Contenu commandité

Restaurant Le Grec

Une histoire de famille depuis 60 ans

Lorsqu’il est question de pizza à Trois-Rivières, le nom du restaurant Le Grec est évidemment sur toutes les lèvres. En effet, en Mauricie et même à l’extérieur de la région, qui ne connaît pas la fameuse pizza du Grec reconnue pour son goût légendaire?

Alors que sa renommée n’est plus à faire en raison de sa pizza unique, de son décor aux couleurs de la Grèce, ainsi que de ses fameux costumes d’apparat des soldats grecs, Le Grec est bien plus qu’un simple restaurant. En effet, Le Grec, c’est d’abord et avant tout une histoire familiale à succès, où l’authenticité grecque a su être transmise de génération en génération.

D’abord le projet de vie de Dimitris «Jimmy» Dédopoulos et son épouse Catherine Xénos en 1959, le sort de l’entreprise familiale est 60 ans plus tard entre les mains de la 3e génération.

Aperçu d’une histoire de réussite familiale comme on en voit peu!

(1959-1995) 1re génération —Jimmy et Madame Catherine

Restaurant Le Grec

Au tour de la 4e génération

Une relève se pointe déjà au restaurant Le Grec. Quoique bien jeune, celle-ci est présentement en apprentissage des rudiments du métier. Callias Gagnon, fils de Stéphane et Ioanna, âgé de 17 ans s’applique depuis 2017 dans les cuisines de préparation à produire aussi efficacement que les experts qu’il côtoie. La tâche n’est pas mince à accomplir.

Callias est plongeur également, car il est bon de maîtriser tous les postes clés de notre grand restaurant.  Pas de cuisines pour lui par contre, il n’est pas rendu là et il lève son chapeau à nos cuisiniers qui eux sont passés maîtres dans l’art du travail sous pression.  Ce n’est que partie remise, un jour il relèvera sûrement le défi!

Danaë Gagnon, fille de Stéphane et Ioanna, âgée de 14 ans s’exerce quant à elle du côté du service.  Elle performe en tant que commis débarrasseur avec une équipe jeune et dynamique.  Amenez-en des clients, cette jeune fille n’a pas peur d’une file d’attente longue d’un kilomètre. Danaë démontre déjà des habiletés pour travailler à la caisse, poste dans lequel elle se réalise à merveille, malgré son jeune âge.  Elle sait qu’elle doit en apprendre encore beaucoup et est partante pour quelques défis que ce soit.

Le plus jeune des Yannopoulos, Ilias, du haut de ses 6 ans rêve quant à lui d’avoir son propre resto «Expert Pizza»! La pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre. D’autres membres de la famille grandissent et viendront à leur tour participer aux nombreuses tâches qui sous-tendent la renommée du restaurant Le Grec.   

***

Saviez-vous que?

L’agrandissement du Grec qui a eu lieu en 2012 pour ajouter un système de géothermie et un composteur n’était pas prévu aussi tôt dans l’histoire du Grec. En effet, bien que ce projet était déjà dans les plans, c’est en raison d’un problème de pyrrhotite que les travaux ont dû être devancés. 

Restaurant Le Grec

Le Québec sous son charme

Saint-Jérôme, Montréal, Québec... Certains habitués du Grec proviennent des quatre coins du Québec et parcourent des centaines de kilomètres pour venir y manger ce que plusieurs appellent la meilleure pizza du Québec. En effet, on peut dire que depuis ses débuts, le restaurant Le Grec est reconnu en Mauricie, mais aussi dans l’ensemble de la province.

On n’a qu’à penser aux populaires sites de conseils touristiques, où des centaines de personnes n’ont que des éloges à propos du Grec, que ce soit concernant le service accueillant et impeccable ou la pizza et les autres plats du menu qui sont uniques et délicieux. 

Le restaurant est d’ailleurs au sommet du palmarès pour la meilleure pizza en ville, selon les utilisateurs de
TripAdvisor. De nombreuses personnes y parlent par ailleurs de l’ambiance familiale chaleureuse qui demeure inchangée depuis toutes ces années, ou encore du fameux mouton Pierre, la mascotte du restaurant.

Restaurant Le Grec

Les costumes du Grec, un incontournable!

Une soirée au restaurant Le Grec est une véritable immersion dans la culture hellénique : le décor et le menu vous transportent directement en Grèce, peu importe la saison. Depuis l’ouverture du restaurant, les propriétaires ont même osé le concept jusqu’à faire porter aux serveuses des costumes typiques de la tradition grecque.

Ceux-ci ont beaucoup évolué depuis 1969, année où l’on intègre pour la première fois le fameux costume grec. En effet, Jimmy expérimente alors par l’entremise des serveuses le costume folklorique grec féminin, soit une longue robe blanche agencée à un boléro bleu. 

Puis, au retour de l’un de ses voyages en Grèce, il rapporte avec lui de véritables uniformes d’evzones comme ceux que portaient les soldats de la Révolution. Ces uniformes deviennent alors les costumes officiels du Grec pendant un moment. Or, ceux-ci se révèlent vite inappropriés pour le service aux tables, car ils sont imposants et leurs manches trempent trop souvent dans la sauce à pizza... créant de drôles d’incidents. 

Rachelle, profitant d’une absence de Jimmy, décide de confectionner de nouveaux costumes, mieux adaptés aux besoins du métier. Tous approuvent! Les serveuses arborent depuis ce jour une adaptation de la fustanelle, robe à jupe et manches plissées traditionnelle blanche, agencée d’un boléro bleu, ce qui fait le bonheur de tous. L’uniforme sera d’ailleurs rafraîchi cette année pour l’actualiser tout en conservant le charme de l’authenticité grecque. 

***

Saviez-vous que?

  • Une serveuse sur un quart complet peut faire jusqu’à 25 000 pas!
  • Les cuisiniers étirent plus de 75 000 pizzas par an!
  • Du pepperoni on en mange! Plus de 65 000 livres par année... c’est comme 5 éléphants.  Comme dit si bien le proverbe, un éléphant ça se mange une bouchée à la fois

Restaurant Le Grec

Pierre, le mouton le plus célèbre de la région!

Une visite au restaurant Le Grec n’est pas complète sans aller saluer le fameux mouton Panayotis (Pierre en français). Ce nom avait été donné à la toute première brebis du restaurant, en l’honneur de celui qui l’avait offerte à Jimmy.

Celle-ci devait servir de repas à la Pâques grecque, mais Jimmy s’en prit d’affection, décidant qu’elle ne finirait pas ses jours dans une assiette. Le premier Panayotis a ainsi vécu pendant plus de 11 ans. Petite anecdote : à la mort du mouton, Jimmy était tellement attristé qu’il a pris la décision de fermer le restaurant sur le champ pour trois jours. Sur la porte, on pouvait lire : «Fermé à cause de la mort de Pierre le mouton».

Il l’ignorait à l’époque, mais cela marquait le début d’une tradition qui dure encore aujourd’hui. À ce jour, cette célèbre mascotte a été incarnée par 24 brebis différentes et est véritablement l’emblème du restaurant, faisant le bonheur autant des enfants que de leurs parents. Les clients du restaurant prennent plaisir à aller saluer Pierre en terminant leur repas, et l’animal est en retour toujours sympathique à l’égard des visiteurs. 

Panayotis est également la vedette de nombreuses histoires cocasses des visiteurs et du personnel. C’est l’un des nombreux éléments qui fait du restaurant Le Grec une place si authentique, familiale et accueillante. Pensez à aller le saluer la prochaine fois que vous irez!

Une histoire de famille

Dans le cahier anniversaire du restaurant Le Grec en 2009 publié dans le quotidien le Nouvelliste, le Grec présentait une photo de Marie-Pier Bourassa qui était fière de prendre la pose avec le bélier Panayotis en compagnie de son grand-père Jacques Bélisle.

Dix ans plus tard, l’histoire de famille se poursuit, alors que la fille de Marie-Pier, Emy Carrière prend également la pose avec son grand-père André Lefebvre. On peut donc dire que Pierre le mouton rassemble les familles de génération en génération!

Restaurant Le Grec

La force d’une équipe

Depuis 60 ans, le restaurant Le Grec peut compter sur des employés fidèles qui ont à cœur la réussite de l’entreprise familiale. Alors qu’au début des années 2000, seulement une quarantaine de personnes travaillaient pour l’entreprise familiale, ce sont désormais plus de 90 employés passionnés et compétents qui unissent leurs forces afin de transmettre le meilleur de la culture grecque. Le restaurant Le Grec est fier de compter dans ses rangs des employés expérimentés qui font désormais partie intégrante de la famille. Le succès du Grec, c’est la force d’une équipe avant tout!

La force et l'expérience à votre service

Luc Lemay: doté d’une grande prévoyance, Luc Lemay manifeste une assiduité remarquable et une efficacité redoutable. Son sens du devoir et son volontarisme font de lui un indispensable dans nos cuisines. Il a vécu ses propres expériences en restauration, ce qui lui confère une grande sagesse si bien qu’il prépare sagement son avenir que nous lui souhaitons heureux mais... tardif!

Sébastien Marcotte: un amoureux de la cuisine et de l’art de la table, il en est devenu un expert! Sérieusement à son affaire, il n’y a aucun moment à perdre pour ce grand travaillant. Grill-man hors pair, il est aussi performant et à l’aise dans tous les postes de la cuisine. Tant et si bien que les vieux routiers peuvent partir en vacances sans inquiétude... pour eux... et pour nous. Notre gaillard vaut son pesant d’or!

Stéphane Gagnon: le plus québécois des «Chinois»! Heureusement qu’il est bien bâti, car ça prend de bonnes épaules pour supporter cette grande charge de travail. Aux commandes approvisionnement et aux commandes des employés de service, c’est beaucoup! Toutefois, son atout principal n’en souffre guère. Dès qu’ils ont mis un pied dans le resto, les clients le cherche du regard, car il trouvera immanquablement le mot pour les faire rire!

Mylaine Bourassa: à 16 ans, elle entrait à notre service comme comis-débarraseur mais... elle connaissait déjà par cœur les lieux. Elle fréquentait depuis 16 ans notre commerce. Dès sa naissance, elle y emmenait ses parents! Du haut de ses 5 pieds 2 po, elle se dessine une place de serveuse, tâche qu’elle accomplit vaillamment. Sensible est enjouée, elle fait le bonheur de ses clients. Elle est toujours volontaire pour quelqu’organisation que ce soit. On peut toujours compter sur cette «grande dame»!

Émilie Aubin-Fortin: c’est le pilier de nos cuisines qu’elle mène de main de maître. Travaillante sans compter, elle s’engage à fond. Ses dossiers sont toujours à jour et on peut les noter 5 étoiles. Sachant très bien reconnaître et apprécier les forces et les faiblesses de ses ouailles, elle sait en tirer le meilleur profit. Poste très exigeant que le sien. Nous sommes vraiment privilégiés de l’avoir, nous le réalisons pleinement et souhaitons vivement qu’elle inspire nos jeunes. C’est un modèle à suivre!

Karine Lamothe: si bien accomplie cette jeune femme! Rayonnante maman de deux jeunes enfants! Quel cheminement! Toujours souriante, ludique, fidèle au poste. Très bonne formatrice, elle initie nos recrues avec bonheur. Elle est également très consciencieuse. Nous sommes tranquilles avec Karine, nous savons que ce sera bien fait. Pour nous, c’est reposant, ça fait du bien! Karine ira loin!

***

Vous souvenez-vous?

Restaurant Le Grec

Y Pizza: la Pizza du Grec version 2.0

Pourquoi changer une recette gagnante? C’est ce à quoi les propriétaires du Grec ont pensé en ouvrant deux nouveaux restaurants de restauration rapide, qui offrent la même pizza de renommée, mais dans une ambiance plus jeune et plus dynamique.

Nouvelle aventure, même pizza!

En effet, depuis le mois d’août 2017, les Yannopoulos épaulés de leur partenaire Simon Aubin-Fortin se sont lancés dans l’aventure de la restauration rapide avec la nouvelle chaîne Y Pizza. Mais pourquoi avoir fait le saut dans la restauration rapide, alors que le restaurant familial Le Grec fonctionne si bien? La réponse est simple : pour rendre la pizza du Grec accessible à plus de gens, dans plus de régions. 

C’est d’ailleurs à la suite de nombreuses demandes de clients de l’extérieur que Dimitris a décidé de fonder la chaîne et d’ouvrir les deux premières succursales de Trois-Rivières et de Beauceville. Ça ne serait toutefois qu’un début pour les Y Pizza, puisque les propriétaires comptent en ouvrir plusieurs autres dans le futur. 

Les jeunes aussi aiment la pizza!

En visitant ces nouveaux restaurants et en flânant sur leurs réseaux sociaux, ce qui saute aux yeux, c’est l’aspect actuel et branché des Y Pizza. Tout y est pensé pour les jeunes : de leur application mobile, à leurs prix abordables, en passant par leurs initiatives environnementales. Y Pizza, c’est la place pour manger un de leurs nombreux duos entre l’école et le travail. De plus, l’entreprise a une forte présence numérique et profite de celle-ci pour lancer des concours et des promotions. Suivez-les sur Facebook et Instagram pour ne rien manquer! 

Des dizaines de duos possibles

Le menu de Y Pizza est simple et savoureux : six des pizzas du restaurant Le Grec s’y retrouvent, avec de nombreux choix d’accompagnements, tels que des frites, poutines, salades ou rondelles d’oignons. La livraison est bien sûr disponible le midi et le soir. La pâte est façonnée à la main, la pizza cuite au four et la sauce... reste un des secrets les mieux gardés de la ville!

Les initiatives environnementales, parlons-en!

Outre que par sa pizza signature, Y Pizza se démarque par sa conscience environnementale. Toutes les voitures de livraison sont d’ailleurs électriques, et les deux restaurants possèdent des bornes de chargement pour les clients. De plus, pour ce qui est du service, des assiettes, aux ustensiles, en passant par les verres, tout est lavable. Pour un restaurant de restauration rapide, c’est exceptionnel! Leur empreinte écologique s’en trouve donc réduite. C’est avec ces petits gestes qu’arrivent de grands changements! 


Restaurant Le Grec

La tradition à la rencontre de l’innovation

La tradition peut-elle cohabiter avec l’innovation? Pour le restaurant Le Grec, tout porte à croire que oui! Depuis 2012, le restaurant familial situé dans le secteur Pointe-du-Lac a su apporter des initiatives environnementales majeures à son établissement pourtant hautement traditionnel.

Alors que les pratiques écoresponsables jouent plus que jamais un rôle majeur dans notre société, Ioanna et Dimitris ont pris l’initiative il y a 7 ans d’effectuer un virage vert en menant à bien un projet majeur pour la sauvegarde de l’environnement, soit un système de géothermie.

La conscience environnementale des propriétaires ne s’arrête toutefois pas là. Bien plus que son système de géothermie, le restaurant traite lui-même ses eaux usées, offre à sa clientèle des bornes de recharge pour les voitures électriques, utilise des systèmes d’éclairage à DEL de même que des systèmes de détection de mouvements écoénergétiques pour l’éclairage de plusieurs zones et récupère le plastique, le verre et le métal.

Des constats majeurs

En plus de venir en aide à la planète grâce à ces petits gestes écologiques, les systèmes implantés apportent également des avantages substantiels pour le restaurant le Grec. 

À titre d’exemple, Le Grec peut désormais dire que la majeure partie de son restaurant qui est éclairée grâce à la technologie DEL permet d’effectuer des économies d’énergie de l’ordre de 70 %. 

L’ensemble de ces initiatives écoresponsables témoigne du caractère avant-gardiste et novateur des propriétaires. Tel un pionnier, Le Grec est un des tout premiers restaurants au Canada à poser un si grand nombre de gestes pour la protection de l’environnement. En déployant tous ces efforts, qui sont le fruit de plusieurs années de réflexions et de démarches, Le Grec souhaite inciter d’autres restaurateurs au cours des prochaines années à adopter des pratiques plus respectueuses de l’environnement comme ils ont si bien su le faire.

Restaurant Le Grec

13 223 poutines plus tard... c’est la fin de l’Alerte Poutine!

Tous les mois de juillet depuis près de cinq ans, l’Alerte Poutine retentit dans toute la ville de Trois-Rivières. Au grand bonheur des amateurs de la fameuse poutine du Grec, ce signal annonce une grande fête de la poutine et un rassemblement familial incontournable!

Tous les mois de juillet depuis près de cinq ans, l’Alerte Poutine retentit dans toute la ville de Trois-Rivières. Au grand bonheur des amateurs de la fameuse poutine du Grec, ce signal annonce une grande fête de la poutine et un rassemblement familial incontournable!  

Cette année, c’est le 9 juillet que le Grec sonnera l’alerte pour une dernière fois, avec l’objectif le plus ambitieux de son existence. Ne reculant devant rien, c’est 5001 poutines que les employés du Grec voudraient préparer pour souligner les 60 ans du restaurant. «Chaque année, l’objectif devient de plus en plus grand! 5001 poutines, c’est une de plus qu’à la dernière édition! On trouvait que c’était une façon vraiment amusante de mettre fin à cette tradition! On se demande bien qui sera notre +1», affirme Ioanna Yannopoulos, copropriétaire de l’endroit. 

L’Alerte Poutine, en plus de faire connaître l’excellente poutine du Grec à la population de la région, a permis à tous les employés du Grec de récolter des souvenirs mémorables. «Lors de notre première édition en 2013, notre soirée fut écourtée par de gros orages, mais notre Dimitris national ainsi que son équipe aux cuisines extérieures étaient tellement engagés et motivés à battre l’objectif de 1000 poutines qu’il fut vraiment difficile de les arrêter. Après avoir insisté, Ioanna réussit l’impossible : “On ferme boutique et on rentre aux abris!” Tous les cuisiniers sains et saufs ont conclu que c’était une sage décision et, qui plus est, l’objectif de 1000 poutines a été dépassé avec un total de 1547 poutines vendues! On rêvait déjà à notre prochain objectif!» 

Ceux qui voudront participer à la dernière édition de l’Alerte Poutine du Grec pourront le faire de  11 h à 21 h le 9 juillet prochain. Pour l’occasion, le Grec sortira de ses murs. D’énormes chapiteaux vous accueilleront dans le stationnement de ce fleuron de l’histoire culinaire de Trois-Rivières. Rappelons que lors de l’Alerte Poutine, vous obtenez une poutine et un breuvage pour la modique somme de 6 $! 

Venez fêter nos 60 ans et aidez-nous à atteindre 5001 poutines vendues en 10 heures! 

***

L'alerte poutine en statistiques

  • 13 223 poutines en 4 éditions
  • 8952 livres de patates
  • 1052 sacs de fromage
  • 2366 litres de sauce