BESTAR

Aménager une bibliothèque pour qu’elle devienne une pièce de ressourcement

Popularisée sous l’appellation « away room » par l’architecte Sarah Susanka dans son succès de librairie The Not so Big House, la pièce de ressourcement est un endroit dans la maison où l’on peut se retirer.

Que ce soit pour lire en silence, pour entretenir une conversation intime ou encore pour aller regarder un film sans importuner les autres membres de la famille, la pièce de ressourcement permet de vaquer à ses activités à l’écart du brouhaha de la maison.

Cette pièce peut même constituer un cocon où revenir à l’instant présent pour marquer un temps d’arrêt dans un monde frénétique. Or quoi de mieux que des murs tapissés de livres pour créer cet espace propice à l’intériorité ?

En prime, les rayonnages peuvent donner envie de les parcourir et, par le fait même, de se remettre à lire plus souvent comme on le faisait peut-être avant de devenir accros à son téléphone ou aux réseaux sociaux.

Vous l’aurez compris, pour devenir une pièce de ressourcement, la bibliothèque à la maison doit être plus qu’un endroit où entreposer des livres sur les rayonnages. Une conception judicieuse du décor doit en faire un petit coin où vous aurez envie de vous blottir en compagnie d’un bon livre.

Par où commencer  pour transformer vos piles de livres en pièce de ressourcement ? Par le commencement… c’est-à-dire par le choix de la pièce.

Recension de l’espace disponible

La bibliothèque peut s’inviter dans plusieurs pièces de la maison. Le choix le plus facile consiste à transformer une chambre inutilisée, la chambre d’un enfant parti de la maison, par exemple, en bibliothèque. Si vous ne disposez pas d’une pièce inutilisée, vous pourriez greffer la bibliothèque à un bureau à la maison dont vous ne vous servez que de temps à autre.