Le nouveau capitaine du Titan Mathieu Desgagnés connaît un fort début de saison avec neuf points en six parties.
Le nouveau capitaine du Titan Mathieu Desgagnés connaît un fort début de saison avec neuf points en six parties.

Le parfait bonheur de Desgagnés et Marcotty avec le Titan

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Contrairement à leurs anciens coéquipiers des Saguenéens, les attaquants Félix-Antoine Marcotty et Mathieu Desgagnés peuvent continuer à jouer des matchs avec le Titan d’Acadie-Bathurst. Non seulement ils peuvent le faire, mais les deux vétérans de 20 ans profitent pleinement de l’opportunité avec le surprenant début de saison de la formation du Nouveau-Brunswick.

« Ça va super bien. Ce qui est encore plus l’fun, c’est qu’on peut jouer des matchs devant des partisans, c’est vraiment encourageant », témoigne en entrevue téléphonique Félix-Antoine Marcotty, qui vient tout juste d’être nommé joueur de la semaine dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec une récolte de six points lors des deux victoires du Titan, en fin de semaine dernière, face aux Eagles du Cap-Breton.

Son compagnon de trio et capitaine du Titan Mathieu Desgagnés a également contribué à l’attaque avec cinq points, dont trois buts. Il pointe au sixième rang des marqueurs avec neuf points et son coéquipier suit avec huit points. Le Titan trône au sommet du classement en cette jeune saison très mouvementée avec 11 points en six rencontres.

« Ça va bien, c’est un bon début à date », convient Mathieu Desgagnés, qui a connu les années de vache maigre avec le Titan après la conquête de la coupe Memorial en 2018. Acquis des Sags en retour d’un choix de 3e tour à la période des Fêtes la saison suivante, il a été témoin de 33 défaites durant les 35 derniers matchs et, l’année dernière, le Titan n’a remporté que 12 victoires en 64 rencontres.

« Quand on est arrivés cette année, on était fatigués de perdre. Au début du camp, on a eu un meeting et on s’est dit qu’on voulait avoir une attitude gagnante et en ce moment on joue avec confiance, c’est ça l’important, note-t-il. La chimie est vraiment bonne et on a une bonne gang. Le fait qu’on a une attitude gagnante cette année rend ça encore plus agréable. »

Échangé au Titan lors des Assises de la LHJMQ en juin contre des choix de 2e et 4e ronde, Félix-Antoine Marcotty n’a pas vécu les années difficiles, mais il était tout de même bien au courant de la situation.

« Les gars embarquent tous dans le bateau et sont prêts à tout donner chaque soir pour gagner. Ça fait deux ans qu’ils ont plus de misère et ils sont arrivés avec une mentalité de gagnants. Toutes les fois qu’on embarque sur la glace, on se dit qu’on veut gagner le prochain match, fait-il valoir. L’an dernier à Chicoutimi, j’ai eu une bonne saison en général. Je suis arrivé ici en me disant que je devais travailler autant pour mériter ma place. J’ai des occasions de produire offensivement, je joue avec de bons joueurs et j’ai du temps de jeu en avantage numérique. Les points sont sur la table, mais je pense aussi qu’on travaille fort en équipe et ça paraît. »

Depuis qu’ils sont réunis à Bathurst, les deux anciens des Sags se retrouvent au sein du même trio et la chimie a opéré rapidement, eux qui avaient passé une demi-saison à Chicoutimi avant que Mathieu Desgagnés soit transigé. « Chaque fois qu’on a joué ensemble à Chicoutimi, on avait une belle chimie. En partant la saison, les entraîneurs nous ont mis ensemble et jusqu’à maintenant, ça va bien, on va souhaiter que ça continue », souligne Mathieu Desgagnés.

« Mathieu, c’est un marqueur naturel, note pour sa part Félix-Antoine Marcotty. Sur la glace, tu le sais que dès qu’il va avoir la rondelle, ça va donner une chance de marquer. On s’entend aussi super bien à l’extérieur de la glace, c’est sûr que ça peut aider. On se parle tout le temps et à force de jouer avec lui, je sais il est où et quand il a la rondelle, il la met dedans. »

Félix-Antoine Marcotty amène du leadership et de l’expérience à la formation du Titan qui surprend jusqu’ici avec une récolte de 11 points en six matchs.

Entraîneur satisfait

L’entraîneur-chef du Titan, l’expérimenté Mario Durocher, qui a fait partie du personnel des Sags en 2011-2012 comme adjoint à Marc-Étienne Hubert, avait vu venir les jours meilleurs pour son équipe, même si la majorité des observateurs croyaient le contraire.

« On a commencé à monter quelque chose après les Fêtes. Quand les gars sont partis l’an dernier, tous les gars disaient qu’ils avaient hâte à l’an prochain parce qu’ils pensaient avoir un bon club et ils sont tous arrivés au camp en forme et en confiance. Ce qu’on a commencé à bâtir après les Fêtes commence à être payant », avance Mario Durocher, très heureux du rendement des deux anciens des Sags, dont le nouveau capitaine de l’équipe.

« Quand il est arrivé à Noël en 2018, les gars ont voté pour lui pour qu’il ait un A sur son gilet. Son leadership a été instantané, même si je le connaissais plus ou moins. Ce que je disais dernièrement, j’aime son jeu défensif. Je sais que l’offensive, c’est naturel en lui, mais défensivement, il bloque des lancers, il joue en désavantage numérique, il fait tout. Il comprend très bien la ‘‘game’’ et c’est agréable de travailler avec lui », souligne-t-il à propos de Mathieu Desgagnés, expliquant que l’acquisition de Félix-Antoine Marcotty avait été faite dans l’optique d’amener du leadership et de l’expérience à la formation.

« En plus, c’est un droitier. On savait qu’il était bon dans les deux zones. On avait besoin d’un joueur complet, pas d’une grosse vedette, mais qui était capable d’accomplir ce qu’il avait à faire. Il cadrait parfaitement dans ce qu’on recherchait », d’estimer Mario Durocher.