Contenu commandité

FSA ULAVAL

L’École de comptabilité de FSA ULaval: de la comp­­­ta­­bilité toute votre vie !

Misant sur la flexibilité et offrant une couverture complète du domaine de la comptabilité, en plus d’être toujours à l’affût des réalités du marché, l’École de comptabilité de FSA ULaval est un centre d’excellence en recherche et en enseignement qui compte sur l’expertise et la réputation de 20 professeurs et 10 chargés d’enseignement. À l’automne 2018, elle bonifie de nouveau son offre de formation par le lancement d’un «programme unique pour former les futurs comptables», annonce le directeur de l’École, Jean-François Henri.

Un cheminement intégré unique

Saviez-vous que la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval (FSA ULaval) est le seul établissement de la région où vous pouvez bénéficier d’un cheminement intégré et ainsi compléter un baccalauréat, acquérir le titre de comptable professionnel agréé et faire votre maîtrise en cinq ans ou un peu moins ? Plus que cela, l’École de comptabilité proposera désormais un nouveau programme de baccalauréat en administration des affaires en expertise comptable. Ce programme distinctif intègre savoirs, savoir-faire et savoir-être relatifs aux différents volets de la comptabilité et de la gestion.

Commandité

Pôle industriel et minier de la MRC des Sources : Incubateur d’innovation

Les SADC et CAE, ce sont plus de 400 professionnels et au-delà de 1000 bénévoles qui travaillent depuis plus de 35 ans au développement économique des régions du Québec. Leur mission? Soutenir des projets et des entreprises innovantes pour des collectivités prospères. Pour mieux connaître l’impact de ce réseau, Groupe Capitale Médias est fier de vous présenter quelques histoires à succès.

Marc Grimard est né à Asbestos. Directeur général de la SADC des Sources depuis 22 ans, il connaît bien les défis de sa région. Le pôle industriel et minier, il l’a vu dans ses rêves bien avant que se pose le premier jalon en juillet 2017. 

Longtemps et encore aujourd’hui, Asbestos a été associé à l’amiante. En une seule décennie, la région a perdu ses vaisseaux Amiral. En 2003, Métallurgie Magnola–producteur de magnésium à partir des résidus de l’industrie du chrysotile–ferme ses portes. En 2012, on assiste à l’abandon de l’exploitation du chrysotile et à la fermeture de Mine Jeffrey. Le milieu n’avait pas dit son dernier mot.

Commandité 1/5

Foncer… et bâtir les soins de santé au Saguenay

Pour l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), l’accès à des soins de santé de qualité au moment où le patient en a besoin constitue une priorité. Dans la poursuite de cet objectif, l’OIIQ mise sur une utilisation optimale de l’expertise infirmière où la compétence, l’autonomie et la collaboration professionnelles sont une source de motivation quotidienne.  

Dans la vie professionnelle de Véronique Brassard, le droit de prescrire représente un virage déterminant. De retour depuis peu dans sa région natale, le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la jeune infirmière fait preuve d’un engagement hors du commun. Enthousiasme et fierté caractérisent l’accompagnement qu’elle offre à ses patients.  

Conseillère en soins infirmiers et stomothérapeute à l’Hôpital de Chicoutimi, Véronique est de celles qui ont à cœur de faire la différence dans la vie des gens. La prescription infirmière figure au nombre des outils dont la lauréate du prix Florence de la relève 2017 décerné par l’OIIQ–une reconnaissance qui a permis la mise en lumière de son parcours exceptionnel–s’est dotée. À cet égard, elle compte d’ailleurs parmi les précurseurs.

«Dès la première journée où il a été possible de s’inscrire à la formation, je l’ai fait pour pouvoir prescrire dans mon domaine d’expertise, soit en soins de plaies, de stomie et d’incontinence, rapporte-t-elle. L’obtention de ce droit est le fruit d’un travail intense et d’un processus très rigoureux de la part de l’Ordre, qui saisit toutes les occasions d’encourager ses membres à se prévaloir, dans l’intérêt de la population, de ce nouveau privilège.»

La prescription infirmière, en vigueur depuis janvier 2016, représente l’aboutissement de plus de trois années d’échanges porteurs entre l’OIIQ et diverses instances. Cet acquis comporte de nombreux avantages, dont l’accès plus rapide aux traitements et au suivi clinique, la réduction des complications et des coûts associés à une prise en charge tardive, de même que la prévention d’une fragmentation ou d’une interruption de services en attente d’une ordonnance.

Commandité 3/5

Un accueil enthousiaste à Saint-Jérôme

Frederic Scherer, Gabrielle Casara Pellin et Kelvin Mo attendaient impatiemment ce moment. Grâce au RJCCQ, leurs espoirs ont été comblés. En mission commerciale à Saint-Jérôme, ils ont créé des ponts qui leur permettront de relever de nouveaux défis. Les jeunes Montréalais ont eu droit à un accueil des plus enthousiastes.

Au nombre de la dizaine de participants à l’initiative ENTREPRENDRE en région issus de la diversité, les trois représentants de la relève entrepreneuriale ont clairement démontré qu’ils souhaitaient voir croître leurs affaires au-delà de la métropole. Bonne nouvelle pour eux : Saint-Jérôme les accueille à bras ouverts et met tout en œuvre pour les satisfaire.

L’éventail complet des services offerts aux entreprises leur a ainsi été présenté dès le début de la journée. Centre Desjardins Entreprises – Laurentides, Centre d’aide aux entreprises Rive-Nord, Centre de transfert d’entreprise du Québec, Développement Économique Grand Saint-Jérôme : ils étaient tous là, prêts à répondre à leurs besoins.

« Chaque membre de la cohorte est animé de motivations différentes et a pu y trouver son compte, confirme le pdg du RJCCQ, Monsef Derraji. Un dîner-conférence en compagnie du maire et du préfet est venu enrichir la mission, tout comme le panel réunissant des entrepreneurs locaux et les activités de réseautage organisées par la chambre de commerce. »

Voir grand en région

Preuve a été faite au cours de la journée qu’il est possible de voir grand en choisissant de démarrer son entreprise en région. Les fleurons que sont Énergie Cardio, La Crémière et Sports Experts ont tous connu leurs débuts dans le grand Saint-Jérôme pour ensuite partir à la conquête de villes comme Montréal et Québec afin d’y ouvrir d’autres succursales.

 « L’expansion d’une bannière ne se fait pas forcément des villes vers les régions et les exemples qui ont été présentés montrent bien que le “réflexe région” constitue une voie prometteuse. Il existe de belles histoires à succès et tous les participants à la mission ont pu réaliser les avantages à s’établir hors des grands centres », résume M. Derraji.

Quelques chiffres

  • 3 millions en investissement par le partenaire d’Entreprendre en région, Filaction à Saint-Jérôme et la région des Basses-Laurentides
  • 4 histoires à succès de jeunes entrepreneurs établis dans la région
  • 1 consule générale (France) présente pour rencontrer la cohorte et des entrepreneurs français en affaires à Saint-Jérôme

Commandité

Des obligations boursières au capital garanti pour votre REER?

En cette période des REER, c’est le temps de réfléchir aux bons outils de placement à utiliser pour atteindre vos objectifs et d’opter pour des placements sûrs, flexibles et rentables.

Allez-vous placer de l'argent dans un REER, cette année? Si oui, c'est le temps de réfléchir au type de placement qui serait le plus avantageux. Bien sûr, vous avez plusieurs options. Mais vous avez intérêt à en examiner une de plus près: les Obligations boursières du Québec, offertes par Épargne Placements Québec.

Les Obligations boursières représentent une solution particulièrement attrayante pour épargner en vue de la retraite. Elles vous offrent un excellent potentiel de rendement, ainsi que l'assurance que votre capital est garanti.

Profitez de la performance d'entreprises québécoises

Le rendement des Obligations boursières du Québec est basé sur la performance boursière de 30 grandes entreprises ayant leur siège social au Québec. Ces titres sont réunis dans l'Indice Québec IQ-30MC, créé par l'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC).

Vous pouvez acheter des Obligations boursières du Québec pour un terme de 5 ou 10 ans. Le rendement maximal est de 60 % pour le terme de 5 ans; il est illimité pour le terme de 10 ans. L'achat minimal est de 100 $ et les Obligations sont remboursables à l'échéance du terme.

Votre capital est garanti

Quand il est question d'épargne-retraite, le rendement est important. Mais la sécurité de votre capital l'est tout autant. Rien ne sert de rechercher à tout prix le rendement si c'est au risque de perdre votre précieuse épargne!

C'est pourquoi tous les produits d'Épargne Placements Québec sont pleinement garantis par le gouvernement du Québec. C'est donc le cas des Obligations boursières du Québec: tout l'argent que vous y placez est garanti. Seul le rendement ne l'est pas. Et il n'y a pas de limites de temps et de montant à cette garantie.

Une prime de rendement

Même si leur rendement n'est pas garanti, vous partez avec une longueur d'avance en investissant dans les Obligations boursières du Québec. Car si vous les utilisez pour investir de nouvelles sommes dans un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), un compte de retraite immobilisé (CRI) ou un fonds de revenu viager (FRV), vous recevrez une bonification de 1% sur le capital investi.

Aucuns frais de gestion

Épargne Placements Québec vous aide à profiter pleinement de votre épargne : en plaçant votre argent dans les Obligations boursières, vous ne payez aucuns frais de gestion ou d'administration.

De plus, si vous transférez au moins 1 000$ dans un compte enregistré d'Épargne Placements Québec et que vous l'investissez dans un produit à terme, les frais de transfert sont remboursés pour un montant équivalant à 5% de la somme transférée, les taxes en sus, jusqu'à concurrence de 150$.

Des outils pour épargner 

Le site Web d'Épargne Placements Québec contient toutes les informations nécessaires pour commencer à épargner dès maintenant. Vous y trouverez notamment des calculateurs qui vous permettront d'effectuer des simulations pour la planification de votre épargne et de choisir le produit d'Épargne Placements Québec qui répond le mieux à vos besoins d'épargne et de retraite.

Vous n'avez pas les liquidités requises pour investir dans un REER avant la date limite? Épargne Placements Québec offre le prêt REER.

Pour en savoir plus

Pour en savoir davantage sur la gamme de produits d'épargne et de retraite proposés par Épargne Placements Québec, communiquez avec l'un de ses agents d'investissement ou consultez son site Web: 

www.epq.gouv.qc.ca

1 800 463-5229

Commandité

Alberto Giacometti au MNBAQ : une exposition magistrale à découvrir

Une importante exposition s’amène à Québec. Dès le 8 février, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) présente, en première nord-américaine, une rétrospective de l’œuvre d’Alberto Giacometti, cette icône de l’art moderne à travers 230 sculptures, peintures, dessins, photographies et archives.

Reconnu pour ses sculptures uniques, ses personnages allongés et ses figures filiformes, Alberto Giacometti est assurément un artiste emblématique qui a laissé un héritage artistique marquant. L’exposition qui lui est consacrée est la toute première organisée sur le continent américain depuis plus de 15 ans par la Fondation Alberto et Annette Giacometti à Paris.

« Nous sommes très fiers de présenter cette exposition en première nord-américaine, s’exclame la directrice et conservatrice en chef du MNBAQ, Line Ouellet. Elle est prestigieuse, mais elle est surtout rassembleuse. Le public reconnaîtra des œuvres phares, et découvrira en même temps toute la profondeur et la richesse de cet artiste. »  

Commandité 2/5

Mission accomplie à Trois-Rivières!

Ils ont le vent dans les voiles et caressent de grandes ambitions. Relève entrepreneuriale dynamique, Sami Boutaleb, Dieynaba Diop et Andrew Fang comptent au nombre des participants qui ont convergé vers Trois-Rivières. Une mission commerciale signée RJCCQ qui leur fait dire mission accomplie!

À l’invitation du Regroupement, ils étaient une dizaine à mettre le cap sur la ville centre de la Mauricie. Associés à l’initiative ENTREPRENDRE en région, les jeunes gens d’affaires choisis pour prendre part à cette incursion visaient l’atteinte d’objectifs multiples. Au terme de la journée, ils ont tous pu constater l’effervescence d’un milieu fort prometteur.   

Dès son arrivée à Trois-Rivières, la cohorte d’entrepreneurs a eu l’occasion d’assister à une présentation du Centre Desjardins Entreprises. La mission a évidemment aussi permis à chacun d’établir un contact privilégié avec des représentants d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières et de la Jeune Chambre de la Mauricie.

« Plusieurs rencontres dans des entreprises détenues par des personnes issues de la diversité figuraient également à l’horaire, souligne fièrement le président-directeur général du RJCCQ, Monsef Derraji. Le groupe a ainsi eu l’opportunité de visiter le Pavillon Blainville, les Services industriels mauriciens, Nys pâtissier et l’Hôtel Oui GO! »

Une approche concertée

Plus que jamais convaincu du bien-fondé du programme déployé par l’organisation qu’il dirige, M. Derraji note les efforts consentis par l’ensemble des acteurs économiques rencontrés en vue de développer le « réflexe Trois-Rivières ». Un véritable mouvement de concertation s’est mis en place en vue d’attirer investisseurs et entrepreneurs.

« Innovation et Développement économique Trois-Rivières fonctionne à la manière d’un guichet unique qui unit les intervenants de l’écosystème entrepreneurial tant des paliers municipal, provincial que fédéral. L’aide apportée, très complète, couvre tous les aspects et facilite grandement les démarches d’établissement en affaires » retient le pdg.

Quelques chiffres

  • 7 communautés culturelles représentées
  • 3 paliers qui s’unissent pour un réseau express


BRANCHÉ - ROY MÉTIVIER ROBERGE

Endettement chez les aînés : évitez de gâcher vos projets de retraite

C’est un fait, au cours de la dernière décennie, l’endettement chez les aînés n’a cessé de croître. À titre d’exemple, selon Equifax, ces cinq dernières années, l’endettement a augmenté de 28,7% pour les personnes dont l’âge varie entre 56 et 65 ans et de 47,5% pour les 66 ans et plus; la dette moyenne étant approximativement de 16892 $. Voici quelques hypothèses pour expliquer ces chiffres alarmants et quelques stratégies pour éviter, prévenir et anticiper l’endettement chez les aînés.

Les causes de l’endettement chez les aînés

De nombreuses personnes attendent la retraite avec impatience pour pouvoir prendre du bon temps (voyages, loisirs, sorties variées). Cependant, certains facteurs peuvent venir contrecarrer leurs projets et alors conduire à l’endettement. En effet, le montant des prestations de retraite étant inférieur aux salaires touchés lors de l’exercice d’une activité professionnelle, les dettes peuvent rapidement s’accumuler si le mode et les habitudes de vie demeurent similaires.

Cela est d’autant plus vrai si la personne retraitée est toujours tenue de rembourser une hypothèque ou une autre forme de crédit. Il faut également tenir compte de l’inflation et de l’augmentation du coût de la vie. Outre ces facteurs, les problèmes d’ordre familial comme les séparations, les décès ou encore l’apport d’un soutien financier aux enfants peuvent également favoriser l’endettement. Enfin, dernier point, avec l’âge, des soucis de santé et implicitement des coûts relatifs aux examens, aux analyses médicales ou aux séjours à l’hôpital peuvent apparaître, pouvant ainsi avoir un impact sur les finances.

Prévenir l’endettement

Pour éviter l’endettement, il est important d’analyser et de budgéter vos finances en fonction de vos dépenses courantes et des imprévus. Bien des gens éprouvent de la difficulté dans la réalisation de cette démarche. Sachez qu’il est toujours possible de solliciter les services de professionnels comme les conseillers en redressement financier. Vous pouvez également valider votre budget avec notre outil en ligne de planification budgétaire se trouvant sur le site www.rmrsyndics.com/planifiez-votre-budget. Il aborde les points relatifs à votre santé financière incluant vos revenus et vos dettes (hypothèques, cartes de crédit, marges), les dépenses relatives à votre santé, mais aussi les petits plaisirs que vous souhaitez vous permettre.

Considérant les revenus souvent peu élevés des aînés et les nombreux imprévus auxquels ils peuvent faire face, les risques d’endettement sont réels. Il est donc important de prendre les mesures nécessaires pour apprendre à gérer les finances. En situation difficile, n’hésitez pas à consulter l’un de nos conseillers qui pourra vous aider à planifier le redressement de votre situation financière.

Entreprendre en région 1/5

Mission à Sherbrooke: ils en reviennent enchantés!

Le Groupe Capitales Médias s’associe au Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) afin de mettre en lumière le projet ENTREPRENDRE en région, une initiative novatrice qui vise à favo­riser, en région, l’intégration d’entrepreneurs issus de la diversité.

Directeur international du Founder Institute, Sergio Escobar est de ceux qui ont pris part à la mission commerciale organisée par le RJCCQ à Sherbrooke, tout comme Yingzhi Wang, cofondateur de Cacao 70, et Marcelina Jugureanu, coactionnaire et fondatrice de Systèmes Agro MJ. Curieux et intéressés, ils en reviennent enchantés !

Au total, ils étaient 12 à monter dans l’autobus qui les a menés vers la reine des Cantons-de-l’Est. Animés de motivations diverses et soigneusement sélectionnés, les jeunes entrepreneurs associés à l’initiative ENTREPRENDRE en région ont eu l’occasion de se familiariser avec un environnement économique dynamique et attrayant.

Attendus au centre Desjardins Entreprises-Estrie, ils ont par la suite visité l’entreprise SherWeb, spécialisée dans l’offre de solutions infonuagiques, puis l’expert en préparation de commandes Wiptec. Les structures d’accueil de la région leur ont également été présentées, de même que l’éventail des services locaux en entrepreneuriat.

«Le groupe a en outre été reçu à l’incubateur-accélérateur d’entre­prises innovantes ESPACE-inc. et à l’hôtel de ville, avant de rencontrer les membres de l’Association des gens d’affaires du centre-Ville de Sherbrooke et de participer à un cocktail de réseautage», complète Monsef Derraji, président-directeur général du RJCCQ.

Quelques faits saillants

S’il est prévu que tous les entre­preneurs profitent d’une approche personnalisée en lien avec le programme, le traitement qui leur a été réservé par le maire s’est lui aussi avéré unique. Le premier magistrat est ainsi venu confirmer le statut de ville la plus entrepreneu­riale au pays détenu par Sherbrooke selon l’organisme Futurpreneur.

« M. Lussier a pris la peine de s’entretenir avec chacun d’entre eux et leur a envoyé un signal fort en leur mentionnant que ses deux bras étaient ouverts pour les accueillir et pour leur ouvrir des portes », rapporte M. Derraji, rappelant que l’initiative s’adresse aux jeunes entrepreneurs issus de la diversité intéressés à s’installer en région. 

Commandité

Placements : avez-vous pensé aux Obligations à taux progressif du Québec?

En cette période des REER, c’est le temps de réfléchir aux bons outils de placement à utiliser pour atteindre vos objectifs et d’opter pour des placements sûrs, flexibles et rentables.

À cet égard, les Obligations à taux progressif du Québec pourraient vous intéresser. Elles offrent des taux concurrentiels progressifs garantis pour chacune des 10 prochaines années. De plus, elles sont sûres : le gouvernement du Québec en garantit entièrement le capital et les intérêts, sans limites de temps ou de montant.

Que vous épargniez pour un projet ou pour la retraite, les Obligations à taux progressif d’Épargne Placements Québec mettent à votre disposition la flexibilité et la rentabilité que vous recherchez, en toute sécurité.

Accessibles et flexibles

Dans tout portefeuille, il est important qu’une portion des sommes soit investie dans des placements sécuritaires. Les Obligations à taux progressif sont bien adaptées pour répondre à ce besoin. Vous pouvez les utiliser pour investir dans votre compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Vous n’avez qu’à placer un montant minimum de 100 $ pour commencer.

Vous désirez conserver la possibilité d’utiliser l’argent placé avant la fin du terme de 10 ans? Aucun problème : les Obligations à taux progressif sont remboursables en totalité ou en partie chaque année, à leur date d’anniversaire, sans pénalité.

Des taux concurrentiels

Épargne Placements Québec offre des taux avantageux et concurrentiels. Si vous utilisez les Obligations à taux progressif pour épargner dans un REER, un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), un compte de retraite immobilisé (CRI) ou un fonds de revenu viager (FRV), vous recevrez une bonification de 1 % sur le taux d’intérêt pour la première année du terme, et ce, pour toute nouvelle somme investie en obligations dans un de ces régimes ou fonds.

Aucuns frais de gestion

Épargne Placements Québec vous aide à profiter pleinement de votre épargne. En plaçant votre argent dans les Obligations à taux progressif ou dans tout autre produit d’épargne, vous ne payez aucuns frais de gestion ou d’administration.

De plus, si vous transférez au moins 1 000 $ dans un compte enregistré d’Épargne Placements Québec et que vous l’investissez dans un produit à terme, les frais de transfert sont remboursés pour un montant équivalant à 5 % de la somme transférée, les taxes en sus, jusqu’à concurrence de 150 $.

Un produit REER avantageux

Investir dans un REER avec les Obligations à taux progressif s’impose comme une solution attrayante pour les épargnants. Toutes les caractéristiques qui rendent ces obligations très avantageuses sont transférées à votre REER :

  • Une garantie à 100 % de votre capital et de vos intérêts, quel que soit le montant ou le terme.
  • Des taux d’intérêt concurrentiels.
  • Une bonification de 1 % sur le taux de la première année pour les nouveaux fonds REER, FERR, CRI et FRV investis en obligations.
  • Aucuns frais de gestion ou d’administration.
  • Le remboursement des frais de transfert jusqu’à concurrence de 150 $.

Des outils pour épargner

Le site Web d’Épargne Placements Québec contient toutes les informations nécessaires pour commencer à épargner dès maintenant. Vous y trouverez notamment des calculateurs qui vous permettront d’effectuer des simulations pour la planification de votre épargne et de choisir le produit d’Épargne Placements Québec qui répond le mieux à vos besoins d’épargne et de retraite.

Une gestion facile

En tout temps, vous pouvez consulter vos placements en ligne et même effectuer certaines opérations en vous rendant dans la section «Transactions en direct» du site Web d’Épargne Placements Québec.

Vous aurez également accès à un état de portefeuille trimestriel, à vos confirmations de transaction et à vos feuillets fiscaux en ligne afin de pouvoir gérer efficacement vos placements.

Pour en savoir plus

Pour en savoir davantage sur la gamme de produits d’épargne et de retraite, n’hésitez pas à communiquer avec un agent d’investissement d’Épargne Placements Québec, ou à consulter le site Web :

www.epq.gouv.qc.ca

1 800 463-5229