Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les Sags et les Remparts de Québec s’affronteront en séries pour une première fois depuis 2014.
Les Sags et les Remparts de Québec s’affronteront en séries pour une première fois depuis 2014.

Un duel Sags-Remparts en deuxième ronde des séries de la LHJMQ

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Pour la première fois depuis 2014, les Saguenéens de Chicoutimi et les Remparts de Québec croiseront le fer en séries éliminatoires.

La victoire de 4-3 de l’Armada de Blainville-Boisbriand, qui éliminait du même coup les Olympiques de Gatineau en quatre rencontres lundi soir, a confirmé le duel entre les deux rivaux de la 175 qui, comme tous les autres affrontements au Québec à compter de maintenant, se déroulera au Centre Vidéotron de Québec, sans partisans. Il s’agissait de la dernière des six séries de première ronde toujours active dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Elle avait débuté quelques jours plus tard en raison d’une importante éclosion de COVID-19 chez les Olympiques qui a touché 20 joueurs à la suite de la dernière bulle de la saison.

En saison régulière, les Saguenéens ont remporté les quatre duels face aux Remparts, dominant 15-1 dans la colonne des buts avec des victoires de 3-0, 6-0, 3-1 et 3-0. En première ronde, les deux équipes ont balayé leur série respective, les Chicoutimiens prenant la mesure du Phoenix de Sherbrooke tandis que les représentants de la Capitale nationale vainquaient les Voltigeurs de Drummondville. En plus d’être très solide devant son filet avec un pourcentage d’arrêt de .940, Thomas Sigouin est devenu le premier gardien à marquer en séries, à la fin du troisième match dans un filet désert.

En plus de l’attrait de cette série entre les Sags et les Remparts, qui s'amorcera vendredi soir, elle aura un cachet encore plus particulier pour quelques joueurs, dont Pierrick Dubé des Sags et ainsi que Théo Rochette, Olivier Pouliot et Xavier Fillion des Remparts. Rochette a d’ailleurs été nommé sur l’équipe de la semaine de la LHJMQ en vertu de sa récolte de six points face aux Voltigeurs, dont cinq passes. Il ne manquera que les partisans pour ajouter encore plus de piquant. 

L’attaquant Pierrick Dubé se frottera à son ancienne équipe. Le joueur de 19 ans a amassé quatre points en trois rencontres face aux Remparts depuis son acquisition à la période des Fêtes. ­

Autres duels
Dans les autres affrontements de deuxième tour au Québec qui se dérouleront également sous la formule trois de cinq, après avoir surpris les Cataractes de Shawinigan, l’Océanic de Rimouski sera de nouveau largement négligé devant les Foreurs de Val-d’Or qui ont amassé plus du double de points (62-30) en saison régulière, tout en ayant disputé trois matchs de moins.

En première ronde, les Sags ont balayé le Phoenix de Sherbrooke. ­

Dans le dernier duel québécois, l’Armada a maintenant rendez-vous avec les Tigres de Victoriaville qui les a tout juste devancé en septième place du classement général au pourcentage de points. Dans les Maritimes, après avoir remporté un tournoi à la ronde en compagnie des Wildcats de Moncton et les Sea Dogs de Saint-Jean, le Titan d’Acadie-Bathurst, qui compte dans ses rangs les anciens des Sags Mathieu Desgagnés et Félix-Antoine Marcotty, tentera de venir à bout des champions de la saison régulière, les Islanders, dans une série trois de cinq disputée à Shawinigan. 

Horaire de la série Sags-Remparts
Match 1 vendredi 19h30
Match 2 dimanche 13h
Match 3 lundi 19h30
Match 4 mercredi 13h
Match 5 vendredi 19h30

+

UN DERNIER HOMMAGE À EUGÈNE TREMBLAY

Un visage familier pour les partisans des Saguenéens de Chicoutimi vient de s’éteindre, avec le décès jeudi dernier de M. Eugène Tremblay à l’âge de 80 ans et sept mois. « Monsieur Centre-Georges » a oeuvré pendant plus de quatre décennies à la sécurité au Centre Georges-Vézina. 

« C’est la personne qui a été le plus longtemps comme employé avec les Saguenéens », confirme Serge Proulx concernant celui qui comptait 46 ans de service avant de quitter ses fonctions au printemps 2019. 

« Il avait débuté avec la Garde paroissiale où il était bénévole. Les premières années, c’était les gardes paroissiaux et il participait aux activités communautaires. C’est comme ça qu’il s’est joint aux Saguenéens. Par la suite, il a tellement aimé ça qu’il est resté avec l’organisation », relate le directeur des opérations des Saguenéens. À l’époque, la ville de Chicoutimi l’avait engagé et il n’a jamais quitté. En plus de quatre décennies, il a raté moins de dix matchs.

« Eugène se promenait partout dans l’aréna parce qu’il était responsable de la sécurité. Tous les agents de sécurité qui étaient en poste à l’intérieur de l’amphithéâtre étaient sous sa juridiction. C’est lui qui s’occupait d’avoir des personnes aux portes, dans les gradins et les sections pour s’assurer du bon déroulement des parties et que les spectateurs respectent les règles. S’il y avait du brouhaha derrière le banc, c’était les agents sous sa responsabilité qui intervenaient, poursuit M. Proulx. Mais au-delà de l’emploi, c’était une personne qui avait tellement le logo des Sags gravé sur le cœur! Il a souvent débordé de ses tâches. C’était une personne qui prenait ça au sérieux, qui était loyale et dévouée. M. Tremblay faisait ça avec sa passion et son cœur. Les Sags ont été une bonne partie de sa vie. » 

Pour le remercier pour ses dévoués services, l’organisation des Saguenéens lui avait offert deux billets de saison pour qu’il puisse enfin suivre des matchs tranquille, sans avoir à se préoccuper de la sécurité. Surtout que cette fameuse saison 2019-20 devait être celle où les Sags pouvaient aspirer aux grands honneurs. Malheureusement, une certaine pandémie est venue gâcher la fête et la suite est connue.

En signe de gratitude pour ces longues années de services, l’organisation des Saguenéens a fait imprimer son nom sur un chandail de l’équipe avec le #1 à l’endos. Ce chandail apparaîtra sur le signet commémoratif de M. Tremblay. Comme les Sags seront en séries au Centre Vidéotron samedi, jour des funérailles, ils ont mandaté une personne pour les représenter.

La Ville de Saguenay soulignera elle aussi le dévouement de cet employé qui, après avoir veillé à la sécurité au centre Vézina, s’est occupé du patinage libre, l’an dernier, par l’envoi de fleurs et d’un message de condoléances à sa famille.

La section sportive du Quotidien et du Progrès tient d’ailleurs à offrir ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.