Après une défaite face aux Tigres, mercredi, à leur premier match dans l’environnement protégé, les Sags et le gardien Alexis Shank tenteront de rebondir face aux Voltigeurs de Drummondville.
Après une défaite face aux Tigres, mercredi, à leur premier match dans l’environnement protégé, les Sags et le gardien Alexis Shank tenteront de rebondir face aux Voltigeurs de Drummondville.

Les Sags et les Voltigeurs, deux équipes au parcours similaire

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Avec un calendrier exclusif à chacune des trois divisions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), les Saguenéens et les Voltigeurs de Drummondville ne devaient pas croiser le fer cette saison. Avec les changements d’horaire dans l’environnement protégé de Québec, les deux équipes qui se ressemblent à bien des points de vue s’affronteront vendredi après-midi sur la glace du Centre Vidéotron.

En entrevue téléphonique, les deux entraîneurs admettent qu’ils n’avaient pas vu l’adversaire en action avant mercredi ; une défaite de 3-2 des Sags en prolongation devant les Tigres de Victoriaville, tandis que les Voltigeurs ont été blanchis 4-0 par les Olympiques de Gatineau.

Les deux formations ont traversé des événements similaires, au cours des dernières semaines. Elles ont toutes les deux perdu des joueurs au profit du camp d’Équipe Canada junior, Hendrix Lapierre et Dawson Mercer pour les Sags et Xavier Simoneau pour les Voltigeurs. Les Sags ont dû composer avec un cas de COVID-19 qui a forcé une pause d’entraînement sur glace, ce qui s'était produit avec les Voltigeurs en octobre. Les Voltigeurs ont également craint qu’un test soit positif tout juste avant leur entrée dans la « bulle » de Québec, mais finalement, après une deuxième analyse, tout est revenu négatif, ce qui a tout de même chamboulé l’horaire d’entraînement.

« C’est seulement notre septième match. On est au même stade qu’en début de saison, où on se concentre encore beaucoup plus sur nous. Ils sont comme nous affligés par des pertes. C’est à nous de faire ce qu’on doit faire et de nous concentrer sur nos points importants. Il y a des choses qu’on a énormément améliorées durant le dernier mois. À l’entraînement, on a mis l’emphase sur des aspects du jeu avec la rondelle où on se doit d’être meilleurs. Maintenant, c’est à nous d’avoir une progression, a laissé savoir l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, satisfait de la deuxième partie de rencontre face aux Tigres. On ne veut pas reculer ni faire de pas en arrière. Il y a des acquis. Maintenant, on veut garder ça efficace. Il y a d’autres choses qu’on veut mettre sur pied et pour lesquelles on se doit d’être meilleurs. »

Lors de leur premier match, mercredi, les Voltigeurs ont également perdu les services d’Isiah Campbell, coupé à l’avant-bras par un patin. « Ce sont quand même nos deux premiers centres qui ne sont pas là. C’est sûr que ça va forcer des ajustements », reconnaît l’entraîneur-chef des Voltigeurs, Steve Hartley.

Les Voltigeurs ont été blanchis par les Olympiques de Gatineau à leur première rencontre.

« Ça va être un match qui va donner des occasions à des gars qui n’ont peut-être pas des rôles de premier plan de sortir de l’ombrage. C’est de saisir l’opportunité. Les Sags, c’est une équipe qui est tout le temps bien structurée avec un bon gardien. On va se devoir d’être prêts », a-t-il laissé savoir, avant de sauter sur la patinoire où l’équipe a fait quelques tests avec de nouvelles combinaisons offensives et a peaufiné certaines choses.

Lachapelle à l’avant

Pour cette deuxième rencontre en trois jours pour les Sags, le défenseur Thomas Lachapelle réintégrera l’alignement après avoir raté le match face aux Tigres, mais à l’attaque, en remplacement de Tristan Fortin. « De la manière dont notre alignement est composé en ce moment, il faut tenter des expériences. On veut se donner la possibilité de voir différentes choses », de laisser savoir Yanick Jean.

« On l’a vu dans le passé avec des défenseurs qui sont venus nous donner un coup de main à l’avant, Michael Pellerin l’an dernier, mais avant Morgan Nauss et Louis-Philippe Simard, ce sont des expériences qui ont été bonnes pour nous. C’est d’essayer des choses pour faire en sorte de trouver des solutions à l’interne », d’enchaîner le pilote des Bleus qui sent que ses troupiers s’acclimatent tranquillement à l’environnement protégé depuis leur arrivée mardi soir. « Le match d’hier (mercredi) a fait du bien à tout le monde mentalement et moralement », de convenir l’entraîneur-chef des Sags.

+

POINTES DE PLUME

• Le capitaine des Sags Samuel Houde tentera de mener son équipe aux grands honneurs... virtuellement. La Ligue canadienne de hockey (LCH) a annoncé jeudi les détails entourant l’édition inaugurale de la eCoupe Memorial, présentée par Kia avec l’appui de veeZion. Samuel Houde sera le représentant des Sags dans le tournoi du jeu NHL 21 sur Sony PlayStation4 qui regroupera les 60 équipes de la LCH en plus de quatre participants invités. Tous les matchs seront retransmis avec description sur Facebook Live et Twitch. Il sera également possible de suivre le déroulement de la compétition sur le site Internet de la Ligue canadienne de hockey (liguecanadiennedehockey.ca/ecoupememorial). « La croissance des jeux vidéo et du sport électronique nous offre de nouvelles possibilités de rester mieux connectés à nos partisans. C’est aussi une manière amusante de donner à nos joueurs l’occasion de faire montrer de leurs habiletés dans une activité que plusieurs d’entre eux pratiquent dans leurs temps libres », a indiqué le président de la LCH Dan MacKenzie dans un communiqué. Pour les rondes initiales, le tournoi se déroulera selon la formule d’élimination directe, à compter du 28 novembre. Pour les demi-finales et la grande finale, les participants se disputeront une série deux de trois. Le champion sera couronné le 17 décembre. Le tableau des affrontements et des participants invités seront dévoilés prochainement, ainsi que les prix que les partisans pourront remporter.