Alexandre Gauthier Marchand, Gaétan Chandonnet, Pierre Boucher et Martin Roberge

Neksys-Excelpro

Et la petite histoire d’Excelpro

Lorsque Pierre Boucher et Gaétan Chandonnet ont pris la décision de partir leur petite compagnie d’électricité industrielle en 1989 à Shawinigan, ils ne pouvaient se douter que leur entreprise grandirait à vue d’œil. Toutefois, une chose est demeurée la même au fil du temps ; l’entreprise a su se démarquer en étant toujours à l’écoute et à l’affût des besoins réels de ses clients, tout en priorisant le respect de ses employés, de ses fournisseurs et de ses partenaires.

Voici un bref aperçu de cette histoire d’entreprise à succès

En 1989, les deux associés Pierre Boucher et Gaétan Chandonnet se lancent officiellement dans le vide et fondent leur entreprise Excelpro à Shawinigan, qui se spécialise dans le domaine de l’électricité industrielle. Sans véritable connaissance du marché, les deux hommes ont toutefois des contacts précieux dans le domaine.

C’est d’ailleurs cet atout qui leur permettra d’avoir leurs premiers gros contrats avec l’ancienne usine Belgo et l’ancienne usine de pâtes et papiers Laurentide. C’est ainsi que la compagnie a grandi petit à petit et a fait sa place dans le domaine industriel.

Pierre Boucher et Gaétan Chandonnet

En 2012, Pierre Boucher songe à la retraite, ce qui pousse inévitablement le duo à songer à l’avenir de l’entreprise. Ils prennent ainsi la décision de vendre leur compagnie Excelpro. Ils étaient toutefois loin de se douter que deux amis de la région cherchaient au même moment à acquérir une entreprise.

Pour Alexandre Gauthier Marchand et Martin Roberge, Excelpro représentait alors une belle opportunité d’affaire. En effet, une entreprise locale qui est en bonne santé financière et qui a un potentiel de croissance, quoi demander de mieux pour les deux acheteurs?

Alors que la transaction est officialisée le 1er août 2012, la transition, elle, se fera en douceur, alors que Pierre Boucher demeure en poste quelque temps, avant de quitter pour la retraite. Pour Gaétan Chandonnet qui était lui aussi resté en place, il continuera pour sa part à jouer un rôle au niveau des opérations pour les années à venir.

Quatre ans après cette transaction, on peut dire mission accomplie pour Alexandre Gauthier Marchand et Martin Roberge qui avaient une vision de grandeur pour la petite entreprise. À cet effet, l’entreprise qui employait seulement deux employés lors de sa création en compte désormais plus de 75 à l’heure actuelle.

En quelques années à peine, trois transactions, dont une fusion ont notamment été conclues par les deux investisseurs. Parmi elles, on retrouve l’achat de deux entrepreneurs en électricité locaux à La Tuque, ainsi que la fusion survenue avec l’entreprise trifluvienne Neksys. C’est d’ailleurs cette fusion en 2015 qui a véritablement propulsé Excelpro dans une nouvelle sphère et qui lui permet encore en 2019 de se démarquer.