RE/MAX de Francheville

L’avenir pour RE/MAX de Francheville

Pour la suite des choses, les défis sont grands... Une maison constitue environ le tiers de la valeur totale d’une famille et les prix de l’immobilier ont crû plus rapidement que le coût de la vie en général au cours des 15, voire des 20 dernières années.

Pyrrhotite, radon, vermiculite, zones inondables, zones de contraintes relatives aux glissements de terrain, légalisation du cannabis, cryptomonnaie, nouvelle loi sur la copropriété, déclaration d’une maison ayant fait l’objet d’une mort violente ou d’un suicide... tous des éléments qui contribuent à la complexité grandissante des transactions immobilières. 

Le courtage immobilier est en pleine évolution et les courtiers immobiliers, plus que jamais, doivent être à jour dans leurs compétences. Ceux-ci sont d’ailleurs encadrés par un organisme d’autoréglementation et un code de déontologie fort et rigoureux qui vise la protection du public.  

Les courtiers RE/MAX sont soumis à un programme de formation continue obligatoire et le rôle de l’agence est de veiller au respect de ces règles et de contribuer à l’évolution de leur pratique en mettant en place des outils pratiques pour eux. Malgré la présence des entreprises d’assistance aux vendeurs, les courtiers et agences s’accaparent encore et de loin, la plus grande part du marché.

Les perspectives économiques sont bonnes pour le futur de l’immobilier et le devoir de transparence et d’information, d’objectivité et de loyauté sera renforcé dans les années futures. RE/MAX de Francheville doit continuer d’être exigeant envers l’industrie et renforcer l’efficacité en optimisant les performances de son équipe pour assurer la pérennité de son organisation.   

Le public n’en sera que mieux informé et protégé.  RE/MAX de Francheville veut réaffirmer son leadership tout en travaillant en concertation avec l’ensemble de l’industrie et ses pairs. Pouvant lui-même choisir le courtier pour l’accompagner dans l’achat de sa propriété, l’acheteur est protégé par une activité réglementée et un devoir de loyauté.   

L’agence mauricienne est dans l’ère des données et de l’avancement technologique et l’arrivée de Centris a réinventé plusieurs façons de faire avec des outils innovants.  Auparavant réservé à l’usage exclusif des courtiers, Centris est maintenant accessible à la clientèle.

Anne Beaumier ajoute : « Pour l’avenir, nous allons maximiser l’utilisation des médias sociaux, mieux communiquer avec notre clientèle. Je crois également que le principal enjeu à surveiller sera la trajectoire résidentielle des baby-boomers et l’accompagnement pour cette clientèle particulière, puisque vendre ou acheter une maison est un geste tellement important. »