Alain Girard et sa fille, Aude Lafrance-Girard

À votre tour!

Aude Lafrance-Girard: des richesses à préserver

Au Québec, le repreneuriat constitue un enjeu auquel le secteur de l’hôtellerie et du tourisme n’échappe évidemment pas. Si 75% des entreprises qui le composent sont indépendantes, celles-ci symbolisent l’authenticité et une richesse économique à préserver. Nouvellement membre du conseil d’administration du CTEQ, Aude Lafrance-Girard est également directrice générale de l’Hôtel Château Laurier Québec.

Le grand-père d’Aude, Robert Girard, a d’abord dirigé l’entreprise. Plus tard, son père Alain l’a fait croître en compagnie de membres de la fratrie. Aujourd’hui, c’est aux côtés de ce dernier, président de la PME familiale, que la jeune gestionnaire tient les rênes de l’Hôtel Château Laurier tout en gérant le George V service de banquet et traiteur, de même que l’Hôtel Château Bellevue. Une lourde charge pour laquelle elle s’est longuement préparée.  

«Dès mon plus jeune âge, je circulais dans les corridors de l’Hôtel Château Laurier, se souvient Aude. J’ai finalement poursuivi des études en administration des affaires à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, avec une spécialisation en gestion du tourisme et de l’hôtellerie. Après avoir passé environ deux ans dans un autre établissement, je reviens pour occuper différents postes, apprivoisant ainsi l’ensemble des secteurs de l’entreprise.»

Entre continuité et changement

Pour Aude Lafrance-Girard, la présence de son père, qui demeurera à la tête du conseil d’administration jusqu’à sa retraite, procure un sen­timent de continuité, notamment pour l’équipe en place. «Que mon père soit lui aussi un repreneur l’amène à être plus à l’écoute de par son expérience et c’est une chance pour moi», juge-t-elle en outre. Les deux entrepreneurs, complices, se font d’ailleurs confiance et adhèrent à des valeurs communes.    

«Mon père est très généreux dans son partage et me pose beaucoup de questions pour me mettre au défi», ajoute la directrice générale qui s’applique à déployer son propre modèle de gestion. «Avec le temps, l’équipe et l’établissement sont devenus performants et je privi­légie la délégation de pouvoirs, une approche collaborative à travers laquelle les gens ont plus de latitude et de responsabilités. Et j’ai certaines ambitions de croissance!»  

Aude Lafrance-Girard, directrice générale de l’Hôtel Château Laurier Québec

SECRETS DE RÉUSSITE

Les défis
La communication entre cédant et repreneur reste le plus grand défi. On peut avoir des divergences de point de vue à l’égard des attentes et de la vision, mais il faut trouver la façon de le dire et faire preuve d’ouverture face aux commentaires qu’on reçoit.

Les bonnes pratiques 
Même si l’on connaît les étapes à franchir, être accompagné par quelqu’un d’externe est toujours sage. Parce que lorsqu’on arrive à un nœud, on a un intermédiaire qui nous fait évoluer, qui voit à la bonne entente, à la gestion des situations. 

Un conseil 
Tout processus doit s’effectuer par étape. Le transfert du savoir, du pouvoir et des avoirs ont avantage à se faire en trois temps. Au départ, il faut miser sur le
transfert des connaissances, car celui des avoirs n’assure pas forcément la survie de l’entreprise.

À PROPOS DU CTEQ

Créé en 2015, le CTEQ coordonne les démarches des repreneurs et des cédants dans leur projet de transfert d’entreprise. Présente sur tout le territoire québécois, son équipe de conseillers propose des formations et des événements (sommets, conférences, 5@7, etc.), mais aussi un service de mise en relation et de référencement d’occasions de reprise et de profils de repreneurs, l’INDEX. 

Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) poursuit sa mission et rayonne de plus en plus dans le milieu économique. Dans cette série d’articles, découvrez l’engagement de personnalités d’affaires qui partagent tellement la même vision du CTEQ qu’elles ont choisi d’en devenir des ambassadeurs ou des membres du conseil d’administration.

TROISIÈME DE 11  • Prochain rendez-vous : le 27 novembre

https://ctequebec.com/