Branché Ville Trois-Rivières

Agrile du frêne: l’importance de passer à l’action rapidement

Insecte ravageur méconnu en Amérique du Nord il y a de cela quelques années, l’agrile du frêne y a toutefois fait son apparition en 1998. Depuis, on estime à 100 millions le nombre de frênes qui sont morts au cours des dix dernières années en raison de sa propagation. La Ville de Trois-Rivières n’y fait pas exception. Sa présence a d’ailleurs été détectée pour la première fois en mars 2018, causant d’importants dommages économiques et écologiques. En mode prévention, la Ville rappelle à tous ses citoyens l’importance de passer à l’action afin de freiner ce ravageur nuisible.

Des traitements possibles

À Trois-Rivières, les chiffres sont éloquents : on retrouve plus de 3 300 frênes privés, ainsi que 1 950 frênes publics. Puisque tous les citoyens sont visés par cette problématique, il est donc essentiel de traiter les frênes le plus rapidement possible. Pour ce faire, la Ville de Trois-Rivières recommande de procéder à un traitement préventif du 15 juin au  31 août par le biais du pesticide TreeAzinMD, et ce, avant que les symptômes apparaissent pour les frênes ayant un diamètre égal ou supérieur à 20 cm et si l’arbre présente moins de 30 % de dépérissement. Cet insecticide qui est injecté grâce à des capsules à ressort permet ainsi de ralentir sa progression et d’en réduire ses ravages.