Les Saguenéens ont bataillé jusqu’à la toute fin pour remporter le dernier match préparatoire face aux Cataractes à Shawinigan par la marque de 4-3. Ils ont su contrer avec succès l’avantage numérique adverse (0/6) et le talentueux attaquant Mavrik Bourque (22).
Les Saguenéens ont bataillé jusqu’à la toute fin pour remporter le dernier match préparatoire face aux Cataractes à Shawinigan par la marque de 4-3. Ils ont su contrer avec succès l’avantage numérique adverse (0/6) et le talentueux attaquant Mavrik Bourque (22).

À Shawinigan: une victoire des Sags à l’arraché qui augure bien

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
La table est mise pour un premier duel officiel qui promet, vendredi prochain au Centre Georges-Vézina de Chicoutimi, entre les Saguenéens de Chicoutimi et les Cataractes de Shawinigan. Surtout si on se fie au dernier match préparatoire tenu au Centre Gervais Auto vendredi, où les troupes de Yanick Jean ont arraché une victoire de 4-3 à leurs hôtes, non sans avoir eu chaud jusqu’à la toute dernière seconde.

Dans l’ensemble, l’entraîneur-chef est satisfait de ses protégés, même si, bien sûr, il reste encore du travail à faire. « Il y a plein de choses qui vont changer encore, confirme-t-il. On s’est impliqué, on a mis en application certaines choses qu’on a vues. On est satisfait du match. Le tempo et l’intensité ont augmenté de période en période et on veut continuer de progresser en ce sens-là pour ce qui s’en vient. »

L’attaquant Olivier Pouliot et le défenseur Karl Boudrias ont disputé leur premier match et ils ont fait bonne impression. « Dans le cas de Boudrias, on devait l’utiliser avec un temps de glace restreint, mais il a quand même vu passablement de minutes. C’est très positif dans son cas », a indiqué Yanick Jean.

Un autre nouveau venu avec les Sags, Harisson Caines, a lui aussi bien répondu et il a même pris du galon durant la rencontre. « Il a bien fait. On l’a monté de trio en troisième période, a souligné le pilote des Bleus. Il a joué au centre de Pelletier et Labrecque et il avait un bon match dans le corps. »

Indiscipline

Cela dit, même s’ils ont voyagé, les Sagunéens se sont imposés en première tant au chapitre des tirs (11-5) qu’en occupation de la zone adverse, même si ce fut plus compliqué dans les six dernières minutes de jeu, alors qu’ils ont écopé de deux pénalités.

La deuxième a été plus favorable aux locaux qui ont retraité au vestiaire avec une avance de 2-1. L’indiscipline des Saguenéens a d’ailleurs fait qu’ils ont amorcé la deuxième comme ils ont fini la première en se retrouvant en désavantage numérique dans les cinq premières minutes de jeu. Qu’à cela ne tienne, Hendrix Lapierre a donné un aperçu de son talent en interceptant la rondelle au centre pour filer seul devant le gardien Charles-Antoine Lavallée qu’il a déjoué d’un beau tir du revers avec à peine 2 min 36 s d’écoulées à la période.

L’intensité a monté d’un cran au fil des périodes. La rencontre entre les Saguenéens et les Cataractes a donné lieu à de solides mises en échec au Centre Gervais Auto. La table est mise pour le premier match officiel entre les deux formation vendredi prochain, au Centre Georges-Vézina.

Même s’ils ne sont pas parvenus à capitaliser après trois jeux de puissance, les locaux sont quand même parvenus à niveler la marque lorsque Charles Beaudoin a fait mouche sur un tir de l’enclave qui a eu raison d’Alexis Shank. Trois minutes plus tard, malgré un désavantage numérique, Anthony Bédard a en quelque sorte imité Lapierre en s’échappant seul vers Shank qu’il a déjoué sur un tir qui a frappé un poteau pour terminer sa route derrière le cerbère des Sags.

Pelletier se distingue

Juste avant que la deuxième prenne fin, le gardien des Cataractes a été puni pour un geste au visage de Mercer. Les Saguenéens n’ont pas raté leurs chances et Samuel Houde a marqué en s’emparant du rebond. Moins de cinq minutes plus tard, Tristan Pelletier a redonné l’avance aux siens 3-2. Le #13 est parti de l’arrière de son but pour filer jusqu’en zone adverse où il a fait mouche d’un tir entre les jambières. Le gardien Alexis Shank a même récolté une passe sur le jeu.

Puis, avec moins de cinq minutes à faire dans la rencontre, la persévérance d’Olivier Nadeau a payé et il a relancé de plus belle les hostilités en créant l’égalité. Mais avec 1 min 33 s à jouer, Tristan Pelletier a joué les héros en marquant un but chanceux, son deuxième du match. La rondelle a en effet frappé Lavallée pour rebondir dans les airs avant de retomber derrière lui.

Avec une minute à jouer, Shawinigan a retiré son gardien au profit d’un 6e attaquant et pour ajouter au suspense, les défenseurs Louis Crevier et Michaël Pellerin ont tous deux été punis avec 28 secondes à faire. Dawson Mercer, le capitaine Houde et le vétéran défenseur Karl Boudrias ont été chargés de neutraliser l’adversaire qui profitait d’un 6 contre 3, une mission dont ils se sont acquittés avec l’appui de Shank qui a mis un point final au débat.

POINTES DE PLUME

Chez les Sags, les Européens manquent toujours à l’appel, soit le défenseur Artemi Kniazev et l’attaquant Matej Kaslik, tandis que Loris Rafanomezantsoa est blessé (mâchoire)... Du côté des Cataractes, c’est le Suisse Lorenzo Canonica, obtenu lors du dernier repêchage européen, qui manque à l’appel...

Chez les Sags, Olivier Pouliot, qui a terminé sa quarantaine préventive dimanche dernier, a été jumelé à Samuel Houde et Christophe Farmer pour son premier match...

Les Cataractes n’alignaient que 11 attaquants, dont le jeune Jacob Lafontaine, des Estacades midget AAA, rappelé pour l’occasion...

Le match de vendredi prochain entre les Sags et les Cataractes sera retransmis sur grand écran au Ciné-Parc Vallée du parc. Une belle initiative...