Contrairement à janvier dernier, le défenseur Karl Boudrias est en terrain connu avec les Saguenéens, au Centre Georges-Vézina. Heureux de retrouver ses coéquipiers, le vétéran est plus que jamais déterminé à faire sa part pour aider l’équipe à mettre la main sur les grands honneurs.
Contrairement à janvier dernier, le défenseur Karl Boudrias est en terrain connu avec les Saguenéens, au Centre Georges-Vézina. Heureux de retrouver ses coéquipiers, le vétéran est plus que jamais déterminé à faire sa part pour aider l’équipe à mettre la main sur les grands honneurs.

Karl Boudrias toujours partant pour l’ultime mission avec les Sags

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Au début janvier 2020, Karl Boudrias a quitté Val-d’Or pour se joindre aux Saguenéens de Chicoutimi. Le défenseur avait alors clairement signifié son intention d’aider sa nouvelle équipe à concrétiser ses aspirations aux grands honneurs. La pandémie est venue contrecarrer ce beau projet, mais huit mois plus tard, le désir du vétéran de 20 ans n’a pas changé : contribuer à ramener les convoités trophées au Saguenay.

Karl Boudrias a pris part à un premier entraînement avec l’équipe, lundi après-midi, après presque six semaines loin de la glace afin de bien guérir une vieille blessure. Loin d’être rouillé, il a toutefois pleinement savouré ce moment, heureux d’être de retour et de renouer avec ses coéquipiers.

« On a encore un très bon groupe de joueurs, cette année. On a su ce que c’était, bâtir une équipe gagnante, l’an passé, avec les échanges effectués et la base présente. On était très prêts (pour les séries), rappelle-t-il. En ayant la même mentalité que l’an passé, je pense qu’on s’en va dans la bonne direction pour aller chercher les coupes à la fin de l’année ! »

Le natif de Châteauguay est conscient que son rôle sera encore plus important au sein de l’équipe, à titre de joueur de 20 ans, mais aussi comme vétéran pour épauler les jeunes défenseurs qui ont joint l’équipe. Un mandat qu’il compte s’acquitter avec sérieux. « Comme les vétérans ont été là pour moi quand j’ai fait mon entrée dans la ligue. Je l’ai vécu et je sais c’est quoi », assure-t-il.

Yanick Jean n’en attend pas moins de lui. « C’est un général à la ligne bleue. Il a beaucoup d’expérience et il va amener énormément à notre équipe et à notre brigade défensive. Il est capable de jouer autant défensivement qu’offensivement et son apport physique est très important pour nous », a réitéré l’entraîneur-chef qui avait évoqué les mêmes motifs lorsqu’il l’avait obtenu durant la période de transactions des Fêtes, la saison dernière.

Sur le plan individuel, Boudrias compte bien profiter de ce dernier calendrier junior majeur pour connaître une bonne saison et démontrer ses qualités. « Il faut que tu te comptes privilégié (comme jouer de 20 ans), mais en même temps, il faut que tu capitalises avec le fait que tu as 20 ans et de te prouver en tant que joueur », fait valoir celui qui compte se distinguer suffisamment pour décrocher un contrat professionnel d’ici la fin de sa saison.

Pour le reste, il est heureux d’être de retour à Saguenay où il avait été bien accueilli, en janvier dernier, et où il trouvera encore plus rapidement ses repères. « Quand je suis arrivé ici, les gars étaient super accueillants et j’avais une bonne pension. Ç’a beaucoup aidé (à m’adapter rapidement). Et là, de revoir les mêmes gars, même si certains sont partis, c’est vraiment ‘l’fun’ et on continue la chimie qu’on avait bâtie l’an passé. Même chose avec la pension. L’adaptation est vraiment plus facile. Quand tu connais le monde, tu ne te poses pas de questions, tu fais juste profiter du moment ! », a-t-il conclu.

+

POINTES DE PLUMES

• L’éclosion de COVID-19 chez les Élites midget AAA de Jonquière n’inquiète pas vraiment l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, même si cela incite l’organisation à insister encore plus sur le respect des mesures strictes prises dans le junior majeur. « Ce n’est pas le même milieu. Dans le midget, ce n’est pas une bulle, c’est du sport-études, nuance-t-il. Par contre, ça nous indique qu’il y en a dans la région et qu’il faut être encore plus vigilants et qu’il faut s’assurer que notre bulle est tenue serrée. »

• À l’exception du défenseur Loris Rafanomezantsoa (blessé à la mâchoire), tous les joueurs des Sags sont à l’entraînement. Outre le défenseur Karl Boudrias, qui a rejoint l’équipe lundi, Olivier Pouliot a lui aussi pu se joindre au groupe après avoir terminé sa quarantaine préventive, lui qui a été acquis du Titan d’Acadie-Bathurst le 6 septembre...

• Yanick Jean ne s’est pas fixé de date pour le choix du capitaine. « Ce sera fait dans les prochains jours ou d’ici le début de la saison régulière (le 2 octobre) »...