Ancienne bâtisse de NEKSYS à l’époque d’Automation Mauricie Inc.

Neksys-Excelpro

La petite histoire de Neksys...

À l’aube de son 30e anniversaire, la compagnie Neksys a le vent dans les voiles et ne cesse de grandir. Toutefois, c’est le travail acharné et la passion qui ont notamment permis à la petite compagnie anciennement située sur la rue Dessureault dans le secteur Cap-de-la-Madeleine de connaître un tel succès au fil des ans.

Voici la petite histoire de Neksys

Pour la firme spécialisée en services-conseils et en intégration de systèmes automatisés, tout a débuté en 1989. À ce moment, en vue de pallier un vide régional en matière d’automation, le propriétaire de Centre Électrique Mauricien (CEM), Monsieur Gilbert Tousignant a fondé Automation Mauricie Inc. (AMI). L’automation qui gagnait en popularité à cette époque se devait alors d’avoir un représentant régional. Les équipements et les lignes de production s’automatisaient et justifiaient ainsi la création d’une équipe technique pour servir une clientèle de plus en plus technologique.

Alors que l’entreprise employait seulement deux employés en 1989, AMI a par la suite fait un bon rapide dans le début des années 90, avec l’obtention d’un projet majeur dans le monde agroalimentaire. Se sont ensuite succédé plusieurs mandats dans divers secteurs d’activité qui ont permis une diversification de la clientèle de l’entreprise, en plus d’élargir son expertise dans une multitude d’environnements de travail.   

À la fin des années 90, Monsieur Tousignant prend sa retraite et vend ses actions des deux entreprises à des employés clés de chacune des entités, annulant ainsi les liens qui les unissaient. C’est à partir de ce moment que Stéphane Thiffault et Jean-Francois Dupuis ont eu l’opportunité d’acquérir des actions de l’entreprise pour en arriver en 2006 à détenir 100% de l’actionnariat.

L’atelier de fabrication de l’époque

En 2001, Automation Mauricie Inc. achète l’immeuble de son siège social situé sur la rue Dessureault, dans le parc industriel du secteur Cap-de-la-Madeleine. Les deux entreprises n’ayant plus de lien commercial et étant toutes deux en manque d’espace amèneront les propriétaires de CEM à prendre la décision de construire un nouveau bâtiment dans le secteur Saint-Louis-de-France.

À la suite du départ de CEM et afin d’offrir à sa clientèle un service encore plus complet, AMI met sur pied une filiale entrepreneur : CPMI (Contrôle de Procédé et Maintenance Industrielle). La mission de cette nouvelle entité est d’œuvrer à titre d’entrepreneur électrique spécialisé en instrumentation et contrôle. Cette entreprise formée de gens actifs et expérimentés a ainsi permis à Automation Mauricie Inc. d’offrir des services complémentaires.

C’est au deuxième changement d’actionnariat de 2001 que la société AMI amorce des changements au niveau des mentalités d’entreprise. Toutefois, c’est en 2003 que l’entreprise prend son véritable envol. En effet, de 17 employés au moment de cette transaction, la compagnie passe à plus de 65 employés en moins de 10 ans. 

Une portion de l’atelier NEKSYS qui a maintenant 12 000 pi2

Au fil des ans, les locaux disponibles ont dû être réaménagés à plusieurs reprises pour pallier le manque d’espace criant engendré par la croissance continue de l’entreprise. En 2012, une fois de plus, les limites du bâtiment sont atteintes. Il faut donc prendre de grandes décisions afin d’assurer le futur de l’entreprise, ce qui la mène à relocaliser l’équipe dans un nouveau bâtiment.

C’est en 2014 que le nom Neksys remplacera celui d’Automation Mauricie Inc, et ce, dans le but de donner une image de marque forte à l’entreprise.

Vient ensuite la fusion avec Excelpro en 2015.