«Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur cet appui du gouvernement du Québec. Nos étudiants-athlètes pourront continuer d’être bien encadrés», a dit Alexandre Tanguay, président du conseil d’administration de l’Océanic de Rimouski.
«Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur cet appui du gouvernement du Québec. Nos étudiants-athlètes pourront continuer d’être bien encadrés», a dit Alexandre Tanguay, président du conseil d’administration de l’Océanic de Rimouski.

Un montant suffisant pour terminer la saison, selon la LHJMQ 

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Les montants de 18 et 24 millions $ avaient circulé au cours des derniers mois, mais c’est plutôt la somme de 12 millions $ que les douze équipes québécoises de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) recevront de la part de la ministre des Sports Isabelle Charest. La somme devrait être suffisante pour que le circuit puisse terminer la saison 2020-2021.

«C’est un montant qui est très intéressant dans la mesure où nos budgets d’exploitation sont très élevés. Ça permettra de donner à nos joueurs l’appui dont ils ont besoin sur le plan sportif et scolaire. Ça permettra aussi de garder notre personnel en place», a commenté le porte-parole de la LHJMQ, Maxime Blouin, en entrevue téléphonique avec Le Soleil.

La LHJMQ était en discussion avec le cabinet de la ministre depuis plusieurs semaines concernant cette aide, qui fait partie des 70 millions $ annoncés pour le milieu sportif jeudi. «Le budget moyen des équipes est de deux millions $ par an. Nous estimons pouvoir tenir le coup jusqu’à la fin de la saison avec cette aide. Si on peut poursuivre la saison comme on l’avait entamée, on a quand même eu de belles surprises de la part de nos commanditaires», indique M. Blouin au sujet de la subvention qui arrive une journée après que la LHJMQ ait reporté d’au moins 14 jours la suite des activités de ses équipes québécoises.

«Comme toutes les entreprises, on ne peut pas avoir une pandémie de trois ans. On ne survivrait pas. Il faudrait voir autre chose. Il faudra aussi voir comment la ligue pourra opérer pour les prochaines années», reprend celui qui espère toujours que la LHJMQ puisse terminer la saison avec des spectateurs dans ses amphithéâtres en vue d’un retour à la normale à l’automne 2021.

L’aide financière a aussi été bien accueillie par Alexandre Tanguay, président du conseil d’administration de l’Océanic de Rimouski. «Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur cet appui du gouvernement du Québec. Nos étudiants-athlètes pourront continuer d’être bien encadrés», a-t-il affirmé au Soleil.

«C’est certain cependant que ça ne couvrira pas la totalité de nos pertes alors que certaines équipes fonctionnent avec un budget de 2,5 millions $ ou même 3 millions $. Il y aura quand même beaucoup de défis à relever pour les prochains mois et les prochaines années. La partie n’est pas encore gagnée pour les douze équipes. Ce qu’on recevra devrait cependant couvrir une partie des pertes de revenus enregistrées au niveau de la billetterie», ajoute-t-il en se disant confiant que la ligue puisse reprendre ses activités au cours des prochaines semaines ou des prochains mois.