref aperçu des principales réalisations effectuées par madame Boulet au cours de ses six derniers mandats.

Trois-Rivières

Amphithéâtre Cogeco, Futur Colisée de Trois-Rivières

Phase II du Centre hospitalier affilié universitaire régional et Centre d’hémodynamie

Faculté de médecine, Reconversion des usines Kruger et Wayagamack

Pont Laviolette, UQTR

Shawinigan

Centre ambulatoire et Urgence de l’Hôpital du Centre-de-la-Mauricie

Eau potable et assainissement des eaux, Aréna / Curling / Marina

Nemaska Lithium / CGI, Soutien à l’entrepreneuriat

Collège Shawinigan (CNETE)

La Tuque

Voie de contournement / amélioration de la route 155, Téléphonie cellulaire

Agrandissement de l’urgence / Unité d’hémodialyse, Aréna / Centre de ski / Piste cyclable

Complexe culturel Félix-Leclerc, Palais de justice

Mékinac

Parc Industriel, Aide à l’industrie forestière

Aide aux entreprises, Soutien aux communautés

DÉPUTÉS DE LA MAURICIE

Jean-Denis Girard... Un homme engagé pour Trois-Rivières

Homme enraciné dans son milieu et près de la population, le député de Trois-Rivières Jean-Denis Girard a fait beaucoup de chemin depuis son élection en avril 2014. En effet, c’est spontanément et avec un réel désir d’apporter sa contribution à l’avancement et au développement de Trois-Rivières qu’il accepte de faire le saut en politique active. M. Girard n’a pas perdu de temps et a su prouver à tous qu’il avait bel et bien sa place au sein de l’équipe libérale.

Nommé ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, ainsi que ministre responsable de la région de la Mauricie en début de mandat, il a rapidement dû s’adapter à cette nouvelle réalité et mener à bien les dossiers et projets qui lui ont été confiés.

« Depuis mon arrivée en poste en 2014, j’ai appris à un rythme accéléré, car nouvellement élu, je devais sans tarder saisir et apprivoiser ce rôle pour répondre à la confiance que venait de m’accorder la population. Dès mon assermentation, j’ai été animé par un profond désir de servir et de mettre mes connaissances au profit de mes concitoyens. Aujourd’hui, je suis extrêmement satisfait des résultats obtenus. Au départ, je n’aurais pas cru être en mesure de réaliser autant de projets, mais grâce à un travail soutenu, en toute humilité, je crois avoir réussi », avoue Jean-Denis Girard.

En plus de défendre corps et âme des enjeux d’importance pour la région de Trois-Rivières dans les domaines de la culture, de l’économie, de l’éducation, de la santé et au plan social, M. Girard s’est aussi beaucoup intéressé à la vie parlementaire. Il a participé activement à de nombreuses Commissions à l’Assemblée nationale, dont à la vice-présidence de la Commission de l’administration publique, un travail qu’il qualifie de stimulant et extrêmement important dans le rôle de législateur que doit assumer le député pour représenter ses concitoyens auprès du gouvernement. 

En bref

Au cours des quatre dernières années, ce ne sont pas les investissements et les projets d’envergure qui ont manqué dans la circonscription de Trois-Rivières. Mentionnons seulement :

Investissement majeur pour la conversion de la machine no 10 à l’usine Kruger ;

Déploiement de la stratégie maritime se traduisant par d’importants projets d’infrastructure au Port de Trois-Rivières ;

Plus de 40 projets soutenus grâce au Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, générant des investissements de plus de 103 millions de dollars et permettant de créer ou sauvegarder 515 emplois ;

Investissement de plus de 18 millions de dollars pour l’agrandissement de l’école spécialisée Marie-Leneuf ;

Ouverture à Trois-Rivières de la première super-clinique en Mauricie ;

Soutien au milieu culturel dont le maintien des activités du Conservatoire de musique de Trois-Rivières et plusieurs actions concrètes pour nos Musées ;

Engagement financier renouvelé du gouvernement pour soutenir les familles victimes de la pyrrhotite.


DÉPUTÉS DE LA MAURICIE

Marc H. Plante.. Au cœur du changement dans Maskinongé

Reconnu par ses pairs comme étant un leader communautaire infatigable, Marc H. Plante a su se démarquer et faire rayonner la circonscription de Maskinongé lors des quatre dernières années. Son dévouement envers les gens de sa circonscription lui a d’ailleurs valu d’être désigné par l’ensemble des élus du Salon bleu comme étant l’un des députés représentant le mieux ses citoyens, et ce, à deux reprises.

Élu pour la première fois en avril 2014, il  a dès lors consacré tout son temps au mieux-être des habitants de la circonscription de Maskinongé. Il a poursuivi le travail qu’il avait accompli en tant qu’attaché politique et il a redoublé d’efforts afin que les demandes des citoyens soient entendues.

Dès son premier mandat, M. H. Plante s’est donc incontestablement illustré comme député d’exception, grâce à son dynamisme, son leadership, mais d’abord et avant tout, grâce à son excellente connaissance des enjeux de sa circonscription. 

«C’est pour les citoyens du comté de Maskinongé que je me suis engagé et c’est avec respect, conviction et dévouement que je porte les enjeux qui leur sont chers. Ma source de motivation au quotidien est la conviction de pouvoir faire la différence pour eux.»

Un bilan positif

Au cours des quatre dernières années, la Mauricie a bénéficié d’un soutien gouvernemental sans précédent. La stratégie économique et le travail persistant du député de Maskinongé ont par ailleurs permis la réalisation de nombreux projets de développement économique dans de nombreuses entreprises telles qu’Hydravion Aventure, Marquis imprimeur, Duchesne et Fils, Matériaux spécialisés Louiseville, Rien ne se perd, tout se crée, Meubles BDM, Arseno, Soleno Recyclage, Ébénisterie Louiseville, OmniFab, Leurres-Ma-Jik, Turcotte atelier de peinture, Aspasie, Cyrille Frigon 1996, Madysta Constructions, The Wine Square, Les Bières de la Nouvelle-France, Textiles Patlin et La Brasserie Dépareillée pour ne nommer que celles-ci.  

«L’effervescence économique sans précédent dans le comté de Maskinongé a permis l’atteinte du plus bas taux de chômage jamais enregistré depuis les 30 dernières années. Le Québec se positionne en tête de liste en matière d’augmentation des salaires, nous avons contribué à la création et à l’amélioration de la qualité des emplois et au développement des entreprises.»

D’ailleurs, Marc H. Plante dresse un bulletin plus que positif avec de nombreuses réalisations et de nombreux investissements gouvernementaux dans le comté de Maskinongé depuis 2014. 

Stratégie numérique pour l’accès à Internet haute vitesse dans l’ensemble de la MRC de Maskinongé ; 

Installation de l’aqueduc dans le secteur Les Grès à Saint-Étienne-des-Grès  ;

Accès du secteur de la Rivière-du-Loup à Yamachiche au réseau d’assainissement des eaux de la municipalité ;

Ajout de places en réadaptation modérée au Centre Avellin-Dalcourt;

Maintien des points de services du CLSC de Saint-Paulin et de Saint-Alexis-des-Monts;

Ajout de deux horaires d’ambulance à temps plein ;

Aide financière pour le projet de carboneutralité de la MRC de Maskinongé ; 

Investissement de 14 M$ pour la conservation du Lac Saint -Pierre ;

Support inconditionnel aux victimes de la pyrrhotite. 

DÉPUTÉS DE LA MAURICIE

Pierre Michel Auger.. Un homme de cœur, impliqué et dévoué

Élu pour un second mandat comme député libéral de Champlain en 2014, Pierre Michel Auger a multiplié les annonces et les implications dans son comté. Dévoué et fort impliqué dans sa circonscription, M. Auger n’hésite jamais à venir en aide et à supporter les organismes et les gens dans le besoin.

Alors que les quatre dernières années ont passé à la vitesse grand V, Pierre Michel Auger dresse un bilan plus que positif de son mandat pour le comté de Champlain.

En effet, au cours des quatre dernières années, ce sont plus de 100 millions de dollars qui ont été investis dans le comté de Champlain et de nombreux dossiers de citoyens et d’organismes communautaires qui ont été entendus et traités par le bureau de M. Auger.

Le tout sans oublier que des montants discrétionnaires ont été accordés à différents organismes et causes du comté. Par ailleurs, au cours de son dernier mandat, M. Auger a piloté de nombreux dossiers d’envergure, en plus de permettre à  plusieurs réalisations majeures de voir le jour dans son comté. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment :

Maintien des services à l’urgence Cloutier-du Rivage;

Décontamination du site de l’ancienne usine Aleris;

Reconstruction du pont de Saint-Stanislas (au cours de l’été 2018);

Reconstruction du pont de Champlain;

Amélioration de l’intersection rang Saint-Alexis et de la route 352 à Saint-Maurice;

Construction d’un nouveau gymnase à l’école primaire Dollard du secteur Cap-de-la-Madeleine;

Agrandissement et rénovation du CLSC de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

Cependant, pour Pierre Michel Auger, les réalisations dont il est le plus fier de son mandat actuel demeurent toutefois sa longue bataille pour conserver le maintien des services à l’urgence Cloutier-du Rivage, ainsi que l’avancement du dossier de l’ancienne usine Aleris en ce qui a trait à la décontamination du site. 

Impliqué et dévoué pour son comté, Pierre Michel Auger a la politique tatouée sur le cœur. Et il faut dire que ses dossiers, il les travaille sans compter les heures et sans lâcher le morceau. De plus, lorsqu’il est question de venir en aide aux autres, il n’hésite jamais une seule seconde à passer à l’action.

Bien que le travail de député ne soit pas toujours facile, M. Auger se fait toujours un devoir d’être présent pour les citoyens de la circonscription de Champlain et demeure disponible en tout temps pour les demandes d’entrevue des médias.

Homme de cœur et de convictions, il supporte également jour après jour les causes qui lui tiennent à cœur, surtout lorsqu’il est question d’enfants ou de personnes âgées qui sont dans le besoin, en plus de se battre sans cesse pour défendre ses convictions.


DÉPUTÉS DE LA MAURICIE

Pierre Giguère De grandes réalisations pour le comté de Saint-Maurice

À trois mois des élections de 2014, Pierre Giguère a déjoué toutes les attentes alors qu’il a été élu député de la circonscription de Saint-Maurice. Quatre ans plus tard, il est possible de constater que son premier mandat a été très productif.

Loin d’être passé inaperçu lors des quatre dernières années par ses nombreuses actions, Pierre Giguère est désormais reconnu pour sa présence accrue sur le terrain, pour sa disponibilité et pour son écoute des besoins de sa communauté. «Je me suis toujours fait un point d’honneur d’aller à la rencontre des citoyens pour comprendre leurs enjeux et élaborer des solutions avec eux. Les citoyens sont la raison première de mon implication en politique.»

Afin de rester informé des développements en cours dans sa circonscription, il s’assure de toujours rester en relation avec les acteurs du comté.

Il entretient notamment une grande proximité avec les acteurs du milieu communautaire et économique afin de créer une communauté dynamique.

Un premier bilan positif

Pierre Giguère fait un constat positif de son mandat, puisque plusieurs projets et réalisations de grande envergure ont vu le jour dans la circonscription de Saint-Maurice depuis son élection.

Investissement pour la création de la maison de soins palliatifs Shawinigan-Sud;

Création de 80 emplois spécialisés chez Shawinigan Aluminium;

Création de 300 emplois grâce à l’implantation du
5e centre d’Excellence du Groupe CGI;

Soutien financier au projet aînés/enfants de revitalisation de Quartiers Saint-Marc/Christ Roi;

Mise aux normes des systèmes de réfrigération des arénas Gilles Bourassa et Saint-Boniface; 

Investissements pour l’agrandissement et le réaménagement des laboratoires et des bureaux du CNETE;

Soutien à la création de 18 pôles régionaux innovants et constitution d’un réseau national de pôles régionaux d’innovation, Digihub ;

Agrandissement de l’école Sainte-Marie de Saint-Boniface;

Agrandissement de l’école Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Le tout sans oublier que M. Giguère retire beaucoup de fierté de la réalisation de son premier engagement électoral qui consistait à effectuer la réfection du système d’aqueduc et de l’assainissement des eaux usées autour du lac à la Tortue, ainsi que de son deuxième engagement électoral qui a permis le démarrage du projet d’agrandissement et de réaménagement de l’urgence de l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie.