Les joueurs des Sags ont tenu le premier de plusieurs entraînements à venir au cours des prochaines semaines, puisqu’ils ne disputeront aucun match d’ici le 28 octobre.
Les joueurs des Sags ont tenu le premier de plusieurs entraînements à venir au cours des prochaines semaines, puisqu’ils ne disputeront aucun match d’ici le 28 octobre.

Les Sags en pause: «on fait des sacrifices pour pouvoir jouer»

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Les circonstances ne sont pas les mêmes, mais pour plusieurs porte-couleurs des Saguenéens, dont les trois joueurs 20 ans Samuel Houde, Alexis Shank et Karl Boudrias, c’est la deuxième fois en quelques mois que leur saison est stoppée.

« C’est différent parce que c’est en début de saison. L’année passée, c’était vraiment un gros choc. Là, on le voyait un peu venir, mais on pensait que tant que ça ne serait pas rouge, on pourrait jouer. On est déçus, mais on va travailler notre structure et on va travailler fort pour être prêt quand ça va recommencer », a assuré le gardien Alexis Shank à sa sortie de la patinoire, après l’entraînement de jeudi, ce qui débutait une période de deux semaines sans matchs, seulement des entraînements.

Avant de sauter sur la glace, au lendemain de l’annonce de l’arrêt des matchs au Québec, les joueurs des Sags ont eu droit à une rencontre avec les entraîneurs pour faire le point sur la situation ainsi qu’établir la marche à suivre d’ici au 28 octobre.

L’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, a fait de l’enseignement, mais avait également prévu des exercices plus ludiques.

« C’est sûr qu’on est déçus. On est encore dans une zone orange, mais on ne peut plus jouer. C’est la situation, on va travailler pendant deux semaines et on va voir ça va être quoi la décision après ça, de laisser tomber le capitaine Samuel Houde. Veut veut pas, c’est difficile. On fait attention et c’est sur ça qu’on se motive. On ne veut pas arrêter de jouer. On fait des sacrifices pour pouvoir jouer. Il faut garder le moral. Le fait de tous être ensemble nous aide et je pense que jusqu’à maintenant, on fait bien ça. »

« On a quelques joueurs blessés présentement. On va prendre le temps de bien se soigner, mais aussi de bien faire les détails qu’on doit appliquer pour gagner des matchs. C’est sûr que c’est plate, mais il y a aussi de petits côtés positifs à tout ça », d’estimer le troisième membre du trio de 20 ans, le défenseur Karl Boudrias.

Pendant l’entraînement de jeudi matin, la bonne humeur était au rendez-vous avec quelques exercices plus légers, dont un concours d’échappées et les perdants ont dû faire 50 « push-up ».

Le moral des troupes est bon malgré la situation.

« Je pense que ç’a fait du bien de se laisser aller, si on peut dire. On a mis des choses en place pour les deux prochaines semaines. Ça va nous faire du bien d’avoir un plan tous les jours. Ça va être le fun », d’exprimer Samuel Houde.

« Il faut garder la motivation, ce qui va être difficile. Il faut cependant s’assurer qu’on a du plaisir à venir à l’aréna », a pour sa part partagé l’entraîneur-chef, Yanick Jean.

« Si tu regardes l’entraînement, ç’a commencé lentement. On a quand même beaucoup de choses à faire en tant qu’équipe pour devenir meilleurs. On a établi avec eux le plan pour la routine des prochaines semaines. On va maintenant s’appliquer là-dessus pour faire en sorte qu’on progresse », a-t-il enchaîné, notant encore une fois les efforts de ses troupiers depuis la fin août et même la mi-août pour ceux qui ont dû faire une quarantaine avant le camp d’entraînement.

« Ils ne s’attendaient pas à ce qu’on ne joue pas en n’étant pas dans une zone qui n’est pas rouge avec ce qu’ils avaient vu au cours des dernières semaines. Maintenant, on n’a pas de contrôle là-dessus », de convenir Yanick Jean.

POINTES DE PLUME

• La pause forcée arrive peut-être à un bon moment pour les Sags qui ont présentement plusieurs blessés. L’attaquant Christopher Farmer est sur la touche pour deux semaines en raison d’une blessure à un pouce. Le défenseur Vincent Fredette (bras) et l’attaquant Tristan Fortin (jambes) sont évalués quotidiennement. Quelques autres joueurs reçoivent également des traitements, mentionne Yanick Jean. Sur une note plus positive, le défenseur Loris Rafanomezantsoa est rétabli de sa blessure à la mâchoire et aurait normalement effectué un retour au jeu ce week-end. C’est repoussé de quelques semaines, mais il est prêt à jouer.

Les trois joueurs de 20 ans des Sags, Karl Boudrias, Samuel Houde et Alexis Shank.